Feedback

Faculté de Droit, de Science Politique et de Criminologie
Faculté de Droit, de Science Politique et de Criminologie
MASTER THESIS
VIEW 54 | DOWNLOAD 11

Enquête de satisfaction sur le nouveau système de dépôt de plainte non-urgente sur rendez-vous lancé au poste de police d'Aywaille. Focus sur le système en lui-même, le plaignant et ses attentes

Download
Belloi, Théo ULiège
Promotor(s) : Seron, Vincent ULiège
Date of defense : 29-Aug-2019 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/7964
Details
Title : Enquête de satisfaction sur le nouveau système de dépôt de plainte non-urgente sur rendez-vous lancé au poste de police d'Aywaille. Focus sur le système en lui-même, le plaignant et ses attentes
Translated title : [en] Satisfaction questionnaire based on the new system of non-emergency complaint on rendezvous launched at the police station of Aywaille. Focus on the system itself, the complainant and his expectations
Author : Belloi, Théo ULiège
Date of defense  : 29-Aug-2019
Advisor(s) : Seron, Vincent ULiège
Committee's member(s) : Ward, Errol 
Zeevaert, Patrick 
Language : French
Number of pages : 46
Keywords : [fr] Questionnaire de satisfaction, plaignant, plainte, victime, signalement d'une infraction, services de police
[en] Satisfaction questionnaire, complaint, complainant, crime reporting, victim, police services
Discipline(s) : Law, criminology & political science > Criminology
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en criminologie, à finalité spécialisée
Faculty: Master thesis of the Faculté de Droit, de Science Politique et de Criminologie

Abstract

[fr] Cet article vise à étudier l'appréciation des plaignants par rapport à un nouveau système de dépôt de plainte non-urgente uniquement sur rendez-vous à travers une méthodologie quantitative et à l'aide d'un questionnaire. Ce nouveau système de dépôt de plainte, qui constitue une première en Wallonie, a été lancé au mois d'avril 2018 au poste de police d'Aywaille de la zone SECOVA. La présente étude propose donc d'interroger des plaignants qui ont recouru à ce système à partir de la date de son lancement jusqu'au mois de mars 2019. L'échantillon a été opérationnalisé à l'aide de la méthode probabiliste. Les réponses de vingt-sept personnes ont été récoltées. Cette présente étude montre dans l'ensemble un sentiment de satisfaction de la part des sondés vis-à-vis des caractéristiques liées à ce nouveau système. Une majorité des répondants recommandent ce dernier à leur entourage (77%) mais il faut toutefois apporter la nuance que la majorité désire également être reçue au poste dans un délai court d'un jour. Les hypothèses explorées au sein de cette étude ont montré plusieurs choses : la catégorie socio-professionnelle ne joue pas un rôle déterminant quant au choix de l'heure du rendez-vous ; la tranche d'âge ne joue pas sur la réceptivité que les plaignants ont par rapport au support internet qui leur permettrait de choisir eux-mêmes l'heure du rendez-vous pour le dépôt de plainte ; le salaire mensuel net n'est pas lié à l'importance accordée à la qualité des locaux et le ou les infractions subies n'ont pas de lien avec le sexe du plaignant. Au-delà de ces diverses constatations, il est surtout question d'essayer de rendre compte de la complexité sociologique des plaignants.

[en] This article aims to study the complainants' appreciation on a new complaining system based on non-emergency complaint on rendezvous via a quantitative methodology and via a questionnaire. This new system is a premiere in Wallonia and was launched on April 2018 at the police station of Aywaille in the SECOVA area in Belgium. This study proposes to question the complainants who benefited from this new system between April 2018 and March 2019. The sample was established through a probabilist method. The answers of twenty-seven people were collected. This study shows a general favorable opinion from the survey respondants regarding the principal characteristics of the new system. A majority of the respondants recommands the new system to their relatives (77%) but it was also demonstrated that the majority also wants to be received at the police station within a delay of one day. The hypotheses explored in this study show several things : the socio-professionnal status doesn't influence the choice of the moment of the appointment at the police station; the age group doesn't influence the receptivity of the complainants regarding the internet support to choose the moment of the appointment by themselves; the net monthly salary doesn't influence the importance the complainants give on the quality of the premises and the infractions aren't linked to the respondants' gender. Beyond those diverse observations, this study tries to show the sociologic complexity of the complainants.


File(s)

Document(s)

File
Access Mémoire entier.pdf
Description: Partie Annexe comprise
Size: 642.58 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Belloi, Théo ULiège Université de Liège > Master crimino., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Ward, Errol
  • Zeevaert, Patrick
  • Total number of views 54
  • Total number of downloads 11










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.