Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 145 | DOWNLOAD 52

Etude de l’impact du fonctionnement familial et de la détresse parentale sur le psychotraumatisme de l’enfant

Download
Kairis, Sophie ULiège
Promotor(s) : Blavier, Adelaïde ULiège
Date of defense : 5-Sep-2013 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/585
Details
Title : [fr] Etude de l’impact du fonctionnement familial et de la détresse parentale sur le psychotraumatisme de l’enfant
Author : Kairis, Sophie ULiège
Date of defense  : 5-Sep-2013
Advisor(s) : Blavier, Adelaïde ULiège
Committee's member(s) : Di Piazza, Laetitia ULiège
Maas, Marianne 
Language : French
Number of pages : 96
Rameau keyword(s) : Traumatisme psychique chez l'enfant
Parents et enfants
Famille inadaptée
Détresse
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Treatment & clinical psychology
Commentary : 13 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Cette étude vise à explorer le rôle de la détresse péritraumatique d’enfants ayant vécu un événement potentiellement traumatique ainsi que celle de leurs parents dans le développement d’une symptomatologie post-traumatique chez l’enfant. Elle vise également à évaluer certaines variables familiales en lien avec le développement de troubles post-traumatiques chez les enfants. Notre échantillon était composé de 41 enfants, entre 8 et 14 ans, recrutés dans un service d’Urgences pédiatriques. L’échantillon comprend également le parent qui les accompagnait. Chaque couple parent-enfant était évalué à 2 reprises. Lors de la première évaluation, les enfants et les parents complétaient l’inventaire de détresse péritraumatique (Brunet et al., 2001). Lors de la seconde évaluation, les enfants répondaient au CPTS-RI (Frederick et al., 1992) et au PEPPE (Hazzard, 1983) qui évaluaient respectivement les symptômes d’ESPT et les pratiques éducatives parentales. Les parents, eux, remplissaient le PCL-S (Weathers et al., 1993) en ce qui concerne les symptômes d’ESPT, le FAD (Epstein et al., 1983) pour évaluer le fonctionnement familial général et le FFQ (McFarlane, 1987a) pour le fonctionnement familial post-événement. Nous avons observé une association significative entre la détresse péritraumatique du parent et de l’enfant. Nous avons également mis en évidence un lien entre la détresse péritraumatique du parent et les symptômes d’ESPT de l’enfant. D’autre part, nous avons observé des différences liées aux pratiques éducatives maternelles par rapport à la sévérité de symptômes d’ESPT chez l’enfant. Nous avons, par ailleurs, constaté un lien entre des changements dans le fonctionnement familial consécutivement à l’événement potentiellement traumatique et la sévérité des symptômes d’ESPT chez les enfants. Enfin, nous avons pu mettre en évidence que ces changements étaient liées aux symptômes d’ESPT des parents. En conclusion, la détresse parentale et les pratiques parentales semblent être des variables pertinentes dans l’étude du psychotraumatisme chez l’enfant.


File(s)

Document(s)

File
Access s081710Kairis2013.pdf
Description: -
Size: 1.5 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Kairis, Sophie ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. psycho. clin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Di Piazza, Laetitia ULiège Université de Liège - ULg > Département Psychologies Cliniques et Systèmes Humains > Psycho-traumatisme
    ORBi View his publications on ORBi
  • Maas, Marianne
  • Total number of views 145
  • Total number of downloads 52










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.