Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 26 | DOWNLOAD 0

Analyse et comparaison des pistes thérapeutiques de la leishmaniose canine

Download
Lacroix, Mallaury ULiège
Promotor(s) : Schurmans, Stephane ULiège
Date of defense : 27-Jun-2022 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/15071
Details
Title : Analyse et comparaison des pistes thérapeutiques de la leishmaniose canine
Translated title : [en] Analysis and comparison of therapeutic approaches for canine leishmaniasis
Author : Lacroix, Mallaury ULiège
Date of defense  : 27-Jun-2022
Advisor(s) : Schurmans, Stephane ULiège
Committee's member(s) : Sabatel, Catherine ULiège
Marichal, Thomas ULiège
Radermecker, Coraline ULiège
Tosi, Irène ULiège
Language : French
Number of pages : 39
Discipline(s) : Life sciences > Veterinary medicine & animal health
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] La leishmaniose canine est une maladie parasitaire qui touche les animaux ainsi que les Hommes. Le chien constitue le principal réservoir. C’est une maladie très répandue autour du bassin méditerranéen. Elle tend à se propager dans les pays du Nord en raison de l’augmentation du déplacement des chiens.
La contamination se fait par une piqûre d’insecte, le phlébotome, qui inocule le parasite au stade promastigote lors d’un repas sanguin. Le temps d’incubation peut aller de 3 mois jusqu’à plusieurs années. Différentes formes de leishmaniose peuvent se développer : viscérale ou cutanée.
Les symptômes sont variés et évoluent en différents degrés de gravité, pouvant se manifester entre autres par des lésions cutanées, des boiteries, une anémie, un épistaxis…
Le diagnostic est posé sur la base de signes cliniques complétés par des tests de laboratoire. Le traitement se doit d’être débuté dès la pose du diagnostic car sans approche thérapeutique la maladie devient létale.
Ainsi depuis de nombreuses années, plusieurs traitements sont prescrits dans le but de stabiliser et/ou de ralentir l’évolution de la maladie. La leishmaniose est une maladie chronique, difficile à traiter, et associée à de nombreuses rechutes. Le pronostic reste donc réservé.
Le traitement de référence repose sur l’association d’antimoniate de méglumine et d’allopurinol. Depuis une dizaine d’années, la miltéfosine est arrivée sur le marché et
reste très utilisée dans les pays du Sud en remplacement de l’antimoniate de méglumine. D’autres traitements sont en cours d’études.

L’objectif de ce travail est d’étudier les différents traitements existants afin de mettre en évidence leurs efficacités parasitaires et symptomatologiques, ainsi que les effets secondaires et les rechutes associés dans le but de définir la piste thérapeutique la plus appropriée pour faire face à la leishmaniose.


File(s)

Document(s)

File
Access LACROIX_MALLAURY_TFE_FMV_Juin2022_définitif.pdf
Description:
Size: 406.95 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Lacroix, Mallaury ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Sabatel, Catherine ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences fonctionnelles (DSF) > Biochimie et biologie moléculaire
    ORBi View his publications on ORBi
  • Marichal, Thomas ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences fonctionnelles (DSF) > GIGA
    ORBi View his publications on ORBi
  • Radermecker, Coraline ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences fonctionnelles (DSF) > Département des sciences fonctionnelles (DSF)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Tosi, Irène ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences fonctionnelles (DSF) > Phys. neuro-muscul., de l'effort - Méd. sport. des animaux
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 26
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.