Feedback

Faculté des Sciences appliquées
Faculté des Sciences appliquées
MASTER THESIS
VIEW 12 | DOWNLOAD 1

Le vieillissement des façades en bardage bois et sa perception usagers

Download
Vergnaud, Chloé ULiège
Promotor(s) : Courard, Luc ULiège
Date of defense : 6-Sep-2018/7-Sep-2018 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/5372
Details
Title : Le vieillissement des façades en bardage bois et sa perception usagers
Translated title : [en] Ageing of wooden cladding façades and its perception by users
Author : Vergnaud, Chloé ULiège
Date of defense  : 6-Sep-2018/7-Sep-2018
Advisor(s) : Courard, Luc ULiège
Committee's member(s) : Franssen, Jean-Marc ULiège
Reuter, Iris ULiège
Frere, Hugues 
Language : French
Number of pages : 106
Keywords : [fr] Vieillissement
[fr] Façade
[fr] Bardage
[fr] Bois
[fr] Perception
[fr] Usagers
Discipline(s) : Engineering, computing & technology > Architecture
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Other
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en ingénieur civil architecte, à finalité spécialisée en ingénierie architecturale et urbaine
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences appliquées

Abstract

[fr] Le bois est un matériau de construction qui connait un succès grandissant grâce à sa remise au goût du jour par l’architecture écologique. Pourtant, son utilisation comme élément de revêtement de façade reste limité en Belgique. La difficulté du bois à garantir sans précautions particulières un aspect naturel stable et qualitatif, alors que la garantie décennale est assurée d’un point de vue de la durabilité et de la fonctionnalité de l’ouvrage, semble constituer un frein pour son usage extérieur. En effet, soumis aux actions combinées des rayonnements solaires et des intempéries, le changement d’aspect du bardage bois est inévitable. Ainsi, sans porter atteinte à sa pérennité, toutes les essences de bois prennent une patine grise plus ou moins rapidement avec le temps. Ce changement d’aspect du bardage bois est appelé grisaillement. Pourtant, il semblerait que les nouvelles générations soient disposées à accepter de telles variations d’aspect et voir même à les valoriser. L’étude réalisée ici vise à définir dans quelle mesure cette affirmation est vraie, dans le cadre de la Belgique centrée sur la Wallonie. Autrement dit, l’objectif est d’étudier dans quelle mesure le grisaillement d’une façade en bois affecte les préférences des usagers wallons. Il s’agit plus précisément de quantifier les appréciations de façades en bois et de les lier à ses différentes caractéristiques visuelles à des stades de vieillissement distincts. Finalement, cette étude vise à hiérarchiser les liens existants entre l’appréciation d’une façade et ses caractéristiques visuelles modifiées suite au phénomène de grisaillement.
Pour cela, un protocole en deux étapes est mis en place. Tout d’abord, une étape de tri libre servira à sélectionner des photos et des descripteurs de façades en bois avant de les soumettre au jugement du public via un questionnaire usagers. A l’issu de ces entretiens, une analyse lexicale des descripteurs de chaque groupe a montré l’importance clef de l’architecture dans la caractérisation des façades. Couplé à une méthode statistique de classification à l’issue de laquelle 5 groupes ont été formés, 8 photos à l’architecture similaire ont été choisies. Ce choix a pour objectif de diminuer l’impact de l’architecture sur les préférences au profil d’autres critères. Puis 7 critères dont l’architecture, la couleur, la qualité du vieillissement, l’aspect du vieillissement, la largeur des planches, l’uniformité et l’authenticité de la façade ont été retenues. Ainsi constitué, le questionnaire a recueilli 77 réponses. Par une analyse des corrélations, il se trouve que l’appréciation générale est significativement corrélée par ordre d’importance à la qualité du vieillissement, à l’architecture, à l’aspect du vieillissement, à l’uniformité, à l’authenticité et enfin à la couleur de la façade. La largeur des planches ne semble pas intervenir dans l’appréciation d’une façade.
Finalement, garantir un vieillissement qualitatif de la façade en bois d’un ouvrage à l’architecture dite « moderne » est une piste dans l’augmentation de l’appréciation des usagers. Le bardage bois pré-grisé semble constituer alors une solution équilibrée entre un grisaillement maitrisé et une flexibilité dans la conception architecturale.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE_Chloe_Vergnaud.pdf
Description:
Size: 5.96 MB
Format: Adobe PDF
File
Access Resume_Chloe_Vergnaud.pdf
Description:
Size: 130.39 kB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access Annexes_Chloe_Vergnaud.pdf
Description:
Size: 7.9 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Vergnaud, Chloé ULiège Université de Liège > Master ingé. civ. arch., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Franssen, Jean-Marc ULiège Université de Liège - ULiège > Département ArGEnCo > Ingénierie du feu
    ORBi View his publications on ORBi
  • Reuter, Iris ULiège Université de Liège - ULiège > Département ArGEnCo > Urbanisme et aménagement du territoire
    ORBi View his publications on ORBi
  • Frere, Hugues Hout Info Bois
  • Total number of views 12
  • Total number of downloads 1










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.