Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 26 | DOWNLOAD 0

Infestation par Demodex musculi chez des souris de laboratoire immunodéficientes

Download
Malgarini, Constance ULiège
Promotor(s) : Dewals, Benjamin ULiège
Date of defense : 28-Jun-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/17596
Details
Title : Infestation par Demodex musculi chez des souris de laboratoire immunodéficientes
Author : Malgarini, Constance ULiège
Date of defense  : 28-Jun-2023
Advisor(s) : Dewals, Benjamin ULiège
Committee's member(s) : Machiels, B�n�dicte ULiège
Vanderplasschen, Alain ULiège
Gillet, Laurent ULiège
Language : French
Discipline(s) : Life sciences > Veterinary medicine & animal health
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] Que ce soit en médecine vétérinaire avec la démodécie canine ou en médecine humaine avec la rosacée, les demodex sont des acariens largement étudiés. La pathogénie de ces deux pathologies est encore mal connue mais l’existence d’un dysfonctionnement immunitaire chez l’hôte investit par ces acariens est envisagé. Chez certaines souris de laboratoires immunodéficientes, des signes cliniques évocateurs d’une démodécie ont été observés et Demodex musculi a pu être incriminé. La présence d’acariens étant susceptibles de biaiser les résultats d’études employant des souris à des fins de recherches immunologiques, il convient de pouvoir diagnostiquer efficacement les souris infestées par des demodex. De plus, ces souris présentant des troubles cutanés proches de ceux observés chez l’Homme et le chien, elles seraient alors un bon modèle d’étude pour mieux cerner les mécanismes immunologiques potentiellement responsables de l’apparition d’une démodécie.
Dans un premier temps, nous expliquerons comment la découverte fortuite de lésions chez certaines souris immunodéficientes a pu mener à une enquête afin d’identifier un pathogène responsable. L’analyse de coupes histologiques issues de prélèvement cutanés, l’analyse PCR de fragments cutanés ainsi que l’utilisation de la microscopie à épifluorescence ont révélé la présence de Demodex musculi chez des souris immunodéficientes. Suite à ce constat, nous évaluerons les raisons pouvant expliquer l’apparition d’une infestation non contrôlée chez ces souris par Demodex musculi. Tout d’abord, la transmission des demodex se fait horizontalement. D’autre part les cellules lymphoïdes innées de type 2 cutanées semblent jouer un rôle important dans le contrôle d’une infestation par Demodex musculi, notamment au travers des cytokines effectrices qu’elles expriment ; et de façon plus prépondérante par le biais de l’interleukine 13. Enfin, le système immunitaire adaptatif ne semble pas jouer un rôle majeur dans le contrôle d’une infestation par Demodex musculi chez les souris de laboratoire.
Pour conclure, il semble pertinent d’effectuer de nouvelles études sur les chiens et l’Homme en testant l’importance que les cellules lymphoïdes innées de type 2 cutanées et leurs cytokines effectrices peuvent jouer dans la pathogénie de la démodécie canine et de la rosacée.


File(s)

Document(s)

File
Access MALGARINI_Constance_TFE_FMV_juin2023_ définitif.pdf
Description:
Size: 1.61 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Malgarini, Constance ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Machiels, B�n�dicte ULiège Université de Liège - ULiège > Département des maladies infectieuses et parasitaires (DMI) > Vaccinologie vétérinaire
    ORBi View his publications on ORBi
  • Vanderplasschen, Alain ULiège Université de Liège - ULiège > > Immunologie vétérinaire
    ORBi View his publications on ORBi
  • Gillet, Laurent ULiège Université de Liège - ULiège > Département des maladies infectieuses et parasitaires (DMI) > Vaccinologie vétérinaire
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 26
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.