Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 264 | DOWNLOAD 817

Les chiens sont-ils toujours proches des loups ? Les conséquences de la domestication sur l'évolution du comportement et de la cognition

Download
Gennari, Cindji ULiège
Promotor(s) : Vandenheede, Marc ULiège
Date of defense : 30-Aug-2019 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/7656
Details
Title : Les chiens sont-ils toujours proches des loups ? Les conséquences de la domestication sur l'évolution du comportement et de la cognition
Translated title : [fr] Are dogs always closes to wolves? The consequences of domestication on the evolution of behaviour and cognition.
Author : Gennari, Cindji ULiège
Date of defense  : 30-Aug-2019
Advisor(s) : Vandenheede, Marc ULiège
Committee's member(s) : Detilleux, Johann ULiège
Cabaraux, Jean-Fran�ois ULiège
Moyse, Eveline ULiège
Language : French
Number of pages : 40
Keywords : [fr] chiens loups humains comportement evolution
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Animal psychology, ethology & psychobiology
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Other
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] Le premier chapitre expliquera quelles sont les théories à propos des origines du chien. Mais aucunes conclusions certaines concernant la naissance du chien ne peut être posées que ce soit une date ou même un lieu. Même si les études tendent vers 30k ans pour la naissance du chien, rien n'est certain. Quant à la géographie c'est encore plus compliqué car différentes lignées de chiens sont peut-être apparues à plusieurs endroit. Concernant la domestication en elle même, 2 théories coexistent. La première explique que les humais auraient été chercher de louveteaux dans les tanières et les auraient élevé. La seconde dit que les loups se seraient rapprochés des humains petit à petit car ceux-ci laissaient des carcasses derrière eux. Les plus docile serait entré en contact direct avec les humains qui auraient commencé une sélection.
Le second chapitre établit les différences existantes entre le chien et le loup au niveau de la morphologie et de la physiologie, puis au niveau du développement comportemental et de la cognition. En gros il explique les conséquences de la domestication. La morphologie des chiens est extrêmement variée, que ce soit au niveau de la taille, de la fourrure, de la queue, des oreilles, etc., Physiologiquement, les changements ont surtout eu lieu au niveau de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien, du cerveau et de la digestion. On verra qu'au niveau du développement, la période sensible et la néophobie diffèrent entre chien et loup. La première est plus longue chez les chiots et la néophobie plus élevée chez les louveteaux. Ces 2 composantes ont des conséquences sur le développement comportemental des animaux. Quant aux différences cognitives, on verra que les loups sont peut-être capables de construire un plan dans leur tête et que les chiens et les loups appréhendent l'injuste d'une façon similaire.
Le chapitre 3 aborde les interactions co-spécifiques des loups et des chiens. Il explique l'organisation social des meutes, une meute principalement familiale pour les premiers et des animaux soit solitaires, soit formant des petits groupes et exceptionnellement des plus grands pour se second. Comment sont gérés les conflits ? Les loups, et dans une moins grande mesure, les chiens ont mis au point de nombreuses stratégies et postures afin d'éviter ou de sortir d'une situation conflictuelle. Les chiens sont plus indépendants et donc ils dépendent moins du groupe, ce qui conduit au fait qu'ils n'utilisent pas autant d’énergie que les loups pour se réconcilier. Ces comportements peuvent en partis être expliqué par les différentes écologies sociales des loups et des chiens. Les premiers chassent de grandes proies et donc ont besoin de coopérer entre eux, les seconds sont des charognards se débrouillant bien tout seul dans la majorité des cas. Et on terminera ce chapitre en décrivant un comportement typique des canidés lié au jeu, le « canid play bow » dont le schémas d'action est quasi identique chez les loups et les chiens.
Le dernier chapitre servira à comparer les interactions que les chien et les loups ont avec les humains. La comparaison des interactions avec les humains peuvent servir à mieux comprendre certains points de l'évolution des chiens. On verra que le test du « pointé du doigt » donnera des résultats différents selon les études, l'un montrant une différence entre les chiots et les louveteaux, l'autre n'en montrant pas. Un autre point beaucoup étudié est le regard des chiens et des loups envers l'humain. Le chien regarde plus rapidement et plus longuement l'humain que le loup lorsqu'il est face à une situation insoluble. On verra aussi que si l'animal a grandit avec des humains, si il est socialisé en d'autres mots, l'humain proche est vu différemment par le chien et le loup. Celui-ci représentera une figure d'attachement pour le premier et un partenaire social pour se second. Et on termina par les faiblesses que présentes les principales études sur lesquelles se base ce TFE.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE Cindji Gennari (3).pdf
Description: Pour les titres des chapitres 2 et 3, je n'ai pas pu les mettre en format "justifié" car ça posait problème lors de la conversion en fichier PDF.
Size: 264.05 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Gennari, Cindji ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Detilleux, Johann ULiège Université de Liège - ULiège > Dpt. de gestion vétérinaire des Ressources Animales (DRA) > Génétique quantitative
    ORBi View his publications on ORBi
  • Cabaraux, Jean-Fran�ois ULiège Université de Liège - ULiège > Dpt. de gestion vétérinaire des Ressources Animales (DRA) > Ecologie de la santé et des productions animales
    ORBi View his publications on ORBi
  • Moyse, Eveline ULiège Université de Liège - ULiège > Dpt. de gestion vétérinaire des Ressources Animales (DRA) > Biostatistiques et bioinformatique appliquées aux sc. vétér.
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 264
  • Total number of downloads 817










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.