Feedback

Faculté d'Architecture
Faculté d'Architecture
MASTER THESIS
VIEW 82 | DOWNLOAD 24

Mémoire de fin d'études : "Comment inclure la question énergétique dans une rénovation patrimoniale ? Etude de cas : la rénovation de la verrière du CHU de Liège."

Download
Santiago Rodrigues Fernandes, Céline ULiège
Promotor(s) : Henz, Olivier ULiège ; Junger, Mathilde ULiège
Date of defense : 23-Jan-2023/27-Jan-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/16637
Details
Title : Mémoire de fin d'études : "Comment inclure la question énergétique dans une rénovation patrimoniale ? Etude de cas : la rénovation de la verrière du CHU de Liège."
Author : Santiago Rodrigues Fernandes, Céline ULiège
Date of defense  : 23-Jan-2023/27-Jan-2023
Advisor(s) : Henz, Olivier ULiège
Junger, Mathilde ULiège
Committee's member(s) : Houbart, Claudine ULiège
Joiret, Mathieu 
Language : French
Number of pages : 142
Keywords : [fr] Rénovation
[fr] Patrimoine
[fr] Environnement
[fr] Performances énergétiques
[fr] Edifice classé
Discipline(s) : Engineering, computing & technology > Architecture
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en architecture, à finalité spécialisée en art de bâtir et urbanisme
Faculty: Master thesis of the Faculté d'Architecture

Abstract

[fr] L’intérêt accru pour les édifices patrimoniaux existants et la sensibilisation environnementale croissante constituent deux concepts actuels et importants en architecture. Tous deux sont au centre de nombreux débats et suscitent la curiosité des chercheurs. Les nombreux écrits théoriques à ces sujets ont donc également attiré mon attention. C’est pourquoi ce travail de recherche questionne la conciliation de ces deux thématiques architecturales.
Le travail expose donc les considérations patrimoniales ainsi que les normes PEB. Il décrit, ensuite, leur conciliation au sein de projets de restaurations d’édifices existants et les limites de cette conciliation. Les bâtiments anciens ne sont, en effet, pas conformes à ces normes PEB car les décisions conceptuelles et constructives de l’époque de leur construction ne prenaient pas en compte les considérations environnementales. Lorsque les édifices sont classés au patrimoine, ce sont ces valeurs conceptuelles et constructives qui sont protégées par l’arrêté de classement. Les édifices classés sont donc soumis à un règlement légal régit par l’arrêté de classement. Ils ne sont, en revanche, soumis à aucune règle en termes de performances énergétiques.
L’objectif de la recherche est alors d’examiner la relation entre ce patrimoine classé et les normes environnementales afin d’interroger la pérennité et la cohérence des restaurations effectuées sur ces biens classés. La question de recherche est alors :
Comment inclure la question énergétique dans une rénovation patrimoniale ?
Le travail traitera cette problématique au travers de l’étude d’un cas, la rénovation de la verrière du CHU de Liège. Le choix du cas d’étude s’est porté sur un édifice classé à l’inventaire du patrimoine. De plus, cet édifice est intéressant car il présentait, avant la rénovation, des déficiences énergétiques auxquelles il a fallu prêter attention pour la restauration. Le but de l’étude de ce cas est de comprendre les différentes phases de restauration et les décisions prioritaires qui ont mené au projet effectué. La méthodologie propose d’explorer le cas d’étude par le biais d’entrevues avec divers acteurs. Ces acteurs ont été choisis, soit pour leur implication dans ce projet de restauration, soit pour leurs compétences en matière de patrimoine.
L’analyse théorique, ainsi que l’analyse du cas ont permis d’affirmer qu’il existe plusieurs façons d’intégrer le facteur énergétique dans les restaurations patrimoniales. Deux principales solutions ressortent de cette étude. La rénovation peut être planifiée, dès le départ, dans le sens d’une amélioration énergétique avec la modification des matériaux de construction par des matériaux plus performants. Ou, le patrimoine peut primer sur l’aspect environnemental. Dans ce cas, les modifications n'atteignent pas l’esthétique du bâtiment mais sont plutôt des modifications des installations techniques ou de l’usage des espaces. Les actions possibles sont alors limitées et dépendent de plusieurs facteurs. Elles ne sont pas équivalentes dans tous les cas de figure. Ces résultats comportent des limites car le travail n’étudie qu’un cas d’étude mais ne parcourt pas toutes les possibilités qui existent.
La réflexion finale du travail questionne un possible compromis entre les deux notions, patrimoine et environnement, édicté juridiquement et régissant tous projets de restauration des édifices existants. La présente recherche pourrait alors être complétée par des recherches sur cette préoccupation qui questionnerait l’applicabilité du mélange de ces normes au sein d’un même projet.


File(s)

Document(s)

File
Access MEMOIRE_SANTIAGO RODRIGUES FERNANDES_Celine_s162895.pdf
Description:
Size: 2.5 MB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access SANTIAGO RODRIGUES FERNANDES_CELINE_ACCORD_DEPOT_SESSION_ANTICIPEE.pdf
Description:
Size: 151.31 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Santiago Rodrigues Fernandes, Céline ULiège Université de Liège > Master archi., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Houbart, Claudine ULiège Université de Liège - ULiège > Département d'Architecture > Département d'Architecture
    ORBi View his publications on ORBi
  • Joiret, Mathieu externe
  • Total number of views 82
  • Total number of downloads 24










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.