Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 34 | DOWNLOAD 68

Influence des caractéristiques des fruits sur les communautés de disperseurs : Le cas des Diospyros et Xylopia des forêts gabonaises

Download
Baltus, Guillaume ULiège
Promotor(s) : Doucet, Jean-Louis ULiège ; Lehmann, David
Date of defense : 30-Aug-2022 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/15289
Details
Title : Influence des caractéristiques des fruits sur les communautés de disperseurs : Le cas des Diospyros et Xylopia des forêts gabonaises
Author : Baltus, Guillaume ULiège
Date of defense  : 30-Aug-2022
Advisor(s) : Doucet, Jean-Louis ULiège
Lehmann, David 
Committee's member(s) : Brotcorne, Fany ULiège
Vermeulen, Cédric ULiège
Monty, Arnaud ULiège
Language : French
Number of pages : 61
Keywords : [fr] Afrique centrale, Gabon, dispersion des graines, observation, piège photographique, Diospyros polystemon, Xylopia aethiopica, Xylopia hypolampra, oiseau, céphalophe, souimanga, coprophagie, dispersion secondaire, tractus digestif, scarification, inhibition.
Discipline(s) : Life sciences > Environmental sciences & ecology
Research unit : Station d'Étude de Gorilles et Chimpanzés (SEGC), Parc national de la Lopé, Agence Nationale des Parcs Nationaux
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en bioingénieur : gestion des forêts et des espaces naturels, à finalité spécialisée
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[fr] Contexte : Étudier et comprendre les vecteurs qui régissent la dispersion des graines est nécessaire pour mettre en œuvre des mesures de gestion et de conservation des forêts tropicales. Ces processus comprennent la dispersion et prédation primaire depuis l’arbre parent mais aussi la dispersion et la prédation secondaire dans les fèces. Aussi, les frugivores ont développé des préférences quant aux caractères morphologiques des fruits qu’ils consomment. Enfin, en plus d’emporter les graines loin de l’arbre parent, les frugivores peuvent influencer l’efficacité de germination des graines qu’ils consomment.
Objectif : Ce travail de fin d’études vise à (I) présenter et comparer les communautés de disperseurs primaires d’une essence à fruits charnus, Diospyros polystemon et de deux essences à graines arillées, Xylopia aethiopica et Xylopia hypolampra, (II) mettre en lumière les processus de dispersion et prédation secondaire des graines présentes dans les fèces de gorilles (Gorilla gorilla gorilla) et (III) évaluer l’impact du passage dans le tractus digestif des chimpanzés (Pan troglodytes) sur la germination des graines de D. polystemon.
Localisation : Gabon, Parc national de la Lopé, Station d’Étude de Gorilles et Chimpanzés au sein d’une mosaïque de forêts-savanes.
Méthodes : Pour répondre aux trois objectifs, (I) des observations directes du houppier des trois essences étudiées et un suivi par caméra-pièges des fruits tombés au sol ont été réalisés. (II) Des pièges photographiques ont permis de suivre des fèces de gorille et ainsi identifier les processus de dispersion secondaire. (III) Des graines de D. polystemon ont été récupérées dans des fèces de chimpanzés et dans des fruits frais, permettant de mettre en place des tests de germination et ainsi révéler l’impact du passage des graines dans le tractus digestif des chimpanzés sur leur taux et délais de germination.
Résultats : La majorité des consommations de D. polystemon se déroulent au sol, par les céphalophes de Peters (Cephalophus callipygus). Une seule observation d’ingestion des graines dans le houppier a été enregistrée, il s’agissait d’un touraco géant (Corythaeola cristata). Les graines de Xylopia sont quant à elles principalement dispersées depuis le houppier par les oiseaux de petite et moyenne taille. Un quart des graines de X. aethiopica sont consommées par des Nectariniidés. Au sol, les céphalophes consomment les graines de X. hypolampra. Les céphalophes sont les principaux consommateurs des contenus des fèces de gorille. Une des cinq fèces suivies a été entièrement ingérée par ces ruminants qui agiraient comme prédateurs et disperseurs des graines. Les tests de germination ont révélé un meilleur succès de germination après ingestion.
Conclusions : Les fruits de D. polystemon sont largement disponibles pour les animaux terrestres contrairement aux graines arillées des Xylopia qui profitent très majoritairement aux espèces arboricoles. Aussi, les graines de D. polystemon pourraient subir une pression de prédation par les ruminants contrairement à celles des Xylopia, consommées par les oiseaux. L’étude a révélé l’importance des Nectariniidés dans la dispersion des graines de X. aethiopica. Le suivi des fèces de gorille a permis d’identifier trois espèces consommatrices de leur contenu et de mettre en lumière la coprophagie des céphalophes. Enfin, les tests de germination ont révélé que le passage des graines de D. polystemon dans le tractus digestif des chimpanzés améliore leur germination via un effet de scarification et en limitant l’apparition de pathogène. Toutefois, aucune différence de délais de germination n’a été observée entre les traitements. Les chimpanzés fournissent ainsi un service écologique de dispersion des graines à D. polystemon.


File(s)

Document(s)

File
Access s170241Baltus2022.pdf
Description:
Size: 3.73 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Baltus, Guillaume ULiège Université de Liège > Gembloux Agro-Bio Tech

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Brotcorne, Fany ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Biologie, Ecologie et Evolution > Biologie du comportement - Ethologie et psychologie animale
    ORBi View his publications on ORBi
  • Vermeulen, Cédric ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels
    ORBi View his publications on ORBi
  • Monty, Arnaud ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Biodiversité et Paysage
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 34
  • Total number of downloads 68










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.