Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 113 | DOWNLOAD 7

Etude du stress et des distorsions cognitives auprès de joueurs réguliers de poker en live

Download
Koerver, Quentin ULiège
Promotor(s) : Blavier, Adelaïde ULiège
Date of defense : 3-Sep-2013 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/601
Details
Title : [fr] Etude du stress et des distorsions cognitives auprès de joueurs réguliers de poker en live
Author : Koerver, Quentin ULiège
Date of defense  : 3-Sep-2013
Advisor(s) : Blavier, Adelaïde ULiège
Committee's member(s) : Born, Michel ULiège
Follet, Valérie 
Language : French
Number of pages : 105
Rameau keyword(s) : Stress
Troubles de la cognition
Joueurs de poker
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Theoretical & cognitive psychology
Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : 16 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] La littérature scientifique de la psychologie des joueurs de jeux de hasard et d’argent a déjà fait couler beaucoup d’encre concernant les joueurs pathologiques aux jeux de hasard pur. Peu d’auteurs ont porté leur attention sur les joueurs de poker, dans lequel le hasard et les stratégies sont intimement liés. À cet effet, nous avons décidé d’orienter notre étude sur le stress et les distorsions cognitives auprès de joueurs de poker réguliers faisant partie d’un club. L’échantillon est composé de 21 sujets non-consultants, âgés de 21 à 47 ans. Dès lors, nous avons tenté d’appréhender des facteurs inhérents aux joueurs. C’est-à-dire, le concept de stress et d’anxiété mais également les stratégies de coping mises en place. Nous nous sommes également intéressés aux facteurs inhérents aux jeux, en d’autres termes, aux caractéristiques structurelles et environnementales du poker dans lequel les sujets évoluent. Tout d’abord, nous observons des distorsions cognitives telles que le pouvoir de prédiction, les attentes liées aux jeux et l’incapacité de s’abstenir de jouer en lien avec la pratique régulière du poker. Le stress et l’anxiété ne semblent pas être significatifs en raison des différences individuelles : des stratégies de coping, la motivation à jouer, mais également l’influence du partage social des émotions dans le contexte d’affiliation. Ensuite, concernant les stratégies de coping privilégiées par notre échantillon, il semble que les stratégies orientées vers la tâche soient prépondérantes. L’hypothèse explicative pourrait résider en l’absence de joueurs pathologiques au sein de notre échantillon, mais également dans leurs sources de motivations et leurs objectifs. Enfin, nous ne rapportons pas de différence significative entre le genre et les fausses croyances ainsi qu’au niveau des stratégies de coping. En effet, la faible taille de l’échantillon ainsi que l’hétérogénéité du genre semble, en partie, expliquer nos résultats. Ajoutons également la possible influence des individus sur le groupe et inversement dans le contexte d’affiliation.


File(s)

Document(s)

File
Access s083665Koerver2013.pdf
Description: -
Size: 3.07 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Koerver, Quentin ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. psycho. clin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Born, Michel ULiège Université de Liège - ULg > Département Psychologies Cliniques et Systèmes Humains
    ORBi View his publications on ORBi
  • Follet, Valérie
  • Total number of views 113
  • Total number of downloads 7










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.