Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 97 | DOWNLOAD 0

La Péritonite infectieuse féline : description et étude rétrospective de 56 cas de 2015 à 2018 à Liège

Download
Avril, Cécile ULiège
Promotor(s) : Cassart, Dominique ULiège
Date of defense : 27-Jun-2019 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/7233
Details
Title : La Péritonite infectieuse féline : description et étude rétrospective de 56 cas de 2015 à 2018 à Liège
Translated title : [fr] Feline infectious peritonitis: Description and retrospective study of 56 cases from 2015 to 2018 in Liège.
Author : Avril, Cécile ULiège
Date of defense  : 27-Jun-2019
Advisor(s) : Cassart, Dominique ULiège
Committee's member(s) : Antoine, Nadine ULiège
Garigliany, Mutien-Marie ULiège
Desmecht, Daniel ULiège
Delguste, Catherine ULiège
Language : French
Number of pages : 42
Keywords : [fr] feline infectious peritonitis
Discipline(s) : Life sciences > Veterinary medicine & animal health
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] La péritonite infectieuse féline est une maladie induite par un coronavirus félin muté capable de se reproduire dans les macrophages et peut ainsi toucher tous les organes ce qui rend son diagnostic complexe. Jusqu’à présent cette maladie était toujours fatale mais de nouveaux traitements antiviraux obtiennent de bons résultats avec des rémissions possibles. A ce titre, un diagnostic le plus précoce possible devient essentiel, or, aucun examen complémentaire ante-mortem ne permet d’affirmer avec certitude la présence de cette maladie. Il est donc important de connaître quelle type de population de chats est susceptible d’être atteinte et quelles sont les organes les plus fréquemment touchés. Notre étude sur 56 chats à la faculté de médecine vétérinaire de liège de 2015 à 2018 a permis de confirmer que plus de 50% des chats atteints ont moins d’un an, que les chats de races sont prédisposés, et qu’après la péritonite les lésions les plus fréquentes sont dans l’ordre décroissant : des pyogranulomes au niveau du foie, des reins, une adénomégalie mésentérique, des granulomes au niveau du mésentère, des séreuses du tractus digestif et de la paroi abdominale.


File(s)

Document(s)

File
Access La péritonite infectieuse féline.pdf
Description:
Size: 3.68 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Avril, Cécile ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Antoine, Nadine ULiège Université de Liège - ULiège > Département de morphologie et pathologie (DMP) > Histologie
    ORBi View his publications on ORBi
  • Garigliany, Mutien-Marie ULiège Université de Liège - ULiège > Département de morphologie et pathologie (DMP) > Pathologie générale et autopsies
    ORBi View his publications on ORBi
  • Desmecht, Daniel ULiège Université de Liège - ULiège > Département de morphologie et pathologie (DMP) > Pathologie spéciale et autopsies
    ORBi View his publications on ORBi
  • Delguste, Catherine ULiège Université de Liège - ULiège > > Scientifiques attachés au Doyen (F MV)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 97
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.