Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 43 | DOWNLOAD 6

Impact de la charge vocale au cours d’une lecture prolongée chez 50 femmes normophoniques. Analyse perceptive

Download
Bodson, Agnès ULiège
Promotor(s) : Morsomme, Dominique ULiège ; Schoentgen, Jean
Date of defense : 10-Sep-2012 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/328
Details
Title : [fr] Impact de la charge vocale au cours d’une lecture prolongée chez 50 femmes normophoniques. Analyse perceptive
Author : Bodson, Agnès ULiège
Date of defense  : 10-Sep-2012
Advisor(s) : Morsomme, Dominique ULiège
Schoentgen, Jean 
Committee's member(s) : Quertemont, Etienne ULiège
Finck, Camille 
Language : French
Number of pages : 101
Rameau keyword(s) : Voix -- Aspect physiologique
Femmes
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Multidisciplinary, general & others
Commentary : 3 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en logopédie, à finalité spécialisée en orthodontie-voix
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Concernant le jugement perceptif des effets de la charge vocale, la littérature est relativement pauvre, reflétant l’idée que ce domaine ait été peu investigué jusqu’à présent. Notre étude poursuit un double objectif. Le premier objectif a pour but d’évaluer l’impact de deux heures de charge vocale. Nous émettons l’hypothèse qu’après deux heures de lecture, il y aura un effet du temps se traduisant par une modification des aspects pressé et/ou soufflé de la voix. Le second objectif a pour but d’évaluer l’impact de l’intensité de charge vocale. Nous émettons l’hypothèse qu’il y aura une différence concernant les aspects pressé et soufflé entre la voix post charge vocale à intensité conversationnelle et la voix post charge vocale à intensité élevée. Afin de répondre à nos objectifs et hypothèses de recherche, nous avons utilisé les échantillons vocaux de 50 femmes normophoniques issus d’une précédente étude (Remacle & al., 2012) et nous les avons soumis au jugement perceptif de juges experts via un paradigme de comparaisons par paires. Les résultats ont permis de mettre en évidence une fiabilité intra-juges allant de très faible à passable entre le test et le re-test, avec une majorité de faible et de très faible. La fiabilité inter-juges démontre également un accord faible ou très faible entre les dix juges. Concernant nos hypothèses, les résultats ont permis de mettre en évidence des changements significatifs au cours du temps pour la voix soufflée et cela quel que soit le niveau d’intensité. Par contre, les analyses statistiques n’ont pas montré de différences significatives concernant l’aspect pressé. Ainsi, nous observons soit une absence de changement, soit une amélioration dans les paramètres évalués après les deux heures de lecture. Notre hypothèse de départ est donc à moitié confirmée. L’hypothèse d’un effet d’intensité, quant à elle, n’est pas soutenue par les résultats obtenus. En d’autres termes, la voix n’est ni plus pressée, ni plus soufflée post charge vocale à intensité élevée qu’à intensité faible.


File(s)

Document(s)

File
Access s094235Bodson2012.pdf
Description: -
Size: 1.17 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Bodson, Agnès ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master logo., fin. spéc. orthod. - voix

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Quertemont, Etienne ULiège Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Psychologie quantitative
    ORBi View his publications on ORBi
  • Finck, Camille
  • Total number of views 43
  • Total number of downloads 6










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.