Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 54 | DOWNLOAD 903

Les minéralisations Pb-Zn-Cu-Ba du Val Ferret, Valais, Suisse

Download
Rys, Alexandre ULiège
Promotor(s) : Hatert, Frédéric ULiège
Date of defense : 3-Sep-2020 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/9897
Details
Title : Les minéralisations Pb-Zn-Cu-Ba du Val Ferret, Valais, Suisse
Translated title : [en] Pb-Zn-Cu-Ba mineralization in Val Ferret, Valais, Switzerland
Author : Rys, Alexandre ULiège
Date of defense  : 3-Sep-2020
Advisor(s) : Hatert, Frédéric ULiège
Committee's member(s) : Philippo, Simon 
Meisser, Nicolas 
Vander Auwera, Jacqueline ULiège
Language : French
Number of pages : 55
Keywords : [fr] Valais (Suisse), Dalle de l'Amône , couverture Mésozoïque, minéralogie, modèle génétique
Discipline(s) : Physical, chemical, mathematical & earth Sciences > Earth sciences & physical geography
Target public : Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences géologiques, à finalité approfondie
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] La Dalle de l’Amône (Val Ferret, Valais, Suisse) est un petit gîte métallifère localisé dans la couverture sédimentaire du Mésozoïque et adjacent aux massifs rhyolitiques et granitiques du Mont Blanc. Cette structure majoritairement carbonatée est minéralisée et a été exploitée au XIXème siècle pour son contenu en pyrite et en magnétite. Ces deux minéralisations forment des amas et des couches, respectivement, à la base et au sommet de la structure. En dehors de ces minéralisations stratifiées, des filons minéralisés traversent la dalle de part en part. Ces derniers sont enrichis en cuivre, baryum, zinc, nickel et sulfosels. La minéralogie de ce gisement a été étudiée par des méthodes d’analyses variées telles que la diffraction aux rayons X sur poudre, des analyses quantitatives sur spectre EDS grâce au microscope électronique à balayage et des observations en lumière réfléchie. Grâce à ces méthodes, de nouvelles occurrences minéralogiques a pu être recensées telles que la présence de tennantite zincifère, scheelite, gersdorffite, fluorite, … Cependant l’identification de certains de ces phases a compliqué l’interprétation génétique du gisement de l’Amône, déjà initialement quasiment inexistante. Plusieurs hypothèses ont été formulées afin de définir des pistes pour de futur études. La présence de l’association magnétite – scheelite typique des skarns suppose un métamorphisme de contact. Mais la rhyolite adjacente était déjà un corps froid lors du dépôt de la dalle. L’origine du corps magmatique responsable est inconnue. Les minéralisations filoniennes sont de faibles températures et semblent correspondre à un dépôt de type MVT qui se serait formé au cours du Jurassique – Crétacé par le biais de saumures, cette théorie serait en accord avec les reconstitutions palinspastique du Massif du Mont Blanc.


File(s)

Document(s)

File
Access MémoireRysAlexandre(1).pdf
Description:
Size: 7.28 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Rys, Alexandre ULiège Université de Liège > Master en sc. géologiques, à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Philippo, Simon
  • Meisser, Nicolas
  • Vander Auwera, Jacqueline ULiège Université de Liège - ULiège > Département de géologie > Pétrologie, géochimie endogènes et pétrophysique
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 54
  • Total number of downloads 903










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.