Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 89 | DOWNLOAD 10

Analyse de l'acceptabilité, de l'utilité et de la perception des robots compagnons par les personnes âgées en maison de retraite (CHC)

Download
Minder, Anaïs ULiège
Promotor(s) : Nyssen, Anne-Sophie ULiège
Date of defense : 23-Jan-2018/24-Jan-2018 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/4332
Details
Title : Analyse de l'acceptabilité, de l'utilité et de la perception des robots compagnons par les personnes âgées en maison de retraite (CHC)
Author : Minder, Anaïs ULiège
Date of defense  : 23-Jan-2018/24-Jan-2018
Advisor(s) : Nyssen, Anne-Sophie ULiège
Committee's member(s) : Missotten, Pierre ULiège
Cnocquart, Frédéric 
Language : French
Number of pages : 113
Keywords : [fr] Acceptabilité
[fr] Robots sociaux
[fr] Séniors
[fr] Utilité
[fr] Perception
[fr] Ergonomie
[fr] Personnel soignant
[fr] Psychologie sociale
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Social, industrial & organizational psychology
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie sociale, du travail et des organisations
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Ce présent mémoire porte sur l’analyse ergonomique de l’acceptabilité, de l’utilité et de la perception des robots compagnons par les personnes âgées vivant en maison de repos. Pourquoi avoir choisi les thèmes des robots compagnons et des seniors? La Belgique est confrontée au phénomène de vieillissement de sa population. En effet, elle compte 1 700 000 seniors de plus de 65 ans. Le taux d’occupation en maisons de retraite et des MRS n’a jamais été aussi élevé. De plus en plus de recherches voient le jour en France, au Japon ou aux États-Unis concernant les robots compagnons. Ces études ont montré que les robots pouvaient être une solution pour aider les seniors, et ce, à divers niveaux. En vue du taux d’occupation actuel des maisons de retraite, ces nouvelles technologies pourraient être d’une grande aide non seulement pour nos aînés, mais également pour le personnel soignant en charge de ceux-ci. Ces inventions permettraient d’accompagner les personnes âgées en perte d’autonomie dans les tâches quotidiennes, et ainsi améliorer leur qualité de vie .Dans ce mémoire, nous nous attarderons sur l’acceptation de ces robots compagnons par les seniors. Quels facteurs influencent une personne (un futur utilisateur) à accepter l'aide d'un robot ? Quelle apparence doit-il avoir (taille, couleur, matière, etc.) ? Quelles fonctionnalités doit-il avoir ? Nous souhaitons parvenir à regrouper les fonctionnalités qu'un robot compagnon devrait avoir afin de répondre aux mieux aux désirs, envies et besoins des utilisateurs concernés à savoir ici, les seniors et le personnel. Nos hypothèses sont les suivantes: les fonctionnalités proposées par un robot qui rencontrent adéquatement les besoins des personnes âgées augmentent l’acceptabilité de celui-ci en maison de repos; les fonctionnalités proposées par un robot sont plus importantes que son apparence concernant l’acceptation du robot; les personnes âgées préfèrent les robots de type « mécanique humanoïde non bipède". La population ciblée par ce travail est composée de seniors vivant dans des maisons de repos. Dans cette étude, nous nous sommes focalisés sur les personnes âgées n'ayant pas de déficit cognitif lourd.


File(s)

Document(s)

File
Access Mémoire de fin d'étude - Anaïs Minder - 2017-2018.pdf
Description:
Size: 9.28 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Minder, Anaïs ULiège Université de Liège > Master sc. psycho., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Missotten, Pierre ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Psychologie > Psychologie de la sénescence et du vieillissement
    ORBi View his publications on ORBi
  • Cnocquart, Frédéric CHC
  • Total number of views 89
  • Total number of downloads 10










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.