Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 25 | DOWNLOAD 0

Endométriose canine VS. Endométriose humaine : étude comparative sur base d'articles scientifiques

Download
Majewski, Sophie ULiège
Promotor(s) : Ponthier, J�r�me ULiège
Date of defense : 29-Jun-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/17345
Details
Title : Endométriose canine VS. Endométriose humaine : étude comparative sur base d'articles scientifiques
Translated title : [en] Canine Endometriosis VS. Human Endometriosis: a comparative study based on scientific articles
Author : Majewski, Sophie ULiège
Date of defense  : 29-Jun-2023
Advisor(s) : Ponthier, J�r�me ULiège
Committee's member(s) : de la Rebi�re de Pouyade, Geoffroy ULiège
Votion, Dominique ULiège
Language : French
Discipline(s) : Life sciences > Veterinary medicine & animal health
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] L'endométriose est une maladie gynécologique chronique qui affecte à la fois les femmes et certaines espèces animales dont les chiennes.
L'endométriose chez la femme se manifeste généralement par des symptômes tels que des douleurs pelviennes cycliques, des saignements abondants pendant les règles, une dyspareunie, des problèmes digestifs et de l'infertilité. Chez les chiennes, les signes cliniques incluent des écoulements vulvaires, des anomalies du cycle œstral et des complications potentielles au niveau reproducteur tel que des avortements et des ruptures utérines.
Dans les deux cas, les symptômes peuvent être sévères et altérer la qualité de vie de l'individu atteint.
C'est une maladie sous-diagnostiquée. La femme est plus sujette à ne pas être écoutée par le corps médical, pour des raisons de manque de sensibilité des praticiens, par une errance médicale ainsi que par une méconnaissance de cette maladie. Tandis que chez la chienne, ce sous-diagnostic est expliqué par la tendance à stériliser l'animal pour traiter toutes les pathologiques gynécologiques. De plus, la stérilisation précoce empêche le développement de l'endométriose.
Cette pathologie est hormono-dépendante des œstrogènes. Les différents traitements mis en place chez la femme seront des traitements hormonaux et médicamenteux. La chirurgie est le traitement retenu en dernier recours.
Cette comparaison entre l'endométriose chez la femme et chez la chienne permet de mieux comprendre les similitudes et les différences entre ces deux espèces. Elle souligne l'importance d'une approche multidisciplinaire pour le diagnostic et la prise en charge de l'endométriose chez les patients, qu'ils soient humains ou animaux.


File(s)

Document(s)

File
Access MAJEWSKI_Sophie_TFE_FMV_juin2023_provisoire.pdf
Description:
Size: 171.01 kB
Format: Adobe PDF
File
Access MAJEWSKI_Sophie_TFE_FMV_juin2023_définitif.pdf
Description:
Size: 10.77 MB
Format: Adobe PDF
File
Access Erratum_MAJEWSKI_Sophie_TFE_FMV_juin2023_définitif.pdf
Description: -
Size: 108.82 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Majewski, Sophie ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • de la Rebi�re de Pouyade, Geoffroy ULiège Université de Liège - ULiège > Département d'Ens. et de Clinique des Equidés (DCE) > Chirurgie des équidés
    ORBi View his publications on ORBi
  • Votion, Dominique ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences fonctionnelles (DSF) > FARAH: Médecine vétérinaire comparée
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 25
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.