Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 31 | DOWNLOAD 184

Étude des effets de l'alcool sur les pensées paranoïdes à l'aide d'une vidéo immersive en 360°

Download
Debras, Elinor ULiège
Promotor(s) : Quertemont, Etienne ULiège ; Laroi, Frank ULiège
Date of defense : 31-Aug-2023/8-Sep-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/19288
Details
Title : Étude des effets de l'alcool sur les pensées paranoïdes à l'aide d'une vidéo immersive en 360°
Translated title : [fr] Etude des effets de l'alcool sur les pensées paranoïdes à l’aide d’une vidéo immersive en 360°
Author : Debras, Elinor ULiège
Date of defense  : 31-Aug-2023/8-Sep-2023
Advisor(s) : Quertemont, Etienne ULiège
Laroi, Frank ULiège
Committee's member(s) : Stawarczyk, David ULiège
Della Libera, Clara ULiège
Language : French
Number of pages : 86
Keywords : [fr] Alcool
[fr] Pensées paranoïdes
[fr] Vidéo immersive en 360°
[fr] Anxiété
[fr] Anxiété sociale
[fr] Dépression
[fr] Sentiment de présence
[en] Alcohol
[en] Paranoid thoughts
[en] 360° immersive video
[en] Anxiety
[en] Social anxiety
[en] Depression
[en] Sense of presence
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Theoretical & cognitive psychology
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Other
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Ce mémoire explore les pensées paranoïdes, spécifiquement les pensées de persécution qui sont caractérisées par une « méfiance soupçonneuse envahissante envers les autres dont les intentions sont interprétées comme malveillantes » (American Psychiatric Association, 2016, p. 283). Étant donné le manque de recherches sur les effets de l'alcool sur les pensées paranoïdes, notre principal objectif était d'étudier l'impact d'une intoxication aiguë d'alcool sur les pensées paranoïdes induites par une situation sociale virtuelle. Les pensées paranoïdes étant associées à l’anxiété et à la dépression (Freeman et al., 2013), nous nous sommes spécifiquement intéressés à l'effet de l'alcool sur ces pensées chez les individus présentant des niveaux élevés d'anxiété, d'anxiété sociale et de dépression. En effet, l’alcool étant connu pour ses aspects anxiolytiques et euphorisants (Quertemont, 2022), il a été envisagé qu'il pourrait diminuer les pensées paranoïdes en agissant sur l'anxiété et la dépression. Cependant, nous avons également envisagé la possibilité que l'alcool puisse augmenter les pensées paranoïdes chez les individus présentant des niveaux modérés d'anxiété et une faible dépression. En effet, la consommation d'alcool altérant le fonctionnement cognitif (Attwood & Munafò, 2014 ; Mitchell et al., 2011), il pourrait renforcer les biais cognitifs déjà présents dans la formation des pensées paranoïdes, tels que le « saut aux conclusions » et la dysfonction de la « théorie de l’esprit » (Freeman et al., 2002). Une vidéo immersive en 360°, outil validé pour évaluer la paranoïa dans la population non clinique (Della Libera et al., 2021), a été utilisée pour ce projet.

Cette étude s'est déroulée en deux étapes : le recrutement et la phase expérimentale. Dans la première étape, les participants ont été invités à remplir un questionnaire en ligne évaluant leur propension à la paranoïa ainsi que d'autres aspects psychologiques. Une fois sélectionnés, les participants âgés entre 18 et 30 ans ont pris part à la phase expérimentale. Au cours de cette phase, ils ont reçu une substance (alcool/placebo) avant d’être immergés dans l'environnement virtuel. Par la suite, ils ont répondu à un nouveau questionnaire, incluant l'évaluation de la quantité de pensées paranoïdes ressenties pendant l'immersion, ainsi que d'autres éléments.

Nos hypothèses selon lesquelles l’alcool influencerait différemment les pensées paranoïdes chez les individus en fonction de leurs anxiétés et dépression n’ont pas pu être confirmées. Cette absence de résultats est peut-être due au faible nombre de participants ayant pris part à la phase expérimentale, ce qui constitue la plus grosse limite de notre étude. Ce projet a tout de même permis d’ouvrir la voie à la recherche des effets de l’alcool sur les pensées paranoïdes, cependant des recherches futures devront être réalisées afin d’approfondir la thématique.

Author

  • Debras, Elinor ULiège Université de Liège > Master sc. psycho., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 31
  • Total number of downloads 184










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.