Feedback

Faculté de Philosophie et Lettres
Faculté de Philosophie et Lettres
MASTER THESIS
VIEW 156 | DOWNLOAD 1048

Gaspar Noé, vers un cinéma de la cruauté ?

Download
Cliquennois, Marion ULiège
Promotor(s) : Tomasovic, Dick ULiège
Date of defense : 31-Aug-2020/5-Sep-2020 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/10434
Details
Title : Gaspar Noé, vers un cinéma de la cruauté ?
Translated title : [en] Gaspar Noé, towards a cinema of cruelty ?
Author : Cliquennois, Marion ULiège
Date of defense  : 31-Aug-2020/5-Sep-2020
Advisor(s) : Tomasovic, Dick ULiège
Committee's member(s) : Hamers, Jérémy ULiège
Jousten, Lison ULiège
Language : French
Number of pages : 114
Keywords : [fr] cruauté
[fr] Gaspar
[fr] Noé
[fr] cinéma
[fr] Artaud
[en] cruelty
[en] cinema
Discipline(s) : Arts & humanities > Performing arts
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Other
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en arts du spectacle, à finalité spécialisée en cinéma et arts de la scène (histoire, esthétique et production)
Faculty: Master thesis of the Faculté de Philosophie et Lettres

Abstract

[fr] Gaspar Noé est un réalisateur français dont les films, cinq longs-métrages et une dizaine de courts, semblent diviser de façon très binaire la critique professionnelle et le public. Son travail est fréquemment associé par les théoriciens et les théoriciennes à un phénomène cinématographique récent : le New French Extremism, dont parlent par exemple Tim Palmer, Martine Beugnet, Tina Kendall et Tanya Horeck ou Adrienne Angelo. Les oeuvres qui y sont rattachées ont en commun une violence extrême, une sexualité exacerbée, mais surtout la volonté de générer une expérience sensorielle dans le public.
Au début du XXème siècle, Antonin Artaud, théoricien du théâtre français, pense une nouvelle conception de la dramaturgie, en opposition avec celle qui lui est contemporaine, trop construite sur le texte à son goût. Avec Le Théâtre et son Double, il invente un théâtre de la cruauté, qui explorerait tous les moyens de la mise en scène, le langage articulé ne devenant plus qu’une composante comme une autre du spectacle. L’objectif est d’impliquer le public en provoquant des sensations presque corporelles, afin d'opérer une catharsis. Artaud espère ainsi que si l’audience voit des actes violents sur la scène, elle se rendra compte de son potentiel barbare et ne les reproduira pas dans la vie quotidienne. Le théâtre de la cruauté n’a cependant jamais été porté sur scène par Artaud tel qu’il le souhaitait, du moins de son vivant.
Si Noé ne se réclame pas d’Artaud et qu’Artaud ne pensait pas possible l’émergence de la cruauté au cinéma, Adrienne Angelo ou Jonathan Romney remarquent des analogies entre la théorie d’Artaud et les films de Noé. Ce travail est une continuité de leurs articles, et utilise donc les concepts développés par Artaud pour faire une lecture différente des longs-métrages de Noé (Seul contre tous - 1998 ; Irréversible - 2002 ; Enter the Void - 2010 ; Love - 2015 ; Climax - 2018) et comprendre de quelle façon une forme de cruauté peut émerger dans ces films.
À travers l’analyse du dispositif tel que le conçoit Artaud et celui présent dans les films, l’émergence de cette cruauté peut être envisagée, Noé utilisant les différents langages mis à sa disposition par la mise en scène - l’hapticité de l’image, la lumière, la bande sonore, le corps, le cri, l’image en trois dimensions, etc. -. Les films, à travers entre autres une violence et une sexualité exacerbée, présentent certains aspects terribles de notre société, provoquent un choc corporel dans le public et lui font prendre conscience des possibilités, qu’elles soient positives ou tragiques, qui s’offrent à lui.

[en] Gaspar Noé is a French director whose films, five features and a dozen shorts, seem to divide professional critics and audiences in a very binary way. His work is frequently associated by theorists with a recent cinematic phenomenon: the New French Extremism, mentioned by Tim Palmer, Martine Beugnet, Tina Kendall and Tanya Horeck or Adrienne Angelo, for example. The movies associated with it has in common an extreme violence, an exacerbated sexuality, but above all the desire to generate a sensory experience in the audience.
At the beginning of the 20th century, Antonin Artaud, a French theatre theorist, came up with a new conception of dramaturgy, in opposition to the contemporary one, which was based too much on the text for his taste. With "Le Théâtre et son Double", he invented a theatre of cruelty that would explore all means of staging, with articulated language becoming just another component of the show. The objective is to involve the audience by provoking almost bodily sensations, in order to create a catharsis. Artaud thus hopes that if the audience sees violent acts on stage, they will realize their barbaric potential and will not reproduce them in everyday life. However, the theatre of cruelty was never brought to the stage by Artaud as he wished, at least in his own lifetime.
If Noé does not claim a link with Artaud and Artaud did not think the emergence of cruelty in cinema possible, Adrienne Angelo or Jonathan Romney notice analogies between Artaud's theory and Noé's films. This work is a continuity of their articles, and thus uses the concepts developed by Artaud to make a different reading of Noé's feature films ( Seul contre tous - 1998; Irreversible - 2002; Enter the Void - 2010; Love - 2015; Climax - 2018) and to understand how a form of cruelty can emerge in these films.
Through the analysis of the device as conceived by Artaud and the one present in the films, the emergence of this cruelty can be considered, with Noé using the different languages made available to him through the mise en scène - the hapticity of the image, the light, the soundtrack, the body, the scream, the three-dimensional image, etc.. . The films, through violence and exacerbated sexuality, among other things, present certain terrible aspects of our society, provoke a physical shock in the audience and make them aware of the possibilities, both positive and tragic, that are presented to them.


File(s)

Document(s)

File
Access Memoire-Marion-Cliquennois.pdf
Description:
Size: 23.99 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Cliquennois, Marion ULiège Université de Liège > Master arts spect., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 156
  • Total number of downloads 1048










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.