Feedback

Faculté des Sciences appliquées
Faculté des Sciences appliquées
MASTER THESIS
VIEW 60 | DOWNLOAD 216

Méthodologie d'aide à la programmation en modélisation architecturale paramétrique

Download
Vervier, Charlotte ULiège
Promotor(s) : Leclercq, Pierre ULiège
Date of defense : 27-Jun-2017 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/2541
Details
Title : Méthodologie d'aide à la programmation en modélisation architecturale paramétrique
Author : Vervier, Charlotte ULiège
Date of defense  : 27-Jun-2017
Advisor(s) : Leclercq, Pierre ULiège
Committee's member(s) : Delvaux, Fréderic ULiège
Schrayen, John ULiège
De Boissieu, Aurélie 
Calixte, Xaviera ULiège
Language : French
Number of pages : 103
Keywords : [fr] Méthodologie Programmation Modélisation Architecturale Paramétrique MAPMAP
Discipline(s) : Engineering, computing & technology > Architecture
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en ingénieur civil architecte, à finalité spécialisée en ingénierie architecturale et urbaine
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences appliquées

Abstract

[fr] L'émergence des logiciels de modélisation paramétrique en architecture semble remettre en question les principes de conception habituels et soulève encore de nombreuses questions. Parmi ces dernières, existe notamment la question de la flexibilité d’un modèle paramétrique qui est récurrente chez les auteurs. Cependant, la thématique de cette étude vise un autre sujet. Il s’agit d’une problématique que j’avais moi-même expérimentée au cours de mes créations : les difficultés de lisibilité d’un modèle paramétrique. Finalement, cette problématique fut traduite par la question de recherche suivante.
« Au vu des problèmes de lisibilité et de communication des modèles, est-il possible d’établir une méthodologie d’aide à la programmation en modélisation architecturale paramétrique ? »
En vue de répondre à cette question de recherche, l’étude a évolué à travers six étapes de recherche qui ont été traduite au sein de ce récit par les six premiers chapitres qui le composent. En effet, pour commencer, le premier chapitre a pour vocation d’introduire le thème de la recherche, c’est-à-dire la modélisation paramétrique. Une première partie est consacrée à l’exposition des raisons qui m’ont motivée à réaliser une étude dans ce domaine et une seconde partie se compose d’une présentation succincte de la modélisation paramétrique et de mon positionnement vis-à-vis de sa définition.
Le second chapitre est consacré à la définition plus précise du cadre de la recherche. Ainsi, les paragraphes qui le composent ont permis d’exposer la thématique qui fait l’objet de ce travail, le cadre dans lequel la recherche est effectuée et la méthodologie de recherche qui a été adoptée pour développer cette étude.
L’étape suivante du travail concernait la recherche de méthodes existantes sur base desquelles établir la MAPMAP. Le troisième chapitre fut donc consacré à la présentation de trois méthodes : la méthode de décomposition d’un problème en sous-problème développée par Alexander dans le cadre de la conception architecturale, les principes de design Orientés-Objets exploités dans le cadre de la conception de programmes informatiques et, finalement, la méthode des patterns de Woodbury développée dans le cadre de la conception de modèles paramétriques.
Suite à l’étude de ces trois théories, la Méthodologie d’aide à la Programmation en Modélisation Architecturale Paramétrique (MAPMAP) a pu être établie au sein du quatrième chapitre. Son développement s’est fait autour des axes suivants : le rappel de son objectif, la présentation de ses origines vis-à-vis des trois méthodes pré-exposées et la formulation des cinq principes qui la composent.
Une fois la MAPMAP établie, il convenait de la tester pour pouvoir l’évaluer. Dans cet objectif, deux phases expérimentales ont été réalisées et celles-ci sont décrites au sein du cinquième chapitre. Ces deux expériences concernent : premièrement, la mise en œuvre de la MAPMAP durant la conception d’un modèle paramétrique et, deuxièmement, la communication d’un modèle paramétrique à un utilisateur externe. Chacune de ces expériences a été présentée grâce à la formulation de son objectif, la mise en place du protocole expérimentale et l’établissement des critères qui serviront à effectuer l’analyse de ses résultats.
Le dernier chapitre qui contient la dernière étape de notre étude était destiné à l’analyse qualitative et comparative des résultats des expériences. Cette analyse a été effectuée sur base des critères qui avaient été fixés au cours de l’étape précédente. La discussion des résultats nous conduisit à la formulation des limites et perspectives de la MAPMAP et de son étude.
Grâce aux résultats, nous concluons que la MAPMAP contribue à l’amélioration de la lisibilité d’un modèle. La méthode répond à l’objectif de simplification de la communication d’un modèle paramétrique : un utilisateur externe peut exploiter un modèle qu’il n’a pas conçu plus facilement et plus rapidement, comme nous le prouve la seconde expérience. Remarquons qu’au-delà de cet objectif, la première expérience a prouvé que la MAPMAP contribue à améliorer la lisibilité d’un modèle par son concepteur ce qui réduit également le temps consacré à la construction du modèle paramétrique et diminue les erreurs de modélisation.
Finalement, l’étude de la MAPMAP a été limitée par : la maniabilité du logiciel, le manque de complexité de l’exercice de modélisation constituant la première expérience et le niveau de connaissance de la modélisation paramétrique par les sujets des expériences. Cependant, ces limites permettent d’ouvrir de nouvelles perspectives d’étude comme : étendre les principes de la MAPMAP à d’autres logiciels, mettre en place un exercice plus complexe pour recommencer la première expérience ou encore effectuer celle-ci avec des professionnels. L’analyse des expériences révèle également des perspectives d’évolution de la MAPMAP comme la création d’un nouveau principe concernant la gestion des paramètres d’entrée se traduisant notamment au sein du Réflexe de Documentation par la création d’un index des paramètres ou encore comme la remise en cause de certains aspects du Réflexe de Documentation.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE_Vervier Charlotte.pdf
Description: Travail de Fin d'Etude
Size: 22.49 MB
Format: Adobe PDF
File
Access Fiche de Diffusion_Vervier Charlotte.pdf
Description:
Size: 735.53 kB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access Annexes_Vervier Charlotte.pdf
Description:
Size: 12.47 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Vervier, Charlotte ULiège Université de Liège > Master ingé. civ. arch., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Delvaux, Fréderic ULiège Université de Liège - ULg > Département de la Faculté d'Architecture > Architecture Site Lambert Lombard
    ORBi View his publications on ORBi
  • Schrayen, John ULiège Université de Liège - ULg > Département ArGEnCo > Lucid - Lab for User Cognition & Innovative Design
    ORBi View his publications on ORBi
  • De Boissieu, Aurélie
  • Calixte, Xaviera ULiège Université de Liège - ULg > Département ArGEnCo > Lucid - Lab for User Cognition & Innovative Design
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 60
  • Total number of downloads 216










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.