Feedback

Faculté des Sciences appliquées
Faculté des Sciences appliquées
MASTER THESIS
VIEW 167 | DOWNLOAD 706

Usages temporaires des friches urbaines de la région verviétoise

Download
Makow, Nathalie ULiège
Promotor(s) : Teller, Jacques ULiège
Date of defense : 21-Aug-2017 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/3203
Details
Title : Usages temporaires des friches urbaines de la région verviétoise
Author : Makow, Nathalie ULiège
Date of defense  : 21-Aug-2017
Advisor(s) : Teller, Jacques ULiège
Committee's member(s) : Dawance, Sophie ULiège
Ruelle, Christine ULiège
Mercier, Grégory 
Elsen, Catherine ULiège
Elsen, Catherine ULiège
Language : French
Keywords : [fr] Usage temporaire
[fr] Friches urbaines
[fr] Participation citoyenne
[fr] Région verviétoise
[fr] Site Houget-Duesberg-Bosson
Discipline(s) : Engineering, computing & technology > Architecture
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en ingénieur civil architecte, à finalité spécialisée en ingénierie architecturale et urbaine
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences appliquées

Abstract

[fr] Depuis les années 50, l’industrie fait face à un constant déclin, auquel s’ajoute une mutation spatiale des activités qui se relocalisent en périphérie. Ainsi, les nombreux sites industriels localisés en centre-ville se dégradent peu à peu et ternissent l’image de nos villes post-industrielles. En effet, la reconversion conventionnelle d’une friche nécessite non seulement beaucoup de moyens, mais également beaucoup de temps.
Ainsi, ce travail s’intéresse à l’usage temporaire comme alternative précaire à la reconversion des friches urbaines. La zone d’étude concerne la région verviétoise, qui ne s’est encore jamais essayée aux usages temporaires. De plus, Verviers fait face à un manque d’attractivité auquel la ville souhaite mettre fin par le réaménagement de son centre mais aussi de ses anciens sites industriels. La définition de la stratégie de régénération de Verviers et sa région n’est pas encore fixée et il existe un fort déséquilibre entre les enjeux de la région et les moyens disponibles pour la rénovation urbaine. L’usage temporaire constituerait-il une option pour le redéveloppement de cette région ?
Pour répondre à cette question, le présent travail envisage la possibilité d’importer le concept de l’usage temporaire à Verviers. L’exemple de la ville de Gand a été étudié au préalable pour cibler les éléments qui ont permis aux usages temporaires de s’y développer. Les friches de la région verviétoise ont ensuite été analysées afin de mettre en évidence celles qui présentent un potentiel pour l’occupation temporaire. L’une d’entre elles, le site Houget-Duesberg-Bosson, a fait l’objet d’un cas d’étude. Une approche participative a été menée pour tenter d’intégrer une initiative d’usage temporaire au réaménagement de ce site. L’avis des citoyens sur le sujet ainsi que leurs propositions d’aménagement temporaire ont pu être recueillis. Finalement, une validation du concept d’usage temporaire auprès des acteurs institutionnels a été réalisée sur base d’un projet composé pour le site HDB.
Ce travail tente ainsi de proposer une piste de réflexion et des recommandations pour aider au redéveloppement urbain de Verviers et de sa région à travers l’alternative plus précaire que constitue l’usage temporaire.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE_Makow_Nathalie_s121363.pdf
Description: Ce fichier contient également les annexes
Size: 20.7 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Makow, Nathalie ULiège Université de Liège > Master ingé. civ. arch., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 167
  • Total number of downloads 706










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.