Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 19 | DOWNLOAD 1

Que savons-nous du comportement des beta-défensines, peptides antimicrobiens majeurs de l'épiderme, dans la dermatite atopique canine ?

Download
Bonzom, Julie ULiège
Promotor(s) : Vanderplasschen, Alain ULiège
Date of defense : 27-Jun-2019 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/7191
Details
Title : Que savons-nous du comportement des beta-défensines, peptides antimicrobiens majeurs de l'épiderme, dans la dermatite atopique canine ?
Translated title : [en] What do we know about behavior's beta-defensin, a major antimicrobial peptide of epidermis, in canine atopic dermatitis ?
Author : Bonzom, Julie ULiège
Date of defense  : 27-Jun-2019
Advisor(s) : Vanderplasschen, Alain ULiège
Committee's member(s) : Dewals, Benjamin ULiège
Gillet, Laurent ULiège
Machiels, Benedicte ULiège
Boutier, Maxime ULiège
Language : French
Number of pages : 32
Keywords : [fr] Dermatite atopique, chien, peptides antimicrobiens, Bdéfensines
Discipline(s) : Life sciences > Veterinary medicine & animal health
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] La dermatite atopique canine est une pathologie rencontrée régulièrement pour laquelle le développement de surinfection secondaire, bactérienne ou fungique, est favorisée. De plus, chez certaines races de chiens, la prédisposition génétique pour cette pathologie inflammatoire chronique est indéniable. Par ailleurs, l’acteur principal de la défense cutanée, lors de la mise en place de la réaction immunitaire innée, est un petit peptide cationique, appelé défensine. Ceux-ci se trouvent dans les kératinocytes et possèdent comme propriété principale une activité antimicrobienne. Cependant, cela n’empêche pas les surinfections dans la dermatite atopique canine. Selon différentes études qui ont été menées afin d’observer l’expression de ces défensines dans différentes conditions inflammatoires, les résultats peuvent être très divergents. Il n’existe donc pas encore de réponse claire. La recherche canine manque encore de données. En parallèle la recherche sur la dermatite atopique humaine, regroupant plus de données, aide pour la construction d’hypothèses. En effet, il existe un lien essentiel : la human défensine3 et la canine défensine103 sont des peptides antimicrobiens orthologues qui présentent de nombreuses similitudes de fonctionnements.


File(s)

Document(s)

File
Access Manuscrit TFE Julie Bonzom.pdf
Description:
Size: 2.04 MB
Format: Adobe PDF
File
Access Erratum_Manuscrit TFE Julie Bonzom.pdf
Description: -
Size: 475.25 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Bonzom, Julie ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 19
  • Total number of downloads 1










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.