Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 56 | DOWNLOAD 523

Evaluation de l'efficacité du thé de bouse de vache et effluent de biométhanisation sur le développement de la laitue cultivée à Ouanaminthe, Nord-Est, Haïti

Download
Cherenfant, Jean-Alfred ULiège
Promotor(s) : cognet, Stephane
Date of defense : 2-Sep-2022 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/15475
Details
Title : Evaluation de l'efficacité du thé de bouse de vache et effluent de biométhanisation sur le développement de la laitue cultivée à Ouanaminthe, Nord-Est, Haïti
Translated title : [en] EVALUATION OF THE EFFECTIVENESS OF COW DUNG TEA AND BIOMETHANIZATION EFFLUENT ON THE DEVELOPMENT OF LETTUCE GROWN IN OUANAMINTHE, NORTH 'EST, HAITI.
Author : Cherenfant, Jean-Alfred ULiège
Date of defense  : 2-Sep-2022
Advisor(s) : cognet, Stephane 
Committee's member(s) : Jijakli, Haissam ULiège
Francis, Frédéric ULiège
Colinet, Gilles ULiège
Jeroen, Meersmans 
Language : French
Number of pages : 65
Keywords : [en] Liquid organic
[en] fertilizer
[en] efficiency
[en] biomethanation
[en] Lattuca sativa var. Cripsa
[en] fermentable waste
[en] Ouanaminthe.
[fr] Fertilisant organique liquide
[fr] efficacité
[fr] effluent
[fr] biométhanisation
[fr] Lattuca sativa cripsa
[fr] déchets fermentescibles
[fr] Ouanaminthe.
Discipline(s) : Life sciences > Agriculture & agronomy
Funders : ARES
Research unit : Centre de Recherche d'Etude et de Formation (CREF)
Name of the research project : Transformation des déchets solides fermentescibles en fertilisant organique comme alternative pour une agriculture durable
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master de spécialisation en production intégrée et préservation des ressources naturelles en milieu urbain et péri-urbain
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[en] This trial was carried out on the experimental farm of the local NGO CREF (Centre de Recherche d'Etude et de Formation) in Ouanaminthe, with a view to evaluating the effectiveness of two liquid organic fertilizers on the growth and yield of lettuce, variety, oak leaf (Lactuca sativa var. Crispa) grown in the field. This study was conducted using four treatments: a chemical fertilizer (FC), an anaerobic digestion effluent (FB), a cow dung tea (FT) and an unfertilized control (T). The four treatments were distributed according to a completely random block device established on a plot. The analyzes of the physico-chemical parameters of the soil samples (1500 g) and of the two fertilizers (500 ml) were taken and analyzed at the JAD laboratory in the Dominican Republic. Data collected on survival, height, leaf crown diameter, mean weight, total biomass and yield were subjected to analyzes of variance. In case of a significant difference, a multiple comparison of means was performed using the Tukey test at the 5% probability level (p<0.05).
The results showed that the rate of (NPK) was higher in FB (0.15%; 0.27% and 0.09%) compared to FT (0.07%; 0.07% and 0. 04%). The residues of the two liquid fertilizers (0.74 L and 1.58 L) were diluted in water, at 10%, respectively. For the survival rate, no difference was observed between the treatments. Chemical fertilizer (CF) and biogas effluent (FB) significantly improved lettuce growth and yield, yet cow dung tea (FT) and control (T) treatments showed growth and low yields. The average yield of lettuce treated with FC chemical fertilizer (0.51 kg/m2) was slightly higher than that of the biomethanized effluent FB (0.48 kg/m2), but 2 times higher than that of FT cow dung tea (0.24 kg/m2) and control T (0.23 kg/m2). Finally, within the framework of this test, the results showed the potential of biomethanization effluent as a liquid organic fertilizer. Its influences on the growth and yield of lettuce grown in the field have been significant. This study made it possible to highlight the potential represented by the biomethanization process in the recovery of fermentable organic waste. However, it would be interesting to further research on the production process of liquid organic fertilizers by anaerobic digestion and to evaluate the effectiveness of the products with other crops in greenhouses or in the open field.

[fr] Cet essai a été réalisé sur la ferme expérimentale de l'ONG locale CREF (Centre de Recherche d'Etude et de Formation) à Ouanaminthe, en vue d’évaluer l’efficacité de deux fertilisants organiques liquides sur la croissance et le rendement de la laitue, variété feuille de chêne (Lactuca sativa var. crispa) cultivée en plein champ. Cette étude a été menée à l'aide de quatre traitements : un engrais chimique (FC), un effluent de biométhanisation (FB), un thé de bouse de vache (FT) et un témoin (T) non fertilisé. Les quatre traitements ont été distribués selon un dispositif en bloc complètement aléatoire établit sur une parcelle. Les analyses des paramètres physico-chimiques des échantillons de sol (1500 g) et des deux fertilisants (500 ml) ont été prélevés et analysés au laboratoire de JAD en République Dominicaine. Les données collectées sur la survie, la hauteur, le diamètre de la couronne des feuilles, le poids moyen, la biomasse totale et le rendement ont été soumises à des analyses de variance. En cas de différence significative constatée, une comparaison multiple des moyennes a été réalisée selon le test de Tukey au seuil de probabilité de 5% (p<0,05).
Les résultats ont montré que la concentration en NPK a été plus élevé chez le FB (0,15 % m/m) ; 0,27 % et 0,09 %) comparé au FT (0,07 % ; 0,07% et 0,04%). Les résidus des deux fertilisants liquides (0,74 L et 1,58 L) ont été dilués dans l’eau, à 10 %, respectivement. Pour le taux de survie, aucune différence n’a été observée entre les traitements. L’engrais chimique (FC) et l’effluent de biométhanisation (FB) ont considérablement amélioré la croissance et le rendement de la laitue, pourtant les traitements de thé de bouse de vache (FT) et le témoin (T) ont montré une croissance et des rendements faibles. Le rendement moyen des laitues traitées avec l’engrais chimique FC (0,51 kg/ m2) a été légèrement supérieur à celui de l’effluent biométhanisé FB (0,48 kg/ m2), mais 2 fois supérieur à celui du thé de bouse de vache FT (0,24 kg/m2) et celui du témoin T (0,23 kg/ m2). Enfin, dans le cadre de cet essai, les résultats ont montré la potentialité de l’effluent de biométhanisation comme fertilisant organique liquide. Ses influences sur la croissance et le rendement de la laitue cultivée en plein champ ont été significatives. Cette étude a permis de mettre en évidence le potentiel que représente le processus de biométhanisation dans la valorisation des déchets organiques fermentescibles. Toutefois il serait intéressant de pousser d’avantages les recherches sur le processus de production des fertilisants organiques liquides par digestion anaérobique et d’évaluer l’efficacité des produits avec d’autres cultures en serre ou en plein champ.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE Jean Alfred CHERENFANT.pdf
Description:
Size: 3.06 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Cherenfant, Jean-Alfred ULiège Université de Liège > Gembloux Agro-Bio Tech

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 56
  • Total number of downloads 523










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.