Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 54 | DOWNLOAD 23

Etude exploratoire chez les quasi-frères et soeurs : Quels sont les facteurs facilitateurs et inhibiteurs de la recomposition familiale ?

Download
Apruzzese, Justine ULiège
Promotor(s) : D'Amore, Salvatore ULiège
Date of defense : 1-Sep-2016 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/2079
Details
Title : [fr] Etude exploratoire chez les quasi-frères et soeurs : Quels sont les facteurs facilitateurs et inhibiteurs de la recomposition familiale ?
Author : Apruzzese, Justine ULiège
Date of defense  : 1-Sep-2016
Advisor(s) : D'Amore, Salvatore ULiège
Committee's member(s) : Stievenart, Marie ULiège
Haxhe, Stéphanie ULiège
Language : French
Number of pages : 100
Rameau keyword(s) : Famille recomposée
Frères et sœurs
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : 12 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Le but de cette recherche serait de comprendre les processus sous-jacents dans la recomposition familiale au niveau des quasi-frères et sœurs. Marti et Dufour (2009) citent Sauzède, Sauzède-Legarde (2005) et donnent la définition suivante : « le terme de quasi-frère, et sœur désigne les enfants qui sont en lien de fratrie dans la famille recomposée par l’un de leurs parents, mais n’ont aucun parent biologique commun tout en vivant ou pas ensemble sous le même toit ». En ce qui concerne la méthodologie, nous avons souhaité rencontrer cinq fratries recomposées autour d’un entretien semi-structuré. Dans un second temps, les fratries ont été invitées à participer au jeu de l’oie systémique. Cet objet flottant, médiateur de communication, permet comme le souligne Caillé (2011) d’explorer la structure profonde du système dans une perspective diachronique ainsi que d’activer les ressources et le potentiel du système et des individus qui y jouent. Cet outil familial ainsi que l’entretien nous a permis de vérifier si le modèle proposé par Baham et Weimer (2008, in Pryor (2014)) s’implique aux fratries de quasi et de répondre au questionnement exploratoire suivant : Il existerait des facteurs facilitateurs et inhibiteurs dans la recomposition ? Observe-t-on des différences lorsque le rythme des parents est calqué sur celui des enfants ? Les liens du sang priment-ils sur la nouvelle fratrie ? Certains éléments proposés dans le modèle de Baham et Weimer (2008, in Pryor (2014)) peuvent s’impliquer à la qualité de la relation chez les quasi-frères et sœurs notamment les variables suivantes : la relation beau-parent et enfants, le genre, le temps passé en fratrie, la temporalité de la recomposition ou encore la notion de l’âge. Cependant, certaines variables soient plus importantes que d’autres notamment la notion de durée de vie, de cohabitation ou encore la mise en place de nouveaux rituels fraternels. Dès lors, nos résultats montrent qu’il existe différents facteurs qui facilitent ou non la recomposition. Ceux-ci ne peuvent expliquer, qu’à eux seuls, les défis que ces fratries doivent traverser.


File(s)

Document(s)

File
Access s101553Apruzzese2016.pdf
Description: -
Size: 2.22 MB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access s101553Apruzzese2016cfd.pdf
Description: -
Size: 1.31 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Apruzzese, Justine ULiège Université de Liège - ULg > Master sc. psycho., fin. spéc. psycho. clin. (ex 2e master)

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 54
  • Total number of downloads 23










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.