Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 162 | DOWNLOAD 547

Comparaison de l'exposition aux polluants organiques persistants et au mercure chez les phoques gris et les phoques communs en Mer du Nord

Download
Collard, Maurine ULiège
Promotor(s) : Fauconnier, Marie-Laure ULiège ; Das, Krishna
Date of defense : 30-Aug-2018 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/5178
Details
Title : Comparaison de l'exposition aux polluants organiques persistants et au mercure chez les phoques gris et les phoques communs en Mer du Nord
Author : Collard, Maurine ULiège
Date of defense  : 30-Aug-2018
Advisor(s) : Fauconnier, Marie-Laure ULiège
Das, Krishna 
Committee's member(s) : Lognay, Georges ULiège
Schiffers, Bruno ULiège
Sindic, Marianne ULiège
Language : French
Number of pages : 106
Discipline(s) : Life sciences > Aquatic sciences & oceanology
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Other
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en bioingénieur : chimie et bioindustries, à finalité spécialisée
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[fr] L’écosystème marin est fortement touché par la pollution anthropique. En effet, de nombreux déchets industriels et domestiques sont rejetés dans les cours d’eau, les mers et les océans contaminant ainsi la faune et la flore. Certains de ces polluants, comme les polluants organiques persistants (POPs) et le mercure, sont bioaccumulés et bioamplifiés le long de la chaîne trophique. Comme beaucoup de mammifères marins, les phoques gris et les phoques communs sont sensibles à cette pollution au vu de leur position élevée dans cette chaîne.
L’objectif de cette étude est de comparer les niveaux de contamination en POPs (PCBs, PBDEs, HCH, HCB, DDT, Chlordanes et MeO-PBDEs) et en mercure total (T-Hg) chez deux espèces de phoques, le phoque gris de l’Île de May et le phoque commun d’Orkney, ainsi que leur composition isotopique afin d’obtenir des informations sur l’influence de leur habitat et de leur régime alimentaire. D’autres facteurs (masse corporelle, taille, pourcentage lipidique et sexe) pouvant influencer ces niveaux de contamination sont également étudiés.
Les polluants organiques persistants ont été analysés dans le lard de 33 femelles phoques gris, de 17 mâles phoques communs et de 17 femelles phoques communs. Les PBDEs, chlordanes et MeO-PBDEs ont été analysés grâce à un GC/ECNI-MS alors que les PCBs, HCB et les DDTs ont été analysés avec un GC/EI-MS. Les valeurs en isotopes stables ont été analysées dans les cellules sanguines et les poils des femelles phoques gris et des phoques communs mâles et femelles grâce à un spectromètre de masse Isoprime100 couplé à un analyseur élémentaire C/N/S (Elementar Vario MICRO cube). Enfin, les analyses du T-Hg ont été réalisées dans le sang complet et les poils des femelles phoques gris (n=33, n=34 respectivement), des femelles phoques communs (n=17) et des mâles phoques communs (n=17) grâce au DMA-80.
Les concentrations en POPs varient en fonction du sexe, de l’habitat et du régime alimentaire. Les femelles phoques gris ont des concentrations en Σ6 PCBs indicateurs, ΣPBDEs, ΣHCH et HCB significativement supérieures à celles des femelles phoques communs. Au vu des comportements de chasse des deux espèces, le large de l’île de May est supposé plus contaminé en POPs que les côtes d’Orkney. Les 6 PCBs indicateurs sont les composés les plus retrouvés chez les femelles phoques gris (1257,5 ng.g-1 de lipides), les femelles phoques communs (846,5 ng.g-1 de lipides) et les mâles phoques communs (1646 ng.g-1 de lipides).
Concernant les concentrations en mercure, celles-ci ne sont pas significativement différentes entre les deux espèces. Ces concentrations indiquent une contamination équivalente des côtes d’Orkney et du large de l’Île de May alors que, selon d’autres études, le large est censé être plus contaminé. Il existe donc une pollution anormalement élevée le long des côtes d’Orkney, pollution probablement due à
l’activité agricole de l’archipel. Les facteurs morphologiques (masse, taille, pourcentage lipidique) ne semblent pas influencer les concentrations en POPs et en T-Hg dans ce travail, à l’exception de la taille pour les Σ6 PCBs indicateur et Σchlordanes des phoques communs. Une étude plus approfondie permettrait de confirmer l’effet des facteurs sur les niveaux de contamination.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE_Maurine Collard_Version finale.pdf
Description:
Size: 1.57 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Collard, Maurine ULiège Université de Liège > Gembloux Agro-Bio Tech

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Lognay, Georges ULiège Université de Liège - ULiège > Agronomie, Bio-ingénierie et Chimie (AgroBioChem) > Chimie des agro-biosystèmes
    ORBi View his publications on ORBi
  • Schiffers, Bruno ULiège Université de Liège - ULiège > Agronomie, Bio-ingénierie et Chimie (AgroBioChem) > Chimie des agro-biosystèmes
    ORBi View his publications on ORBi
  • Sindic, Marianne ULiège Université de Liège - ULiège > Agronomie, Bio-ingénierie et Chimie (AgroBioChem) > Chimie des agro-biosystèmes
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 162
  • Total number of downloads 547










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.