Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 25 | DOWNLOAD 0

L'hyperparathyroïdie secondaire d'origine nutritionnelle chez les reptiles en captivité : le cas du Pogona vitticeps

Download
Spécia, Mara ULiège
Promotor(s) : Gabriel, Annick ULiège
Date of defense : 27-Jun-2022 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/15112
Details
Title : L'hyperparathyroïdie secondaire d'origine nutritionnelle chez les reptiles en captivité : le cas du Pogona vitticeps
Translated title : [en] Nutritional secondary hyperparathyroidism in captive reptiles: the case of Pogona vitticeps
Author : Spécia, Mara ULiège
Date of defense  : 27-Jun-2022
Advisor(s) : Gabriel, Annick ULiège
Committee's member(s) : Grobet, Luc ULiège
Jauniaux, Thierry ULiège
Vandenput, Sandrine ULiège
Dourcy, Mickael ULiège
Dubois, Axel ULiège
Language : French
Number of pages : 37
Discipline(s) : Life sciences > Veterinary medicine & animal health
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] La présence des reptiles de compagnies dans les cabinets vétérinaires est en perpétuelle augmentation, le pogona viticceps étant le plus fréquent victime de son succès. Les principales pathologies sont dues à des erreurs de management du propriétaire mal informé. Un manque d’exposition aux UVB, une carence en Calcium ou un déséquilibre Calcium/Phosphore dans l’alimentation conduit à la pathologie nutritionnelle la plus fréquente qui est l’hyperparathyroïdie secondaire.
Lorsque l’animal est présenté chez le vétérinaire, il est important de faire une bonne anamnèse avec les propriétaires ensuite lister la symptomatologie grâce à un examen à distance et rapproché. Afin d’avoir un diagnostic plus précis, la réalisation d’examens complémentaires comme la radiographie, la méthode DXA ou un bilan sanguin est recommandé. Ensuite un traitement adéquat sera mis en place, passant parfois par l’hospitalisation.
Afin de prévenir cette pathologie, tous les propriétaires de dragons barbus doivent disposer de compétences et d’informations sur leur physiologie. Ils devront également disposer d’installations adéquates pour fournir un environnement captif enrichissant et donner un régime alimentaire répondant aux besoins de l’animal afin qu’il puisse exprimer un éventail de comportements naturels.


File(s)

Document(s)

File
Access SPECIA_Mara_TFE_FMV_juin2022_provisoire.pdf
Description: TFE provisoire
Size: 559.01 kB
Format: Adobe PDF
File
Access Specia_Mara_TFE_FMV_juin_2022_definitif.pdf
Description:
Size: 776.84 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Spécia, Mara ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Grobet, Luc ULiège Université de Liège - ULiège > Département de morphologie et pathologie (DMP) > Embryologie
    ORBi View his publications on ORBi
  • Jauniaux, Thierry ULiège Université de Liège - ULiège > Département de morphologie et pathologie (DMP) > Département de morphologie et pathologie (DMP)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Vandenput, Sandrine ULiège Université de Liège - ULiège > > ULiège Library : Sciences de la Santé
    ORBi View his publications on ORBi
  • Dourcy, Mickael ULiège Université de Liège - ULiège > Département de morphologie et pathologie (DMP) > Anatomie des animaux domestiques
    ORBi View his publications on ORBi
  • Dubois, Axel ULiège Université de Liège - ULiège > Département de morphologie et pathologie (DMP) > Pathologie spéciale et autopsies
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 25
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.