Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 185 | DOWNLOAD 23

Le jeu d’un enfant présentant un Trouble de Déficit de l’Attention avec Hyperactivité

Download
Gussen, Melissa ULiège
Promotor(s) : Boulard, Aurore ULiège
Date of defense : 7-Sep-2015 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/887
Details
Title : [fr] Le jeu d’un enfant présentant un Trouble de Déficit de l’Attention avec Hyperactivité
Author : Gussen, Melissa ULiège
Date of defense  : 7-Sep-2015
Advisor(s) : Boulard, Aurore ULiège
Committee's member(s) : Bourlet, Monica ULiège
Leclercq, Cédric 
Language : French
Number of pages : 83
Commentary : 0 annexe
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Le trouble de l’attention avec hyperactivité (TDAH) est un thème pour lequel on s’intéresse depuis longtemps. L’inattention, une grande dissipation et l’activité motrice étaient déjà un problème au 19ème siècle. Actuellement, on y entend beaucoup parler dans les médias et il y a beaucoup de discussions sur ce trouble et sur son traitement. Par contre le jeu chez l’enfant souffrant de TDAH a été peu abordé jusqu’à présent. Selon la littérature recensée, le jeu est omniprésent chez tout enfant. C’est un mode de communication ou d’expression privilégié par les plus jeunes et vers l’âge de trois ans, le jeu est un indice de bonne santé - seuls les enfants autistes, ayants des troubles de l’attachement ou hyperactifs ne jouent pas. Cette déclaration, relevée lors de la revue littéraire, nous a conduit à vouloir découvrir la vérité de celle-ci. Peut-être ces enfants jouent mais pas de la même façon. Nous avons émis l’hypothèse selon laquelle un enfant atteint d’un trouble de déficit d’attention avec hyperactivité (TDAH) est capable de jouer. Pour répondre à cette hypothèse, nous avons rencontré un enfant atteint d’un TDAH et un enfant tout venant de 9 ans et de sexe masculin dans cinq conditions différentes, à l’école, lors du jeu libre, lors d’un jeu symbolique, lors d’un jeu de construction et lors d’un jeu de société. Les outils utilisés étaient un questionnaire sur le jeu et l’observation à l’aide d’un enregistrement vidéo. Cette recherche qualitative nous a permis de mettre en évidence cinq grandes thématiques survenant lors du jeu de l’enfant TDAH, de les comparer avec celle de l’enfant tout venant et, pour finir, de confirmer notre hypothèse en grande partie. L’enfant hyperactif joue, mais d’une autre manière qu’un enfant tout venant. Nos résultats montrent que le jeu de l’enfant TDAH est principalement caractérisé par une certaine attention sur un seul jeu, par beaucoup de déplacements et mouvements, par peu d’interaction, par une capacité de projection lors du jeu symbolique et par la présence de tous les aspects d’un jeu structuré et cadré.


File(s)

Document(s)

File
Access s101396Gussen2015.pdf
Description: -
Size: 2.77 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Gussen, Melissa ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. psycho. clin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Bourlet, Monica ULiège Université de Liège - ULg > Départ. de Psychologies et Cliniques des Systèmes humains > Psychologie sociale des groupes et des organisations
    ORBi View his publications on ORBi
  • Leclercq, Cédric
  • Total number of views 185
  • Total number of downloads 23










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.