Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 61 | DOWNLOAD 5

Quelles pistes d'adaptation des paysages en région tempérée face aux risques de feu de forêt incontrôlé dans le contexte du changement climatique ? - Cas d'étude de la Vallée de la Moselotte dans le Parc naturel régional des Ballons des Vosges

Download
Denny, Alexandre ULiège
Promotor(s) : Claessens, Hugues ULiège ; GOBBE, Emmanuelle
Date of defense : 30-Aug-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/18220
Details
Title : Quelles pistes d'adaptation des paysages en région tempérée face aux risques de feu de forêt incontrôlé dans le contexte du changement climatique ? - Cas d'étude de la Vallée de la Moselotte dans le Parc naturel régional des Ballons des Vosges
Author : Denny, Alexandre ULiège
Date of defense  : 30-Aug-2023
Advisor(s) : Claessens, Hugues ULiège
GOBBE, Emmanuelle 
Committee's member(s) : Menzel, Christoph 
GOBBE, Emmanuelle 
Bogaert, Jan ULiège
Claessens, Hugues ULiège
Language : French
Number of pages : 101
Keywords : [fr] Feu de forêt, changement climatique, prévention du risque d’incendie, paysage, aménagement du territoire, Pnr des Ballons des Vosges, vallée de la Moselotte, interface habitat-forêt, forêt.
[en] Forest fires, climate change, fire risk prevention, landscape, territorial management, Pnr des Ballons des Vosges, Moselotte valley, Wildland-Urban Interface, forest.
Discipline(s) : Life sciences > Multidisciplinary, general & others
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master architecte paysagiste, à finalité spécialisée
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[fr] Dans un contexte de changement climatique et de l’évolution rapide de l’aménagement du territoire et de l’usage de ses ressources, on constate que les feux de forêt ne se cantonnent plus qu’aux régions méditerranéennes et sont aux portes des régions tempérées. Les conséquences de ces feux seront exacerbées sur ses territoires peu habitué à ces nouvelles perturbations. L’apport de l’architecte paysagiste peut être intéressant dans ces questions, aussi bien dans les régions tempérées que dans les écosystèmes méditerranéens, où les moyens de luttes montrent leurs limites.

Après une contextualisation, l’étude déployée dans ce travail s’est concentrée sur le cas de la Vallée de la Moselotte dans le Parc naturel régional des Ballons des Vosges (PnrBV). Après une première approche paysagère et contextuelle sous forme d’une analyse-diagnostic, une méthode couramment employée pour cartographier et planifier les stratégies de luttes contre les incendies a été adaptée au contexte des régions tempérées. La méthodologie composite élaborée pour ce travail est une appropriation de la méthode de cartographie d’interface habitat-forêt de Lampin-Maillet et al. (2010) associée à des données de sensibilité aux incendies des formations végétales (issue de travaux de recherche de l’ONF en 2021) et d’une méthode pour générer des données d’exposition des massifs (association de données de pente et d’exposition). La finalité de ce travail permet de poser un premier état des lieux du risque de forêt avec les caractéristiques du site. Dans une dernière partie, plus conceptuel, nous avons tenté de formuler des pistes de réflexions en terme d’aménagement du territoire, au long terme et sollicitent l’intelligence collective et les éléments structurelles du paysage de la vallée de la Moselotte.

Ce travail a été réalisé en collaboration avec le Pnr dans le but de répliquer cette approche à l’ensemble de son territoire, facilité par leurs réseaux d’acteurs fédérés et développés dans une logique pluridisciplinaire, répondant aux enjeux socio-économique, environnemental et paysager du territoire. La recherche d’un paysage résilient au risque d’incendie, permet de mettre en évidence que de nombreuse clés de cette évolution se trouve déjà sur le territoire et peuvent et doivent être associées aux problématiques de feux de forêt. Agir plutôt que subir, paysager plutôt que lutter.

[en] Against a backdrop of climate change and the rapid evolution of land and resources use, we can now see that forest fires are no longer confined to the Mediterranean regions, but are on the doorstep of temperate regions. The consequences of these fires will be exacerbated in areas unused to these new disturbances. Landscape architects can make a valuable contribution to these issues, both in temperate regions and in Mediterranean ecosystems, where the means of combating wildfire are showing their limits.
After some contextualisation, the study carried out in this work focused on the case of the Moselotte valley in the Ballons des Vosges Regional Nature Park (PnrBV). After an initial landscape and contextual approach in the form of a diagnostic analysis, a method commonly used to map and plan fire-fighting strategies was adapted to the context of temperate regions. The composite methodology developed for this work is an appropriation of the habitat-forest interface mapping method of Lampin-Maillet et al (2010), combined with data on the susceptibility of plant formations to fire (resulting from ONF research work in 2021) and a method for generating data on the exposure of massifs (combination of slope and exposure data). The aim of this work is to provide an initial assessment of the forest risk in relation to the characteristics of the site. In the final, more conceptual part, we attempted to formulate some ideas for long-term land-use planning, drawing on the collective intelligence and structural elements of the Moselotte valley landscape.
This work was carried out in collaboration with the Pnr, with the aim of replicating this approach across the whole of its territory, facilitated by their networks of federated players and developed in a multidisciplinary approach, responding to the socio-economic, environmental and landscape issues of the territory. The search for a landscape that is resilient to the risk of fire highlights the fact that many of the keys to this development are already present in the area and can and should be associated with the problem of forest fires. Act rather than suffer, landscape rather than fight.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE - DENNY Alexandre.pdf
Description:
Size: 5.66 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Denny, Alexandre ULiège Université de Liège > Gembloux Agro-Bio Tech

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Menzel, Christoph Université Libre de Bruxelles
  • GOBBE, Emmanuelle
  • Bogaert, Jan ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Biodiversité et Paysage
    ORBi View his publications on ORBi
  • Claessens, Hugues ULiège Université de Liège - ULiège > Département GxABT > Gestion des ressources forestières
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 61
  • Total number of downloads 5










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.