Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 52 | DOWNLOAD 15

Evaluation de la capacité d’inhibition de réponse chez des consommateurs chroniques et occasionnels de cannabis à l’aide du paradigme du stop signal

Download
Thirion, Romain ULiège
Promotor(s) : Quertemont, Etienne ULiège
Date of defense : 31-Aug-2015 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/979
Details
Title : [fr] Evaluation de la capacité d’inhibition de réponse chez des consommateurs chroniques et occasionnels de cannabis à l’aide du paradigme du stop signal
Author : Thirion, Romain ULiège
Date of defense  : 31-Aug-2015
Advisor(s) : Quertemont, Etienne ULiège
Committee's member(s) : Van Calster, Laurens ULiège
Vanootighem, Valentine ULiège
Language : French
Number of pages : 65
Commentary : 0 annexe
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en neuroscience cognitive et comportementale
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Introduction : Les capacités d’inhibition semblent être déficitaires chez certains consommateurs de substances en raison de la présence d’un biais attentionnel. D’après le modèle de Wiers et al. (2007), ce biais attentionnel favoriserait également la consommation répétée de substances. D’autres facteurs tels que les traits de personnalité auraient également une influence sur la consommation en agissant soit sur le biais attentionnel, soit sur les capacités d’inhibition. Nous avons voulu évaluer la présence de ce biais attentionnel ainsi que les capacités d’inhibition chez des consommateurs de cannabis. Méthode : Nous avons utilisé une tâche modifiée du stop-signal, permettant l’évaluation à la fois du biais attentionnel et les capacités d’inhibition de réponse. Nous avons recruté des consommateurs réguliers et occasionnels de cannabis, ainsi que des non-consommateurs, afin d’évaluer ce biais attentionnel et les capacités d’inhibition selon différentes modalités de consommation. Nous avons également utilisé l’inventaire des tempéraments et des caractères de Cloninger afin d’évaluer différentes dimensions de la personnalité. Résultats : Les consommateurs de cannabis obtiennent un score de recherche de nouveauté plus élevé que les non-consommateurs. De plus, les consommateurs occasionnels sont plus rapides en ce qui concerne la vitesse d’inhibition de réponse. Il semblerait également qu’un biais attentionnel soit présent chez les consommateurs de cannabis, mais il faciliterait l’inhibition de la réponse. Nous n’avons toutefois pas de preuves suffisantes pour l’affirmer. Conclusion : Notre étude ne nous a pas permis de confirmer notre hypothèse principale. Toutefois, nous avons été en mesure d’interpréter l’influence du biais attentionnel sur les capacités d’inhibition de réponse grâce à notre tâche modifiée. Des perspectives de recherches ont également été proposées dans le domaine.


File(s)

Document(s)

File
Access s103870Thirion2015.pdf
Description: -
Size: 3.47 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Thirion, Romain ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. neurosc. cog. & comp.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Van Calster, Laurens ULiège Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Psychopathologie cognitive
    ORBi View his publications on ORBi
  • Vanootighem, Valentine ULiège Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Psychologie cognitive
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 52
  • Total number of downloads 15










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.