Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 390 | DOWNLOAD 1621

Construire sa Tiny House pour vivre autrement : Une stratégie de changement

Download
Langer, Coraline ULiège
Promotor(s) : Stassart, Pierre M ULiège
Date of defense : 25-Jun-2020/29-Jun-2020 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/9300
Details
Title : Construire sa Tiny House pour vivre autrement : Une stratégie de changement
Translated title : [en] Building a Tiny House to live differently : A strategy of change
Author : Langer, Coraline ULiège
Date of defense  : 25-Jun-2020/29-Jun-2020
Advisor(s) : Stassart, Pierre M ULiège
Committee's member(s) : Hennaut, Samuel ULiège
Feyereisen, Marlène ULiège
Language : French
Number of pages : 124
Keywords : [fr] Tiny Houses, changements de mode de vie, pratiques quotidiennes, objet frontière, STS, risques, intentionnalité
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Sociology & social sciences
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences et gestion de l'environnement, à finalité spécialisée en interfaces sociétés-environnements
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] Les Tiny Houses font de plus en plus parler d’elles. Les habitants de Tiny Houses s’inscrivent dans une démarche de simplicité volontaire pour changer de mode de vie. Alors que cet acte volontaire est intéressant d’un point de vue social et environnemental, peu de travaux portent sur cette thématique. Ce mémoire porte donc sur la manière de changer son mode de vie grâce à la Tiny House et les risques associés à ces modifications. Cette recherche a été réalisée grâce à des méthodes qualitatives par le biais d’onze entretiens semi-directifs avec des auto-constructeurs wallons de Tiny Houses. La dynamique de changement qui se réalise dans les pratiques quotidiennes est explorée grâce au cadre d’analyse d’Elizabeth Shove, qui combine des théories de la pratique, des études sociales des sciences et des techniques et des théories de l’innovation. Nous découvrons que l’initiative de vivre en Tiny House exige des remises en question préalables et globales qui se perpétuent après l’emménagement. Les questionnements ont conduit à utiliser la Tiny House comme instrument pour changer son mode de vie, ce qui comporte des risques qui sont réduits grâce aux caractéristiques propres de cette habitation. Elles sont utilisées intentionnellement
et stratégiquement par les Tinyistes pour vivre de manière différente à ce qui est la norme dans nos sociétés tout en gardant la sécurité de pouvoir rester flexible et libre de se mouvoir dans différents mondes sociaux. Les changements de mode de vie sont bien réels et rendus possibles grâce à l’action de la Tiny House elle-même. Cette petite maison auto-construite est conçue par son habitant de manière réfléchie pour mettre en pratique ses valeurs. En retour, celle-ci influence l’individu, ses relations sociales, ses pratiques quotidiennes et son organisation spatio-temporelle dans le sens souhaité et de manière implicite, sans se sentir contraint ou privé de quoi que ce soit. Cela ouvre des questions sur les manières d’encourager le changement par une autre voie que la sensibilisation ou les technologies.


File(s)

Document(s)

File
Access Mémoire_corr2_VL_réf.pdf
Description:
Size: 1.01 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Langer, Coraline ULiège Université de Liège > Master sc. & gest. env., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 390
  • Total number of downloads 1622










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.