Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 49 | DOWNLOAD 259

Développer les stratégies de compréhension de l'écrit tout en réduisant les écarts entre élèves au sein du groupe-classe. Analyse des effets d'un enseignement explicite de la compréhension de l'écrit et de l'oral au cycle 2

Download
Baron, Jean ULiège
Promotor(s) : Schillings, Patricia ULiège
Date of defense : 20-Jun-2018/26-Jun-2018 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/4610
Details
Title : Développer les stratégies de compréhension de l'écrit tout en réduisant les écarts entre élèves au sein du groupe-classe. Analyse des effets d'un enseignement explicite de la compréhension de l'écrit et de l'oral au cycle 2
Author : Baron, Jean ULiège
Date of defense  : 20-Jun-2018/26-Jun-2018
Advisor(s) : Schillings, Patricia ULiège
Committee's member(s) : Joris, Noémie ULiège
Baye, Ariane ULiège
Language : French
Number of pages : 208
Keywords : [fr] Lecture
[fr] Equité
[fr] Cycle 2
[fr] PARLER
[fr] Compréhension à l'écrit
[fr] Compréhension à l'oral
[fr] Enseignement explicite
[fr] Secondarisation
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Education & instruction
Target public : Professionals of domain
Other
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences de l'éducation, à finalité spécialisée en enseignement
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Les épreuves internationales, comme PIRLS 2011, mettent en évidence que les performances des élèves de FWB en compréhension à l’écrit se situent sous la moyenne des pays de l’OCDE. Les épreuves PISA confirment cela et montrent également des écarts de performances importants en lien avec le contexte socioculturel notamment.
Par ailleurs, les enfants de familles défavorisées commencent leur scolarité primaire en ayant profité de 40 fois moins de temps de lecture interactive que les enfants de familles favorisées (Lonigan & Withehurst, 1998, cités par Zorman et al. Bressoux, Bianco, Lequette, Pouget & Pourchet, 2015). Ceci est sans conteste l’une des causes des écarts de performance entre eux.
Selon Schillings, Hindryckx, Dupont, Matoul et Lafontaine (2012), notre enseignement ne propose pas suffisamment de moments d’enseignement des stratégies de compréhension et d’apprentissage.
Prenant en compte la formule de Gough et Tunner (1986 cités par Poncelet, 2016), une fois les mots identifiés, le niveau de compréhension à l’écrit est similaire au niveau de compréhension à l’oral. Il est donc indispensable de développer les compétences de compréhension à l’oral.
Zorman et al. (2015) postulent que des programmes compensatoires, composés d’activités structurées reposant sur un enseignement explicite commencés tôt permettraient de remédier aux difficultés des enfants le nécessitant.
Beautier et Goigoux (2004) rappellent qu’en mettant en place une méthodologie de type explicite, les élèves devraient notamment prendre conscience de ce qu’ils font et apprendre mieux, les apprentissages étant transparents. On parle de secondarisation.
Ce travail présente une étude de type expérimental basée sur le projet PARLER de Zorman et al. (2015). Deux écoles liégeoises ont été choisies en fonction de leur ISE moyen (ISE=6). Chaque semaine, les élèves d’un des deux établissements ont participé à deux activités du programme PARLER (phonologie et compréhension explicite).
Au terme de l’expérimentation, les ampleurs de l’effet calculées révèlent des résultats encourageants concernant le dispositif mis en place.
Alors que les écarts entre élèves ne semblent pas avoir été réduits de façon significative comme cela était envisagé initialement, tous les élèves ont progressé de façon importante pour les variables testées et prédictives de la compréhension l’écrit, comme le suggérait l’une des principales hypothèses.
Dès lors, il semble que le travail intensif en groupes dynamiques et homogènes d’élèves portant sur des tâches spécifiques (code, phonologie, travail conjoint des liens entre phonèmes et graphèmes et compréhension à l’oral) a permis de développer de façon significative les performances pour la compréhension à l’écrit pour chaque élève.


File(s)

Document(s)

File
Access s151774BARON2018.pdf
Description:
Size: 1.78 MB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access s151774BARON2018_Annexes.pdf
Description:
Size: 5.61 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Baron, Jean ULiège Université de Liège > Master sc. édu., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Joris, Noémie ULiège Université de Liège - ULiège > Département des Sciences de l'éducation > CRIFA
    ORBi View his publications on ORBi
  • Baye, Ariane ULiège Université de Liège - ULiège > Département des Sciences de l'éducation > Gest.div.& lutte ctre décroch.& l'excl.ds syst.d'ens.& form.
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 49
  • Total number of downloads 259










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.