Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 88 | DOWNLOAD 7

La réalité virtuelle est-elle un nouvel outil dans la prise en charge des patients souffrant d'un trouble de l'usage d'alcool ? Une étude pilote en lignes de base multiples.

Download
Dosseray, Maud ULiège
Promotor(s) : Simon, Jessica ULiège
Date of defense : 29-Aug-2022/6-Sep-2022 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/16153
Details
Title : La réalité virtuelle est-elle un nouvel outil dans la prise en charge des patients souffrant d'un trouble de l'usage d'alcool ? Une étude pilote en lignes de base multiples.
Author : Dosseray, Maud ULiège
Date of defense  : 29-Aug-2022/6-Sep-2022
Advisor(s) : Simon, Jessica ULiège
Committee's member(s) : Wagener, Aurélie ULiège
Etienne, Anne-Marie ULiège
Language : French
Number of pages : 161
Keywords : [fr] Trouble de l'usage d'alcool
[fr] Rechute
[fr] Thérapie d'exposition
[fr] Réalité virtuelle
[fr] Craving
[fr] Stratégies de coping
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Contexte. En Belgique, une personne sur dix a une consommation d’alcool qualifiée d’abusive (Gisle & Desmarest, 2013) et cette dernière engendre des coûts économiques, sanitaires et sociaux majeurs (WHO, 2018). Paradoxalement, peu de patients avec un trouble de l’usage d’alcool demandent une aide et reçoivent un traitement adéquat (Moos & Moos, 2006). L'amélioration de la prise en charge de ce trouble nécessite donc le développement de nouveaux outils, tels que la réalité virtuelle, basés sur une compréhension accrue des mécanismes impliqués dans le processus de la dépendance et de la rechute. Quelques études ont déjà utilisé cet outil pour prendre en charge les troubles de la consommation alcoolique (Ghiţă & Gutiérrez-Maldonado, 2018 ; Hone-Blanchet et al., 2014 ; Segawa et al., 2020). En particulier, la thérapie par exposition basée sur la réalité virtuelle (TERV) pourrait aider ces patients à gérer leur craving et aurait une efficacité au moins similaire aux thérapies cognitivo-comportementales classiques (TCC) (Lee et al., 2007). Cependant, ces études présentent de nombreuses limites auxquels la présente étude pilote a essayé de répondre.
Design. Protocole à cas unique avec un design en lignes de base multiples.
Méthode. Un design en lignes de base multiples et en évaluation pré-post seront utilisés pour analyser l’efficacité de l’intervention chez un participant souffrant d’une consommation problématique d’alcool. Un total de 9 séances sont prévues en raison d’une par semaine. Les évaluations standardisées seront administrées avant et après l’intervention, tandis que les lignes de base multiples seront administrées de manière bihebdomadaire tout au long de la prise en charge. La phase d’intervention inclura de la psychoéducation, l’apprentissage de stratégies de coping ainsi que de l’exposition avec la RV. Différentes méthodes seront utilisées pour analyser les données issues du protocole à cas unique : analyses visuelles, pourcentage de non-chevauchement et Reliable Change Index.
Objectifs. L’objectif de ce projet est de déterminer si une prise en charge en réalité virtuelle de 9 semaines, incluant des principes de TCC et de la TERV, peut aider les patients avec un trouble de l'usage d'alcool à mieux gérer leur craving lors de situations à risque, à diminuer les pensées obsessives et compulsives par rapport à l’alcool, à accroître leur motivation au changement et leur sentiment d’auto-efficacité.
Résultats. Bien que non-significative, une tendance vers l’augmentation du craving fut observée. A l’inverse, une augmentation significative des pensées obsessionnelles fut observée. Concernant la motivation au changement, bien qu’aucun changement significatif n’ait été mis en évidence, une évolution du profil du participant est mise en évidence au cours de l’intervention. Concernant le sentiment d’auto-efficacité général, aucun changement significatif n’a été observé. Cependant, à un niveau situationnel, une amélioration significative du sentiment d’auto-efficacité est observable pour les situations impliquant des émotions désagréables, des moments sociaux agréables, de tester le contrôle personnel ainsi que des envies et tentations.
Conclusion. En conclusion, bien que cette étude pilote n’ait pu globalement démontrer significativement son efficacité, elle a permis de fournir de nombreuses informations et pistes d’améliorations pour d’éventuelles réplications futures. Par conséquent, la RV semble être un outil prometteur lorsqu’il est intégré à une prise en charge mais, son efficacité nécessite tout de même d’être à nouveau évaluée au sein d’études confirmatoires.


File(s)

Document(s)

File
Access DOSSERAY M. MEMOIRE.pdf
Description:
Size: 4.52 MB
Format: Adobe PDF
File
Access Erratum_DOSSERAY M. MEMOIRE.pdf
Description: -
Size: 251.08 kB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access DOSSERAY M. Annexes confidentielles.pdf
Description: Pour droits d'auteur
Size: 1.12 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Dosseray, Maud ULiège Université de Liège > Master sc. psycho., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 88
  • Total number of downloads 7










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.