Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 151 | DOWNLOAD 27

Caractérisation et dynamique spatio-temporelle des systèmes agroforestiers à base de cacaoyer du centre Cameroun : Cas d'Abod Mveng

Download
Deneubourg, Marie ULiège
Promotor(s) : Doucet, Jean-Louis ULiège
Date of defense : 28-Aug-2017 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/2997
Details
Title : Caractérisation et dynamique spatio-temporelle des systèmes agroforestiers à base de cacaoyer du centre Cameroun : Cas d'Abod Mveng
Author : Deneubourg, Marie ULiège
Date of defense  : 28-Aug-2017
Advisor(s) : Doucet, Jean-Louis ULiège
Committee's member(s) : Carrière, Stéphanie 
Michel, Isabelle 
Hebert, Jacques ULiège
Vermeulen, Cédric ULiège
Dufrêne, Marc ULiège
Language : French
Number of pages : 54
Keywords : [fr] socio-écosystème, agroforesterie, occupation et utilisation du sol, théorie des maîtrises foncières, acteurs, transition forestière
Discipline(s) : Life sciences > Agriculture & agronomy
Funders : Fondation Agropolis
Name of the research project : FORECAST (FORests and ECological intensification of Agricultural SysTems)
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en bioingénieur : gestion des forêts et des espaces naturels, à finalité spécialisée
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[fr] Un socio-écosystème (SES) désigne un groupe d’acteurs particuliers ayant des impacts sur un groupe de ressources particulières et soumis à des institutions particulières. Dans le contexte de déforestation et de dégradation des forêts tropicales, ce concept peut être relié à la théorie de la transition forestière pour comprendre les enjeux et les interactions qui existent entre les écosystèmes forestiers et les sociétés humaines. Cette étude a tenté de caractériser un socio-écosystème agroforestier dans le sud de la région Centre du Cameroun, le village d’Abod Mveng. Les données ont été récoltées au sein du village en menant des enquêtes auprès de la population, en collectant des données Gps et en réalisant des ateliers de cartographie participative. La densité de population est élevée, 94 habitants/km². L’occupation et l’utilisation du sol sont liées aux activités humaines, la cacaoculture et l’agriculture vivrière. La cacaoculture est pratiquée sous forme de systèmes agroforestiers à base de cacaoyer (SAFC) et l’agriculture itinérante sur brûlis intègre encore des jachères dans le cycle cultural ce qui participe au maintien du couvert forestier. La théorie des maitrises foncières a mis en évidence des maitrises foncières coutumières fortes sur l’ensemble des espaces et des ressources et une privatisation individuelle presque totale. On observe une répartition inégale des terres entre les différents acteurs agricoles. Un des scénarios possibles est que ce SES évolue dans les années à venir vers le bas de la courbe de transition forestière avec une pression foncière de plus en plus forte. Dans ce contexte, les SAFC ont un rôle essentiel à jouer dans la conservation du couvert forestier.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE_16aout2017_MarieDENEUBOURG_FINAL.pdf
Description:
Size: 3.27 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Deneubourg, Marie ULiège Université de Liège > Master bioingé. gest. forêts & esp. nat., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Carrière, Stéphanie
  • Michel, Isabelle
  • Hebert, Jacques ULiège Université de Liège - ULg > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels
    ORBi View his publications on ORBi
  • Vermeulen, Cédric ULiège Université de Liège - ULg > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Laboratoire de Foresterie des régions trop. et subtropicales
    ORBi View his publications on ORBi
  • Dufrêne, Marc ULiège Université de Liège - ULg > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Biodiversité et Paysage
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 151
  • Total number of downloads 27










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.