Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 230 | DOWNLOAD 73

Etude de la qualité de vie des enfants asthmatiques âgés de 9 à 13 ans

Download
Mignon, Jessika ULiège
Promotor(s) : Stassart, Céline ULiège
Date of defense : 3-Sep-2018/11-Sep-2018 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/5746
Details
Title : Etude de la qualité de vie des enfants asthmatiques âgés de 9 à 13 ans
Author : Mignon, Jessika ULiège
Date of defense  : 3-Sep-2018/11-Sep-2018
Advisor(s) : Stassart, Céline ULiège
Committee's member(s) : Krings, Audrey ULiège
Geurten, Marie ULiège
Language : French
Number of pages : 113
Keywords : [fr] asthme
[fr] qualité de vie
[fr] anxiété
[fr] sensibilité à l'anxiété
[fr] stratégies de coping
[fr] contrôle perçu
[fr] intelligence émotionnelle
[fr] ISQV-E
[fr] STAIC
[fr] CASI
[fr] ASCS
[fr] PCAQ
[fr] TEIQue
[fr] STAI-Y
[fr] ASI
[fr] CHIP
[fr] enfant
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Objectifs : Cette recherche, consistant en une étude exploratoire de la qualité de vie des enfants asthmatiques, présente trois grands objectifs : (1) comparer le niveau de qualité de vie des enfants asthmatiques à celui des enfants sains et détecter une différence quelconque ; (2) identifier les variables psychologiques propres à l’enfant qui sont liées à sa qualité de vie ; (3) mettre en évidence les variables psychologiques des parents en lien avec la qualité de vie des enfants.
Participants : L’échantillon total des enfants se compose de 5 garçons et 6 filles, soit 11 enfants asthmatiques. L’échantillon des parents s’élève à 20 individus, 11 mères et 9 pères.
Méthodologie : Pour cette étude, nous avons tout d’abord évalué la qualité de vie des enfants asthmatiques. Pour ce faire, nous avons eu recours à l’Inventaire Systémique de Qualité de Vie-version Enfants (ISQV-E ; Missotten, Etienne & Dupuis, 2007) En ce qui concerne les variables psychologiques des enfants, nous avons évalué l’anxiété, la sensibilité à l’anxiété, les stratégies de coping, le contrôle perçu et l’intelligence émotionnelle. Pour y parvenir, nous avons utilisé différents questionnaires : le State-Trait Anxiety Index for Children (STAIC ; Spielberger, 1973) la Children Anxiety Sensitivity Index (CASI ; Silverman, Fleisig, Rabian & Peterson, 1991) l’Asthma Specific Coping Scale (ASCS ; Aalto, Härkäpää, Aro & Rissanen, 2002) le Perceived Control of Asthma Questionnaire (PCAQ ; Katz, Yelin, Eisnet & Blanc, 2002) et le Questionnaire d’Intelligence Emotionnelle (TEIQue ; Mavroveli, Petrides, Shove & Whitehead, 2008). Pour les variables parentales, nous nous sommes intéressés à l’anxiété, la sensibilité à l’anxiété et les stratégies de coping. Dans de but, nous avons utilisé le State-Trait Anxiety Index-Form Y (STAI-Y ; Spielberger, 1993) le Anxiety Sensitivity Index (ASI ; Petersen & Reiss, 1992) et le Coping Health Inventory for Parents (CHIP ; McCubbin, McCubbin, Patterson, Cauble, Wilson & Warwick, 1983).
Résultats : Les statistiques descriptives montrent que les enfants asthmatiques de notre échantillon possèdent une qualité de vie dans les normes bien que les items spécifiques fassent l’objet d’une moindre satisfaction de la part des enfants, se caractérisant par un score écart plus élevé. De plus, il semblerait que ces enfants aient tendance à se fixer des objectifs moins élevés et ainsi plus faciles à atteindre, comme le montre les scores but, inférieurs à la norme. Pour le score rang calculé par l’ISQV-E, nous observons un moindre intérêt des enfants quant à leur fonctionnement émotionnel. Les résultats relatifs à l’anxiété (STAIC) et la sensibilité à l’anxiété (CASI) se situent dans les normes établies par les auteurs. En revanche, nous constatons qu’une des stratégies de coping mesurées par l’ASCS, à savoir la recherche d’information, est peu utilisée par notre échantillon. De plus, les résultats obtenus au PCAQ démontrent un faible sentiment de contrôle sur la maladie. En ce qui concerne l’intelligence émotionnelle (TEIQue), alors que les filles de notre échantillon présentent un niveau se situant dans les normes, les garçons obtiennent un score inférieur à la norme proposée par les auteurs. Du côté des parents, le STAI-Y et l’ASI n’ont pas mis en évidence de résultats plaidant pour la présence d’anxiété ou de sensibilité à l’anxiété, que ce soit chez les mères ou les pères. Le CHIP n’a pas non plus mis en exergue d’utilisation particulière de stratégies de coping.
Conclusions : Les enfants asthmatiques de notre échantillon présentent une qualité de vie similaire à celle d’enfants dits « sains ». Bien que nos résultats n’aient pas mis en évidence de liens entre les variables psychologiques propres à l’enfant asthmatique et sa qualité de vie, nous avons pu mettre en lumière une relation entre le contrôle perçu et la satisfaction des enfants quant à leurs capacités respiratoires. Enfin, en ce qui concerne les relations avec les variables parentales, nous avons pu mettre en avant une relation entre le choix des stratégies de coping des parents et celles mises en place par leurs enfants.


File(s)

Document(s)

File
Access Mignon Jessika - Mémoire 2017-2018.pdf
Description:
Size: 2.24 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Mignon, Jessika ULiège Université de Liège > Master sc. psycho., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 230
  • Total number of downloads 73










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.