Feedback

Faculté des Sciences appliquées
Faculté des Sciences appliquées
MASTER THESIS
VIEW 26 | DOWNLOAD 3

Travail de fin d'études et stage[BR]- Travail de fin d'études : Etude de faisabilité d'un projet pilote de stockage hydro-électrique sur un site industriel : enjeux et valorisation de l'énergie[BR]- Stage d'insertion professionnelle

Download
Depaepe, Pierre ULiège
Promotor(s) : Cornélusse, Bertrand ULiège
Date of defense : 26-Jun-2023/27-Jun-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/17751
Details
Title : Travail de fin d'études et stage[BR]- Travail de fin d'études : Etude de faisabilité d'un projet pilote de stockage hydro-électrique sur un site industriel : enjeux et valorisation de l'énergie[BR]- Stage d'insertion professionnelle
Translated title : [en] Feasibility study of a pilot hydro-electric storage project on an industrial site: energy issues and valorization
Author : Depaepe, Pierre ULiège
Date of defense  : 26-Jun-2023/27-Jun-2023
Advisor(s) : Cornélusse, Bertrand ULiège
Committee's member(s) : Grosjean, Georges 
Quoilin, Sylvain ULiège
De Roo, Brecht 
Language : French
Number of pages : 114
Keywords : [fr] Pompage-turbinage
[fr] STEP
[fr] Energie renouvelable
[fr] Flexibilité
[fr] Turbines hydrauliques
[fr] Mix énergétique
Discipline(s) : Engineering, computing & technology > Civil engineering
Target public : Researchers
Student
General public
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en ingénieur civil électromécanicien, à finalité spécialisée en énergétique
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences appliquées

Abstract

[fr] Ce travail de fin d’étude a pour but de déterminer la possibilité de valoriser une carrière de
l’entreprise belge Carmeuse qui arrive en fin d’exploitation en étudiant la faisabilité technique et
économique de la transformer en station de transfert d’énergie par pompage.
Ce travail s’articule en quatre parties :
1. Dans la première partie sont présentés les objectifs et ambitions de Carmeuse en termes
d’émissions de CO2 et d’énergie renouvelable ainsi que l’intérêt du stockage électrique et les
différentes technologies existantes. Un état des lieux de la technologie de STEP est également
dressé.
2. La seconde partie est une présentation du site d’Engis où se situe la carrière, en se focalisant
sur les caractéristiques principales de la carrière comme sa forme et sa proximité de la Meuse. Il
y est question également d’un premier dimensionnement de l’installation. Ce dimensionnement
a révélé la possibilité d’obtenir un volume de stockage d’environ 720 000 mètres cubes, pour
une puissance installable de 56,73 MW. En fonction du nombre de cycles effectués par an
(compris entre un et trois par jour), le potentiel de stockage électrique annuel de la station
varie entre 125 GWh et 375 GWh. Il ressort notamment que la configuration particulière de la
carrière permettrait de réduire les coûts de construction par rapport à une station de transfert
d’énergie par pompage classique en utilisant la carrière comme bassin inférieur.
3. La troisième partie est axée sur le marché de l’électricité en Belgique, ses acteurs et son
fonctionnement et analyse ensuite deux types de valorisation de l’électricité pour la station,
à savoir l’arbitrage sur le day-ahead et la réserve de flexibilité pour Elia. Le marché et ses
fluctuations jouent un rôle très important dans l’estimation de la valorisation, les simulations
sur l’année 2022 ont permis de déterminer que la réserve pour Elia constitue le type de
valorisation à privilégier et que les revenus estimés sont compris entre 1 000 000 € et 6 500 000
€. Il ressort également de l’analyse que le véritable potentiel de valorisation d’une telle station
réside dans la combinaison des types de valorisation.
4. La dernière partie aborde la question du coût d’un tel projet. Le CAPEX est déterminé en
estimant par catégorie les coûts associés. Le CAPEX et l’OPEX sont tous deux calculés en
utilisant plusieurs études. Cela a permis d’estimer un coût total du projet avoisinant 100 000
000 € pour un coût de maintenance et d’opération maximal d’environ 1 500 000 € par an.
En considérant les hypothèses, les méthodes utilisées ainsi que leurs limitations, ce travail établit
des ordres de grandeur aiguillant vers la nécessité de mettre en place des études plus poussées en
vue de déterminer précisément les revenus et la rentabilité d’une telle installation.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE_Depaepe_final.pdf
Description: -
Size: 18.73 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Depaepe, Pierre ULiège Université de Liège > Master ing. civil électro., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Grosjean, Georges
  • Quoilin, Sylvain ULiège Université de Liège - ULiège > Département d'aérospatiale et mécanique > Systèmes énergétiques
    ORBi View his publications on ORBi
  • De Roo, Brecht
  • Total number of views 26
  • Total number of downloads 3










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.