Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 6 | DOWNLOAD 0

Taux et facteurs associés à la survie en hospitalisation chez les chiens et les chats avec un uroabdomen

Download
Rowet, Guillaume ULiège
Promotor(s) : Claeys, Stephanie ULiège
Date of defense : 21-Jun-2021 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/12186
Details
Title : Taux et facteurs associés à la survie en hospitalisation chez les chiens et les chats avec un uroabdomen
Translated title : [fr] Taux et facteurs associés à la survie en hospitalisation chez les chiens et les chats avec un uroabdomen
Author : Rowet, Guillaume ULiège
Date of defense  : 21-Jun-2021
Advisor(s) : Claeys, Stephanie ULiège
Committee's member(s) : Busoni, Valeria ULiège
Peeters, Dominique ULiège
Language : French
Number of pages : 34
Discipline(s) : Life sciences > Veterinary medicine & animal health
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] L’uroabdomen est souvent associé à des traumas abdominaux (comme des accidents de la route), ou causé de manière iatrogène (par manipulation de la vessie, sondage urinaire, cystocentèse) ou par des obstructions urinaires (calculs urétéraux, néoplasmes, maladie des voies urinaires inférieures féline). Les symptômes sont souvent flous et pas toujours d’origine urinaire. La première intervention est de stabiliser l’animal avec une fluidothérapie et une déviation urinaire si nécessaire (drain abdominal, sonde urinaire, tube à cystostomie). Pour confirmer le diagnostic, plusieurs examens complémentaires sont à envisager : la ponction abdominale et analyse du liquide abdominal afin de mesurer les concentrations en créatinine et en potassium et pouvoir les comparer avec celles du sérum, les radiographies sans et avec liquide de contraste(urographie intraveineuse ou cystographie à contraste positif), l’échographie pour confirmer la présence d’épanchement abdominal, la prise de sang pour révéler une azotémie, une acidose métabolique et/ou un déséquilibre électrolytique. Si le diagnostic est confirmé et que le traitement de soutien ne suffit pas, une intervention chirurgicale est nécessaire et elle varie en fonction de la localisation de la rupture sur trajet urinaire. Le pronostic est bon si le diagnostic est précoce et les traitements médicaux arrivent à stabiliser l’animal. Une grande proportion des patients a survécu lors de la prise en charge mais aucune indication avant l’opération n’a pu être identifiée comme facteur de risque.


File(s)

Document(s)

File
Access ROWET_Guillaume_TFE_FMV_juin2021_définitif.pdf
Description:
Size: 5.85 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Rowet, Guillaume ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Busoni, Valeria ULiège Université de Liège - ULiège > Dép. clinique des animaux de compagnie et des équidés (DCA) > Imagerie médicale
    ORBi View his publications on ORBi
  • Peeters, Dominique ULiège Université de Liège - ULiège > Dép. clinique des animaux de compagnie et des équidés (DCA) > Médecine interne des animaux de compagnie
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 6
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.