Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 134 | DOWNLOAD 866

Extraction, purification et localisation sub-cellulaire des Arabidopsides chez Arabidopsis Thaliana L.

Download
Vrielynck, Emilie ULiège
Promotor(s) : Fauconnier, Marie-Laure ULiège
Date of defense : 29-Aug-2017 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/3066
Details
Title : Extraction, purification et localisation sub-cellulaire des Arabidopsides chez Arabidopsis Thaliana L.
Author : Vrielynck, Emilie ULiège
Date of defense  : 29-Aug-2017
Advisor(s) : Fauconnier, Marie-Laure ULiège
Committee's member(s) : Sindic, Marianne ULiège
Deleu, Magali ULiège
Lins, Laurence ULiège
Tyteca, Eva ULiège
Vanderschuren, Hervé ULiège
Genva, Manon ULiège
Language : French
Number of pages : 88
Keywords : [fr] Arabidopsis thaliana L., arabidopsides, quantification, localisation sub-cellulaire, HPLC-MS , HPLC-UV
Discipline(s) : Physical, chemical, mathematical & earth Sciences > Chemistry
Life sciences > Biochemistry, biophysics & molecular biology
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en bioingénieur : chimie et bioindustries, à finalité spécialisée
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[fr] A une période où les gens se préoccupent de plus en plus des impacts écologiques et sanitaires des produits chimiques utilisés en grande quantité par l’agriculture conventionnelle, de nombreuses recherches voient le jour afin de développer des alternatives plus saines. Ainsi, des programmes tels que le projet FIELD valorisent la recherche de mécanismes de défense mis en place par les plantes lorsqu’elles subissent un stress ou lorsqu’elles sont attaquées par des ravageurs. Une meilleure connaissance de ces réactions de défense permettrait d’envisager de nouveaux moyens de protection des cultures. Des études ont permis de découvrir que certaines molécules produites en période de stress donnent la possibilité à la plante de mieux supporter le stress ou même de détruire le ravageur. Parmi ces substances, nous retrouvons les oxylipines qui, par leur possible inductivité, apparaissent comme des candidats prometteurs pour une agriculture plus verte.
Ce travail se concentre sur les oxylipines estérifiées qui, dans le cas d’Arabidopsis thaliana L., sont connues sous le nom d’arabidopsides. Ces molécules, peu étudiées jusqu’à présent, semblent jouer un rôle important dans les réactions au stress. Il est donc intéressant de déterminer leur localisation dans la cellule végétale. Pour cela, des méthodes efficaces d’extraction, de purification et de quantification sont nécessaires. Dans le cadre de ce travail, une méthode de purification par HPLC-préparative a été développée. Elle permet d’obtenir des fractions plus pures de ces molécules d’intérêt. A partir de ces solutions contenant des arabidopsides, une optimisation de la détection de ces molécules par HPLC-MS a été effectuée. L’utilisation d’une HPLC-MS permet l’analyse d’échantillons complexes tout en identifiant précisément les masses des composés présents. Afin de réaliser une étude plus complète de la présence de ces arabidopsides, une méthode de dosage par HPLC-UV a été menée. Elle aboutit à la détermination de la concentration en arabidopside A d’un échantillon. L’analyse de plusieurs paramètres tels que la répétabilité et la reproductibilité assure la validité de cette méthode. Afin de déterminer la localisation de ces molécules dans la cellule végétale, les différents types de membranes présentes dans la cellule ont été isolés et analysés par HPLC-MS et HPLC-UV. Ceci a permis de déterminer la présence d’arabidopsides dans les fractions contenant les thylakoïdes ainsi que dans celles contenant les membranes des chloroplastes même si leur concentration y est plus faible. L’analyse des membranes plasmiques n’a, quant à elle, pas permis de conclure à une présence ou une absence d’arabidopsides dû à la faible quantité de membrane analysable.
Les quantités d’arabidopside A purifiées durant ce travail permettent d’envisager l’étude des interactions entre cette molécule et les membranes végétales. Sur le long terme, cela pourrait nous apporter une meilleure compréhension des mécanismes de défense mis en place par les plantes.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE Vrielynck Emilie.pdf
Description:
Size: 2.99 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Vrielynck, Emilie ULiège Université de Liège > Master bioingé.: chimie & bioind., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Sindic, Marianne ULiège Université de Liège - ULg > Agronomie, Bio-ingénierie et Chimie (AgroBioChem) > Chimie des agro-biosystèmes
    ORBi View his publications on ORBi
  • Deleu, Magali ULiège Université de Liège - ULg > Agronomie, Bio-ingénierie et Chimie (AgroBioChem) > Chimie des agro-biosystèmes
    ORBi View his publications on ORBi
  • Lins, Laurence ULiège Université de Liège - ULg > Agronomie, Bio-ingénierie et Chimie (AgroBioChem) > Chimie des agro-biosystèmes
    ORBi View his publications on ORBi
  • Tyteca, Eva ULiège Université de Liège - ULg > Agronomie, Bio-ingénierie et Chimie (AgroBioChem) > Chimie des agro-biosystèmes
    ORBi View his publications on ORBi
  • Vanderschuren, Hervé ULiège Université de Liège - ULg > Agronomie, Bio-ingénierie et Chimie (AgroBioChem) > Ingénierie des productions végétales et valorisation
    ORBi View his publications on ORBi
  • Genva, Manon ULiège Université de Liège - ULg >
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 134
  • Total number of downloads 866










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.