Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 81 | DOWNLOAD 5

Enfants atteints d'un TDAH : impact sur l'utilisation du langage intérieur

Download
Liégeois, Alicia ULiège
Promotor(s) : Comblain, Annick ULiège
Date of defense : 29-Aug-2022/6-Sep-2022 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/15946
Details
Title : Enfants atteints d'un TDAH : impact sur l'utilisation du langage intérieur
Translated title : [en] Children with ADHD: impact on inner speech use
Author : Liégeois, Alicia ULiège
Date of defense  : 29-Aug-2022/6-Sep-2022
Advisor(s) : Comblain, Annick ULiège
Committee's member(s) : Dauvister, Estelle ULiège
Moës, Sidney 
Language : French
Number of pages : 108
Keywords : [fr] TDAH
[fr] langage intérieur
[fr] fonctions exécutives
[en] ADHD
[en] inner speech
[en] executive functions
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité est lié étroitement aux fonctions exécutives. En effet, aussi bien dans le modèle de Barkley (1997) pour le TDAH que dans celui de Diamond (2013) pour les fonctions exécutives, l’inhibition est un point central. Elle correspond non seulement à une des fonctions exécutives mais aussi à ce qui est déficitaire chez les personnes atteintes d’un TDAH.
Le langage intérieur, selon Vygotsky (1934), est une sorte de langage avec soi-même qui est notamment utilisé lors la résolution de tâches complexes impliquant les fonctions exécutives. Ce langage, Barkley en parle dans sa modélisation du TDAH en disant que chez les personnes ayant ce trouble, son intériorisation serait différée.
Quel impact a donc le trouble déficitaire de l’attention sur l’utilisation du langage intérieur ? C’est la question qui a guidé les recherches menées dans le cadre de ce mémoire. Pour tester cela, il a fallu recruter 10 enfants séparés en deux groupes. Un groupe contrôle et un autre composé d’enfants TDAH. Ces sujets âgés de 7 à 10 ans ont dû passer des tests impliquant les fonctions exécutives. Le testing s’est déroulé sous deux conditions. Une condition contrôle et une condition de suppression articulatoire obligeant l’enfant à utiliser son langage intérieur. Une fois les séances terminées, des comparaisons intra et intergroupes ont été réalisées.
Après avoir analysé statistiquement les données obtenues, peu de résultats se sont montrés significatifs. Du côté du groupe contrôle, les hypothèses allaient dans ce sens. Par contre, du côté du groupe TDAH nous nous attendions à plus de significativité des résultats. Cela aurait pu prouver une difficulté ou un retard dans l’utilisation/l’acquisition du langage intérieur dû au trouble.
Pour expliquer ces résultats, plusieurs réflexions ont fait surface. La principale se rapporte à la taille réduite de l’échantillon qui le rendrait non représentatif de la population.


File(s)

Document(s)

File
Access Liégeois Alicia_Mémoire_2022.pdf
Description:
Size: 1.26 MB
Format: Adobe PDF
File
Access Erratum_Liégeois Alicia_Mémoire_2022.pdf
Description: -
Size: 147.75 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Liégeois, Alicia ULiège Université de Liège > Master sc. psycho., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Dauvister, Estelle ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Logopédie > Logopédie clinique
    ORBi View his publications on ORBi
  • Moës, Sidney
  • Total number of views 81
  • Total number of downloads 5










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.