Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 133 | DOWNLOAD 4

Efficacité des biopesticides pour le contrôle d'Agrotis ipsilon dans les exploitations des périmètres maraichers de Lubumbashi, RDC

Download
Byamungu Barhasima, Frédéric ULiège
Promotor(s) : Caparros Megido, Rudy ULiège
Date of defense : 9-Sep-2020 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/10862
Details
Title : Efficacité des biopesticides pour le contrôle d'Agrotis ipsilon dans les exploitations des périmètres maraichers de Lubumbashi, RDC
Translated title : [fr] Efficacité des biopesticides pour le contrôle d’Agrotis ipsilon dans les exploitations des périmètres maraichers de Lubumbashi, RD Congo
Author : Byamungu Barhasima, Frédéric ULiège
Date of defense  : 9-Sep-2020
Advisor(s) : Caparros Megido, Rudy ULiège
Committee's member(s) : Francis, Frédéric ULiège
Jijakli, Haissam ULiège
De Proft, Michel 
Language : French
Number of pages : 103
Keywords : [fr] Efficacité, biopesticides, Agrotis ipsilon, chou de Chine, revenu.
Discipline(s) : Life sciences > Agriculture & agronomy
Commentary : Cette étude a été faite dans le cadre de mon mémoire de master en Production intégrée et préservation des ressources naturelles en milieu urbain et périurbain (PPRN)
Funders : Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur (ARES)
Research unit : Entomologie évolutive et fonctionnelle à Gembloux Agro- Bio Tech
Name of the research project : Efficacité des biopesticides pour le contrôle d’Agrotis ipsilon dans les exploitations des périmètres maraichers de Lubumbashi, RD Congo
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master de spécialisation en production intégrée et préservation des ressources naturelles en milieu urbain et péri-urbain
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[fr] Le vers gris (Agrotis ipsilon) constitue à l’heure actuelle le ravageur le plus important des cultures maraichères dans les régions tropicales. A Lubumbashi, Il s’attaque au chou de Chine (Brassica rapa var. Chinensis) et est responsable d’énormes pertes après récolte allant de 25 à 50%. Dans ce contexte, l'objectif principal de la présente recherche était de contribuer à l’amélioration de la production maraîchère à travers l’utilisation des biopesticides pour le contrôle d’A. ipsilon dans les exploitations des périmètres maraichers. Le dispositif expérimental mis en place était un bloc complétement randomisé avec 5 traitements répétés quatre fois (biopesticides à tester sont : Témoin (T), Tithonia diversifolia (TD), Tephrosia vogelii (TV), Capsicum spp. (C) et Beauveria bassiana (BB)). Des pièges à phéromones composés de septums en caoutchouc appâtés de (Z) -7-acétate de dodécényle (Z7Ð12: Ac), (Z) -9-tétradécényle acétate (Z9Ð14: Ac) et l'acétate de (Z) -11-hexadécényle (Z11Ð16: Ac) ont été utilisés pour collecter les adultes d’A. ipsilon. L’application des biopesticides n’a pas influencé les paramètres de croissance, par contre des différences très hautement significatives (p<0,002) ont été mis en évidence entre les biopesticides appliqués pour le rendement de chou de Chine. L’intensité d’attaque des bioagresseurs dépend de l’âge de la culture dans le traitement témoin et inversement de l’apport de T. vogelii et de Capsicum ssp. qui ont réduit sensiblement l’attaque de vers gris. La sévérité de l’attaque au niveau de feuilles et l’incidence de l’attaque des plants sont faiblement observées dans T. vogelii et B. bassiana. Une corrélation forte et positive existe entre la présence de vers gris et celle de plants morts, de tâches nécrotiques et de feuilles détruites (r= 92%, 85% et 80%). La perforation des feuilles, la chlorose et les feuilles enroulées sont positivement corrélées aux vers gris (r= 71%, 54% et 42%). Ainsi, la part importante de charges de production de chou Chinois correspond aux intrants agricoles (70,8% en moyenne) et à la main d’œuvre salariée occasionnelle (29,2% en moyenne). Capsicum ssp. exige plus de dépenses au regard de son prix sur le marché, en comparaison avec T. diversifolia et T. vogelii qui sont facilement accessibles dans la nature. La production de chou Chinois où T. vogelii a été appliqué génère un revenu et une marge bénéficiaire, respectivement de 7,3±1,02 et 48% alors que celle de témoin s’élève à 4,9±0,01 et 32% par plate-bande de 4,5 m2. T. vogelii et B. bassiana se révèlent être plus bénéfiques et plus efficaces économiquement, en comparaison avec Capsicum ssp. et T. diversifolia, moins encore le témoin. En une année, le chou Chinois peut être produit 3 à 4 fois.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE pour BYAMUNGU BARHASIMA Frédéric (PPRN 2019-2010).pdf
Description:
Size: 2.54 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Byamungu Barhasima, Frédéric ULiège Université de Liège > Gembloux Agro-Bio Tech

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Francis, Frédéric ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Gestion durable des bio-agresseurs
    ORBi View his publications on ORBi
  • Jijakli, Haissam ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Gestion durable des bio-agresseurs
    ORBi View his publications on ORBi
  • De Proft, Michel CRA-W
  • Total number of views 133
  • Total number of downloads 4










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.