Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 7 | DOWNLOAD 1

Impact de la valence et de l'intensité émotionnelles ressenties sur la latence d'initiation vocale et la durée des productions vocales émotionnelles dans les contextes communicationnels spontané et induit

Download
Swiniarek, Olivia ULiège
Promotor(s) : Morsomme, Dominique ULiège ; Verduyckt, Ingrid [ext0013]
Date of defense : 3-Sep-2018/11-Sep-2018 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/5701
Details
Title : Impact de la valence et de l'intensité émotionnelles ressenties sur la latence d'initiation vocale et la durée des productions vocales émotionnelles dans les contextes communicationnels spontané et induit
Translated title : [en] Impact of the valence and emotional intensity felt on the latency of vocal initiation and duration of vocal emotional productions in spontaneous and induced communication contexts
Author : Swiniarek, Olivia ULiège
Date of defense  : 3-Sep-2018/11-Sep-2018
Advisor(s) : Morsomme, Dominique ULiège
Verduyckt, Ingrid [ext0013] 
Committee's member(s) : Blairy, Sylvie ULiège
Ficarrotta, Eva 
Language : French
Number of pages : 100
Keywords : [fr] Production vocale émotionnelle - valence émotionnelle – intensité émotionnelle - latence d’initiation vocale - durée des productions vocales émotionnelles - conditions spontanée et induite
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Education & instruction
Research unit : Université de Liège et Université de Montréal
Name of the research project : Etude des facteurs individuels (vocaux, psychologiques) et contextuels qui modulent les empreintes acoustiques de l’expression émotionnelle vocale chez les individus neurotypiques
Target public : General public
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en logopédie, à finalité spécialisée en voix
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Introduction. L’objectif de ce travail est d’évaluer l’impact de la valence et de l'intensité émotionnelles ressenties sur la latence d’initiation vocale et la durée des productions émotionnelles vocales dans les contextes communicationnels spontanés et induits.

Matériel et méthode. Les données expérimentales de 20 sujets québécois et de 20 sujets belges ont été utilisées dans ce but. Nous avons étudié les valeurs de latence d’initiation vocale et de durée des productions émotionnelles vocales des participants face à des stimuli visuels, des photos, à contenus émotionnels positif, négatif et neutre dans les contextes communicationnels spontanés et induits. Nous avons également pris en compte la cotation, par les participants, de la valence et de l’intensité émotionnelles perçues. Les valeurs de latence et de durée ont été analysées en fonction de l’intensité et de la valence émotionnelles ainsi qu’en fonction du genre et pays d’origine.

Résultats. Plus une émotion est intense et plus la latence d’initiation vocale est courte et plus la durée de la vocalisation est longue. L’effet de l’intensité émotionnelle ressentie sur la latence d’initiation vocale et sur la durée de la vocalisation est plus marqué dans un contexte d’expression imposée. Les participants de genre féminin présentent des latences des durées égales à celles-des participants du genre masculin. L’effet de l’intensité émotionnelle ressentie sur la latence et la durée des vocalisations est plus marqué chez les participants de genre féminin.

Discussion. Concernant l’effet de l’intensité émotionnelle sur la latence d’initiation vocale et la durée de vocalisation, plus marqué en contexte imposé et concernant l’effet de la valence, nos résultats corroborent avec ceux de la littérature (Pradel-Tessier, 2016). L’effet du genre et l’effet du pays d’origine pourraient être liés à l’influence des normes socio-culturelles (Niedenthal, Krauth-Gruber, Ric, 2009 ; Halberstadt, Fantasy, Lozada, 2011). L’effet du genre pourrait s’expliquer par des spécificités en termes de type de réponses vocales émotionnelles qui seraient propres à l’homme ou à la femme (Brück, Kreifelts et Wildgruber, 2011 cité par Jang & Elfenbein, 2015 ; Patel, Scherer, Björkner & Sundberg, 2011 ; Goldman et al., 1996).


File(s)

Document(s)

File
Access Olivia SWINIAREK_mémoire 16 août 2018..pdf
Description:
Size: 1.54 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Swiniarek, Olivia ULiège Université de Liège > Master logo., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Blairy, Sylvie ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Psychologie > Psychologie clinique cognitive et comportementale
    ORBi View his publications on ORBi
  • Ficarrotta, Eva
  • Total number of views 7
  • Total number of downloads 1










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.