Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 230 | DOWNLOAD 28

Influence du stress et des capacités de résilience de parents d'un jeune enfant porteur d'une trisomie 21 sur la qualité de la relation parent-enfant

Download
Gysen, Isaline ULiège
Promotor(s) : Stievenart, Marie ULiège
Date of defense : 3-Sep-2018/11-Sep-2018 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/5596
Details
Title : Influence du stress et des capacités de résilience de parents d'un jeune enfant porteur d'une trisomie 21 sur la qualité de la relation parent-enfant
Translated title : [fr] Children with Down syndrome : Influence of parental stress and resiliency capabilities on the quality of the parent-child relationship
Author : Gysen, Isaline ULiège
Date of defense  : 3-Sep-2018/11-Sep-2018
Advisor(s) : Stievenart, Marie ULiège
Committee's member(s) : Detraux, Jean-Jacques ULiège
Comblain, Annick ULiège
Language : French
Number of pages : 115
Keywords : [fr] Down syndrome
[fr] stress
[fr] early intervention
[fr] resilience
[fr] parent-child relationship
[fr] Trisomie21
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Other
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Ce mémoire a comme objectif d’explorer le stress ressenti par les parents d’un jeune enfant porteur de trisomie 21 et l’impact de celui-ci sur la qualité de la relation parent-enfant. Il s’agit de tenter de mettre en évidence les stratégies de résilience parentale, ou stratégies de coping, utilisées par les parents pour faire face à ces stress, que sont le diagnostic de trisomie 21 et le développement atypique de l’enfant.
Nous avons réalisé un entretien de type semi-directif avec chaque participant. Deux outils ont été soumis aux participants : le Five Minutes Speech Sample (Magana, 1986), utilisé pour mesurer la qualité de la relation parent-enfant sur base des dires et des émotions exprimées par le parent et le questionnaire d’Indice de Stress Parental (Bigras, Lafrenière & Abidin, 1996) permettant de classer les parents en deux groupes : « stress norme » et « stress élevé ».
Nos résultats montrent que plus de la moitié des parents rencontrés parviennent à faire face au stress. Cela est attribué au jeune âge des enfants mais surtout au fait que ces parents ont eu accès à des services d’aide et ont bénéficié d’un accompagnement précoce. Ensuite, la stratégie de coping positive la plus influente est le sentiment de compétence parentale. Il agit comme un facteur de protection contre le stress, influence les interactions parent-enfant, pourrait avoir un effet sur l’attachement du parent à l’enfant et, par conséquent, sur le développement de l’enfant. Le soutien social informel et le soutien au sein de la relation conjugale sont également des facteurs parentaux modulant fortement le niveau du stress parental. Tous les parents développent des stratégies de coping négatives à la suite de l’annonce du diagnostic. L’autoblâme et la dépression sont les plus fréquentes. Toutefois, seuls les parents du groupe « stress élevé » font preuve d’un coping négatif au moment de l’interview (affects dépressifs, focalisation sur la planification et attitudes de dramatisation). La dépression est un facteur parental auquel il faut être attentif car c’est un facteur de risque pour la qualité de la relation parent-enfant. En outre, le renforcement de l’enfant à l’égard du parent joue un rôle majeur pour la qualité de l’interaction parent-enfant. Nous avons relevé des troubles du comportement externalisé chez les enfants : impulsivité, opposition, manque d’obéissance, agitation et manque de concentration. Ceux-ci apparaissent à la suite de difficultés de communication parent-enfant ou encore sont liées à l’alimentation de l’enfant. Finalement, les deux pères participant à notre recherche ne décrivent pas une moins bonne qualité de la relation parentenfant que les mères, ce qui suggère qu’ils sont fortement impliqués dans leur rôle parental.
Pour conclure nous proposons, dans ce mémoire, des interventions thérapeutiques concernant les différents aspects mis en évidence par nos résultats.


File(s)

Document(s)

File
Access Mémoire_IsalineGysen_s132742.pdf
Description:
Size: 2.52 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Gysen, Isaline ULiège Université de Liège > Master sc. psycho., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 230
  • Total number of downloads 28










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.