Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 116 | DOWNLOAD 156

Suivi des bioagresseurs au sein des rotations innovantes de longue durée mises en place dans l'essai ECOFOODSYSTEM, dans un contexte agroécologique et zéro pesticide

Download
Decruyenaere, Florine ULiège
Promotor(s) : De Clerck, Caroline ULiège
Date of defense : 1-Sep-2021 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/13253
Details
Title : Suivi des bioagresseurs au sein des rotations innovantes de longue durée mises en place dans l'essai ECOFOODSYSTEM, dans un contexte agroécologique et zéro pesticide
Translated title : [en] Monitoring of bio-aggressors in the innovative long-term rotations implemented in the ECOFOODSYSTEM trial, in an agroecological pesticide-free context
Author : Decruyenaere, Florine ULiège
Date of defense  : 1-Sep-2021
Advisor(s) : De Clerck, Caroline ULiège
Committee's member(s) : Lassois, Ludivine ULiège
Dumont, Benjamin ULiège
Pierreux, Jérome ULiège
Francis, Frédéric ULiège
Monty, Arnaud ULiège
Bindelle, Jérôme ULiège
Language : French
Number of pages : 113
Keywords : [fr] EcoFoodSystem
[fr] Adventices
[fr] Agroécologie
[fr] Ravageurs
[fr] Colza
[fr] Betterave
[fr] Maïs
[fr] Cameline
[fr] Zéro phyto
[en] EcoFoodSystem
[en] Weeds
[en] Agroecology
[en] Pests
[en] Rapeseed
[en] Sugarbeet
[en] Maize
[en] Camelina
[en] Zero phytosanitary products
Discipline(s) : Life sciences > Agriculture & agronomy
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Other
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en bioingénieur : sciences agronomiques, à finalité spécialisée
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[fr] Face à une population croissante et une stabilité des surfaces agricoles cultivables, les habitudes alimentaires doivent être modifiées afin de fournir un régime équilibré aux 9,7 milliards d’êtres humains attendus en 2050. Ce changement ne peut s’opérer qu’en faisant évoluer les systèmes agricoles actuels vers des pratiques plus durables et nécessitant moins d’intrants. Des chercheurs gembloutois ont développé des rotations optimisées sur 8 ans afin de répondre à ce problème sociétal. Un essai sur le long terme a donc été implanté dans un contexte fortement agroécologique afin de tester la durabilité et la résilience de ces systèmes vis-à-vis des insectes ravageurs, agents pathogènes et adventices. Dans notre travail, les densités des différents bioagresseurs y ont été comptabilisés et analysés en l’absence d’application de produits phytosanitaires. Il ressort de cette première année d’essai que les niveaux des seuils d’interventions des ravageurs inféodés aux différentes cultures mises en place (colza, betterave, maïs, cameline) ont pour la plupart été dépassés. Une très grande abondance de ravageurs fut observée en culture de colza. Des pertes de rendements plus ou moins significatives sont donc à prévoir.
En ce qui concerne les adventices, nous avons observé que l’essai a été mis en place sur des blocs non homogènes entre eux. Les densités varient donc fortement et ce, même parfois jusqu’à un facteur 5 entre 2 blocs distincts. La biomasse d’adventices est corrélée négativement à la biomasse de la culture de rente. Des pertes de rendement significatives sont donc à prévoir, en supplément des pertes dues aux ravageurs et agents pathogènes. Néanmoins, le désherbage mécanique en cultures sarclées permet de réduire la densité d’adventices dans l’inter-rang à des niveaux similaires aux parcelles traitées avec un herbicide.
La mesure du rendement permettra de déterminer l’impact des bioagresseurs au niveau des cultures. Cependant, des mesures répétées sur le long terme sont nécessaires à l’évaluation de la durabilité et la résilience des rotations. Néanmoins, des améliorations pourraient être apportées à cet essai afin d’augmenter la biodiversité dans les environs des parcelles expérimentales dans le but d’accroitre les services réalisés par les auxiliaires.
Ce travail a permis de caractériser les ravageurs présents la première année culturale suite au passage en zéro-phyto. Il servira de base pour envisager les mesures éventuelles à mettre en place les années suivantes ainsi que dans les autres cultures de la rotation. Des protocoles de suivi des bioagresseurs ont également été mis au point et seront réutilisés les années culturales successives.


File(s)

Document(s)

File
Access s160395FlorineDecruyenaere.pdf
Description:
Size: 3.3 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Decruyenaere, Florine ULiège Université de Liège > Gembloux Agro-Bio Tech

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 116
  • Total number of downloads 156










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.