Feedback

Faculté de Droit, de Science Politique et de Criminologie
Faculté de Droit, de Science Politique et de Criminologie
MASTER THESIS
VIEW 73 | DOWNLOAD 20

Le MERCOSUR est-il social ? Construction et mise en application d'un agenda social

Download
Michel, Lauraline ULiège
Promotor(s) : Santander, Sébastian ULiège
Date of defense : 17-Aug-2017/8-Sep-2017 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/3604
Details
Title : Le MERCOSUR est-il social ? Construction et mise en application d'un agenda social
Author : Michel, Lauraline ULiège
Date of defense  : 17-Aug-2017/8-Sep-2017
Advisor(s) : Santander, Sébastian ULiège
Committee's member(s) : Vlassis, Antonios ULiège
Dupont, Olivier 
Language : French
Number of pages : 113
Keywords : [fr] MERCOSUR
[fr] Régionalisme
[fr] Agenda social
[fr] Approche de l'ordre mondial
[fr] Mouvement sociaux
[fr] Regionalisation
[fr] Nouveau régionalisme
[fr] régionalisme ouvert
[fr] Bloc historique hégémonique
[fr] Bloc historique contre-hégémonique
Discipline(s) : Law, criminology & political science > Political science, public administration & international relations
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences politiques, orientation générale, à finalité spécialisée en relations internationales
Faculty: Master thesis of the Faculté de Droit, de Science Politique et de Criminologie

Abstract

[fr] Apartir du cas du MERCOSUR, ce travail a tenté de répondre à la question de recherche suivante: «Quels sont les facteurs qui facilitent l’émergence d’un agenda social au sein d’organisation régionale à caractère commercial? ». La théorie de l’ordre mondial a été mobilisée comme focale d’analyse ainsi que le modèle des trois courants de John Kingdon afin de multiplier les pistes de recherche. Modelé par une « révolution passive », l’agenda de cette organisation est initialement marqué par une conception libérale, promue par le bloc historique hégémonique (les Etats-Unis et l’Union Européenne). La dimension sociale de cet agenda se voit par conséquent subordonnée aux « lois du marché ». Les diverses crises mondiales suscitent la prise de conscience des effets négatifs du néo-libéralisme qui deviennent la cible de critiques émanant des différentes struc-tures sociales, qu’elles soient locales, nationales ou internationales. Des groupes contestataires émergent, se structurent et font pression tant sur les organisations internationales que sur les ré-gimes respectifs des États. Se constitue ainsi le « prince post-moderne » ou un bloc historique contre-hégémonique. Parallèlement, le mécontentement croissant des populations et l’intensification de leur mobilisation favorisent l’émergence des partis « de gauche » en Amé-rique Latine. Face à ces forces contestataires, le bloc historique hégémonique et les institutions qui relaient son idéologie intègrent progressivement certaines revendications sociales, mettant en œuvre leur fonction transformative. Une fenêtre d’opportunité apparaît et permet la redéfinition des agendas. En outre, le tournant à gauche en Amérique Latine se traduit par l’élection de lea-ders progressistes dans plusieurs pays. Le MERCOSUR entre alors dans une phase de politisa-tion, et voit son agenda élargi.
Dans un contexte économique et social favorable, les différentes dimensions sociales sont désormais prises en compte: la protection sociale, la régulation sociale, la redistribution, les Droits de l’homme et la participation sociale. Néanmoins, cette multiplication de questions so-ciales mises à l’agenda provoque une inflation institutionnelle qui entrave leur concrétisation et suscite de nouvelles critiques. De plus, la société civile reste partiellement exclue des instances nationales de décision, ce qui creuse le fossé entre les aspirations de la population et les déci-sions prises par les instances dirigeantes. Enfin, les stratégies régionales et internationales des États membres, ainsi que les asymétries entre ceux-ci, viennent interférer avec le processus ré-gional et enrayent une fois de plus l’application de l’agenda social.


File(s)

Document(s)

File
Access MICHEL Lauraline S122278 Mémoire MERCOSUR.pdf
Description:
Size: 1.2 MB
Format: Adobe PDF
File
Access Erratum_MICHEL Lauraline S122278 Mémoire MERCOSUR.pdf
Description: -
Size: 1.26 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Michel, Lauraline ULiège Université de Liège > Master sc. pol., or. gén., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Vlassis, Antonios ULiège Université de Liège - ULg > Département de science politique > Relations internationales
    ORBi View his publications on ORBi
  • Dupont, Olivier Université de Liège > Département de Science Politique
  • Total number of views 73
  • Total number of downloads 20










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.