Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 30 | DOWNLOAD 4

Résilience et bilan hydraulique de la ferme de Desnié

Download
Paulus, Pascale ULiège
Promotor(s) : Degré, Aurore ULiège
Date of defense : 28-Aug-2018 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/5091
Details
Title : Résilience et bilan hydraulique de la ferme de Desnié
Translated title : [en] Resilience and water balance of the farm of Desnié
Author : Paulus, Pascale ULiège
Date of defense  : 28-Aug-2018
Advisor(s) : Degré, Aurore ULiège
Committee's member(s) : Dufrêne, Marc ULiège
Stassart, Pierre M ULiège
Language : French
Number of pages : 72
Keywords : [fr] résilience
[fr] bilan hydrique
[fr] agroécologie
[fr] permaculture
[fr] gestion de l'eau
Discipline(s) : Life sciences > Agriculture & agronomy
Target public : Professionals of domain
Student
General public
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Université Libre de Bruxelles, Bruxelles, Belgique
Degree: Master en agroécologie, à finalité spécialisée
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[fr] Ce mémoire se penche sur la résilience de la Ferme de Haute-Desnié, située dans la région de Spa, face à des périodes de sécheresse. Dans une optique de conservation des ressources, retrouvée à la fois en agroécologie et en permaculture, il est intéressant d’examiner le potentiel d’autonomie d’une ferme en eau, élément crucial à toute production alimentaire.
Dans ce but, la démarche revient à établir un bilan hydrique de l’exploitation, d’une part pour ses activités d’élevage et d’autre part pour ses activités maraîchères. Ce bilan implique de caractériser le sol en question, de prendre connaissance des capacités de stockage d’ores et déjà installées, d’analyser les apports et les consommations en eau sur toute l’année, et de considérer les besoin en eau des cultures (ici seule la tomate est considérée). Un indicateur de déficit hydrique propre au contexte géographique et climatologique est également calculé sur l’année. Ceci permet en outre de statuer sur le degré d’autonomie hydrique de la partie maraîchère et de la partie élevage et de dimensionner les capacités de stockage pour le développement futur des activités de l’exploitation.
Le sol considéré est un sol limono-argileux et est relativement perméable. Par conséquent, les eaux de ruissellement ne constitueront qu’un faible apport aux eau stockées et que celles-ci seront davantage alimentées par une source présente à proximité, ainsi que par les eaux de récupération issues des serres et du toit de l’étable. La source a un débit inconnu et se tarit arbitrairement au début du printemps.
Afin de déterminer les besoins réels de la culture de la tomate en conditions optimales, un calcul d’évapotranspiration de référence est effectué sur toute l'année. Les données ont été adaptées pour des conditions sous serre. L'indicateur de déficit hydrique global reste dans le vert pour un scénario de précipitations moyennes. Pour un printemps sec tel que 2011, le déficit est par contre bien palpable.
Ensuite, l’analyse des données pluviométriques des 17 dernières années nous aiguillonnent sur les différents types de sécheresse qui peuvent survenir. Lorsque le système actuel est soumis aux différents scénarios de sécheresse, nous observons qu’une année présentant une sécheresse au printemps et au début de l’été constitue une menace pour l’autonomie du système, comme typiquement l'année 2011. Cependant, le système résiste bien dans l’état actuel à une légère sécheresse sur plusieurs années, ou à une succession de périodes sèches entrecoupées de pluies. La résilience peut être qualifiée d'assez bonne, sans toutefois être robuste.
Des transformations sont prévues sur l'exploitation : un agrandissement des parcelles maraîchères et une modification de cheptel. Les capacités de stockage vont être accrues en conséquence. Nous constatons que les 50.000L de citerne existants suffisent pour des pluies moyennes. Pour une sécheresse du type de 2011 cependant, le système futur aurait besoin de 100.000 L de stockage supplémentaire pour rester autonome sur toute l'année.


File(s)

Document(s)

File
Access Memoire_PascalePaulus_s165934.pdf
Description:
Size: 25.36 MB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access s165934Paulus2018cubion.JPG
Description: Cubion de 1m3 dans une serre
Size: 900.5 kB
Format: JPEG
File
Access s165934Paulus2018echantillons.JPG
Description: Echantillons passés au perméamètre
Size: 921.48 kB
Format: JPEG
File
Access s165934Paulus2018permeametre.JPG
Description: Perméamètre utilisé
Size: 893.15 kB
Format: JPEG
File
Access s165934Paulus2018planttomate.JPG
Description: Plant de tomate dont les racines ont été observées
Size: 863.11 kB
Format: JPEG
File
Access s165934Paulus2018racines1.JPG
Description: racines du plant de tomate (1)
Size: 932.31 kB
Format: JPEG
File
Access s165934Paulus2018racines2.JPG
Description: racines du plant de tomate (2)
Size: 886.38 kB
Format: JPEG
File
Access s165934Paulus201810HS.JPG
Description: Dispositif de suivi de l'humidité du sol - 5 capteurs 10HS
Size: 1.01 MB
Format: JPEG
File
Access s165934Paulus2018topo.pdf
Description: Topographie détaillée de la Ferme de Desnié
Size: 1.02 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Paulus, Pascale ULiège Université de Liège > Master agroécologie, à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Dufrêne, Marc ULiège Université de Liège - ULiège > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Biodiversité et Paysage
    ORBi View his publications on ORBi
  • Stassart, Pierre M ULiège Université de Liège - ULiège > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.) > Gouvernance de l'environnement
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 30
  • Total number of downloads 4










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.