Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 4 | DOWNLOAD 0

Negative pressure wound therapy : origin, development and perspectives

Download
André, Séverine ULiège
Promotor(s) : de la Rebiere de Pouyade, Geoffroy ULiège
Date of defense : 21-Jun-2021 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/12376
Details
Title : Negative pressure wound therapy : origin, development and perspectives
Translated title : [fr] La thérapie des plaies à pression négative : origine, développement et perspectives
Author : André, Séverine ULiège
Date of defense  : 21-Jun-2021
Advisor(s) : de la Rebiere de Pouyade, Geoffroy ULiège
Committee's member(s) : Amory, Helene ULiège
Votion, Dominique ULiège
Language : French
Discipline(s) : Life sciences > Veterinary medicine & animal health
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] La prise en charge thérapeutique des plaies qui cicatrisent de manière inappropriée a toujours représenté un problème clinique et financier autant en médecine humaine qu’en médecine vétérinaire. Les plaies des chevaux particulièrement soumises à des complications de cicatrisation ainsi que les plaies chroniques chez les animaux de compagnie et les humains ont suscité aux chercheurs l’idée de développer de nouvelles thérapies dont la thérapie des plaies à pression négative.
La guérison des plaies se déroule en différentes phases : une phase d’hémostase, d’inflammation, de ré-épithélialisation et de remodelage. Cependant, il arrive que des complications telles qu’une cicatrisation insuffisante, un tissu de granulation exubérant chez le cheval, une déhiscence de plaie,.. entravent une cicatrisation adéquate des plaies.
La thérapie des plaies à pression négative prend son origine en médecine humaine en démontrant son efficacité sur des fistules et fractures ouvertes au 20ème siècle bien que l’utilisation d’une pression négative pour la guérison des plaies soit utilisée depuis l’Empire romain.
Cette thérapie consiste en l’application d’une pression inférieure à la pression atmosphérique au niveau de la plaie dans un système fermé non-invasif. Cela permet de rapprocher les bords de la plaie, d’évacuer l’exsudat, d’augmenter l’apport sanguin, de favoriser la formation du tissu de granulation et d’ainsi permettre la cicatrisation par seconde intention.
Les perspectives de cette thérapie à pression négative se basent sur la recherche du traitement idéal améliorant la guérison des plaies, fournissant une meilleure qualité de vie aux patients et une utilisation plus pratique pour les médecins et vétérinaires.


File(s)

Document(s)

File
Access ANDRE_Séverine_TFE_FMV_juin2021_définitif.pdf
Description:
Size: 1.41 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • André, Séverine ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Amory, Helene ULiège Université de Liège - ULiège > Dép. clinique des animaux de compagnie et des équidés (DCA) > Médecine interne des équidés
    ORBi View his publications on ORBi
  • Votion, Dominique ULiège Université de Liège - ULiège > > Scientifiques attachés au Doyen (F MV)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 4
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.