Feedback

HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège
HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège
MASTER THESIS
VIEW 73 | DOWNLOAD 6

Les établissements de crédits en Afrique subsaharienne face aux défis de la croissance économique : quelles contributions pour l'amélioration du financement du secteur privé ? Le cas des PME au sein de l'UEMOA.

Download
Fofana, Alimamy ULiège
Promotor(s) : Matyja, Walter ULiège
Date of defense : 19-Jun-2017/27-Jun-2017 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/2472
Details
Title : Les établissements de crédits en Afrique subsaharienne face aux défis de la croissance économique : quelles contributions pour l'amélioration du financement du secteur privé ? Le cas des PME au sein de l'UEMOA.
Author : Fofana, Alimamy ULiège
Date of defense  : 19-Jun-2017/27-Jun-2017
Advisor(s) : Matyja, Walter ULiège
Committee's member(s) : Esch, Louis ULiège
Delfosse, Vincent ULiège
Language : French
Number of pages : 53
Discipline(s) : Business & economic sciences > Finance
Target public : Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master de spécialisation en gestion des risques financiers
Faculty: Master thesis of the HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège

Abstract

[fr] Depuis plus d’une décennie, l’économie de l’Afrique subsaharienne est performante, mais ne crée pas suffisamment d’emplois.
Les PME qui jouent un rôle décisif dans la lutte contre le chômage éprouvent des difficultés à se financer auprès des banques qui les trouvent trop risquées.
Ce rationnement du crédit à l’endroit des PME s’explique par :
- Le respect des règles prudentielles imposées par les autorités bancaires,
- Par l’asymétrie d’information entre banque et entreprises qui augmente les coûts de transaction
- Le manque en compétence en gestion de projet au niveau des banques
- La mauvaise gestion des entrepreneurs et la faiblesse de la solidité financière des entreprises
Afin d’accroitre le financement du secteur privé, les établissements de crédits doivent :
- Mettre des stratégies pour augmenter le taux de bancarisation en développant les infrastructures bancaires et financières (agences, guichet, instruments de paiement, mobile Banking)
- Recourir au marché financier international pour se constituer les ressources longues pour assurer le refinancement des entreprises
- Innover en matière de relation clientèle en investissant dans les nouvelles technologies et l’extension de réseau.
- Le renforcement de la communication interbancaire grâce notamment au développement du registre de crédit pour réduire l’asymétrie d’information à l’origine du coût du crédit élevé cause de la limitation de l’accès au financement.
- Se conformer au standard moderne de technique de gestion par la formation des ressources humaines et l’utilisation d’outils de gestion de risque de crédit
Les autorités bancaires doivent favoriser la concurrence pour faire baisser les coûts de transaction et du crédit. Mais elles doivent veiller à la stabilité du système financier que les risques financiers résultant de l’amplification de la concurrence entrainent.
En outre, elles doivent repenser les exigences prudentielles qui peuvent être des freins au financement de l’économie par la prise de mesures permettant d’atteindre la stabilité du système financiers et de mettre la banque au service de l’économie réelle
Les pouvoirs publics doivent assainir l’environnement des affaires, favoriser l’entreprenariat et simplifier les procédures administratives et fiscales ce qui peut réduire les coûts de transaction et du financement.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE FOFANA ALIMAMY 2017.pdf
Description:
Size: 1.35 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Fofana, Alimamy ULiège Université de Liège > Master spéc. gest. risques fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 73
  • Total number of downloads 6










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.