Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 170 | DOWNLOAD 6620

Estimation de la valeur économique du bâti de la ville de Goma face aux coulées de lave du Volcan Nyiragongo telles que survenues en 2002 : les cas des quartiers Murara et Virunga

Download
Birimwiragi Namogo, Didier ULiège
Promotor(s) : Michellier, Caroline ; Hubert, Aurelia ULiège
Date of defense : 10-Sep-2018 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/5568
Details
Title : Estimation de la valeur économique du bâti de la ville de Goma face aux coulées de lave du Volcan Nyiragongo telles que survenues en 2002 : les cas des quartiers Murara et Virunga
Translated title : [en] Estimation of the economic value of buildings of the city of Goma face to the lava flows of the Nyiragongo Volcano as occurred in 2002: the cases of Murara and Virunga districts
Author : Birimwiragi Namogo, Didier ULiège
Date of defense  : 10-Sep-2018
Advisor(s) : Michellier, Caroline 
Hubert, Aurelia ULiège
Committee's member(s) : Vanmaercke, Matthias ULiège
Language : French
Number of pages : 90
Keywords : [fr] Volcan Nyiragongo
[fr] Valeur économique
[fr] Bâti
[fr] coulées de lave
[fr] ville de Goma
Discipline(s) : Life sciences > Environmental sciences & ecology
Funders : Musée Royal de l'Afrique Centrale ( MRAC-Belgique)
Target public : Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master de spécialisation en gestion des risques et des catastrophes
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] La ville de Goma est située dans le bassin du lac Kivu et fait face à des multiples aléas d’origine géologiques incluant les aléas volcaniques issus des volcans des Virunga et les séismes qui sont générés par l’activité du rift est africain. Spécifiquement par rapport aux aléas volcaniques, le principal risque provient des coulées des laves qui sont susceptibles d’affecter Goma en cas d’éruption du volcan Nyiragongo qui est situé à plus ou moins 15 Km seulement de la ville. Le bâti ainsi que la population sont donc à risque face à ces coulées de lave. Dans des telles conditions, il est important d’évaluer la vulnérabilité de la population et de ses biens pour savoir comment l’ensemble résisterait au choc d’une future coulée de lave. Cette composante de la vulnérabilité inclus l’aptitude d'une personne ou d’un bien à subir un dommage à la suite d'un événement naturel ou anthropique.
La présente étude vise à évaluer la valeur économique du bâti des quartiers Virunga et Murara de la ville de Goma. Elle cherche à savoir : quoi et combien seraient perdu en terme de valeur économique du bâti dans ces deux quartiers en cas d’une future éruption du volcan Nyiragongo qui atteindrait ces deux quartiers. L’objectif est d’évaluer et de localiser la variation de la valeur économique du bâti.
Grâce à une image Orthophoto de très haute résolution (17 cm) réalisée par le Musée Royal de l’Afrique Centrale (MRAC, Belgique), les surfaces bâties dans notre zone d’étude ont été déterminées et les travaux de terrain ont été planifiés. Ces travaux de terrain ont consisté à enquêter les bâtiments et à soumettre des questionnaires d’enquêtes aux ingénieurs architectes ainsi qu’aux commissionnaires des parcelles de la ville de Goma. Les données de terrain ont été traitées sous Excel et QGIS pour produire des graphiques et avoir une base de données qui a permis la représentation spatiale de nos résultats.
Les résultats obtenus montrent que la valeur économique du bâti dans les deux quartiers varie suivant trois zones d’espace distinctes : (1) les zones d’espace située le long des routes principales qui affichent les valeurs économiques les plus élevées, (2) les zones d’espace occupées par les grandes structures telles que les écoles, les hôpitaux, …., que nous avons appelé dans ce travail, « structures isolées », qui affichent les valeurs économiques moyennes et (3) les zones à l’intérieur des avenues qui affichent les valeurs économiques les plus faibles.
L’évaluation par rapport à l’impact des coulées de lave a montré qu’en cas d’une éruption semblable à celle de 2002, les zones qui seraient les plus impactées sont les zones le long des routes principales et les structures isolées, c’est-à-dire les zones à grandes et à moyennes valeurs économiques. Des tels résultats peuvent être utilisés par les gestionnaires des catastrophes pour savoir comment répondre aux crises en cas d’une éventuelle éruption du Nyiragongo dont les coulées de lave affecteraient la ville de Goma.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE_Birimwiragi Namogo Didier.pdf
Description: -
Size: 6.84 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Birimwiragi Namogo, Didier ULiège Université de Liège > Mast. spéc. gest. risq. catas.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Vanmaercke, Matthias ULiège Université de Liège - ULiège > Département de géographie > Géographie physique et du quaternaire
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 170
  • Total number of downloads 6620










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.