Feedback

Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
MASTER THESIS
VIEW 118 | DOWNLOAD 974

Étude de la dispersion et de la prédation des graines par les rongeurs des genres Cricetomys et Funisciurus en forêt dense humide camerounaise

Download
Algrain, Marine ULiège
Promotor(s) : Doucet, Jean-Louis ULiège ; Evrard, Quentin
Date of defense : 25-Jan-2019 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/6273
Details
Title : Étude de la dispersion et de la prédation des graines par les rongeurs des genres Cricetomys et Funisciurus en forêt dense humide camerounaise
Translated title : [en] Study of seed dispersal and predation by rodents of the genera Cricetomys and Funisciurus in dense Cameroonian rainforest
Author : Algrain, Marine ULiège
Date of defense  : 25-Jan-2019
Advisor(s) : Doucet, Jean-Louis ULiège
Evrard, Quentin 
Committee's member(s) : Fayolle, Adeline ULiège
Monty, Arnaud ULiège
Hebert, Jacques ULiège
Language : French
Number of pages : 91
Keywords : [en] Dispersion, rodents, Cricetomys emini, Funisciurus pyrropus, tropical rainforests, RFID, magnetic detection, traditional thread tags, VOCs
[fr] Dispersion, rongeurs, Cricetomys emini, Funisciurus pyrropus, forêts tropicales, RFID, détection magnétique, « traditional thread tags », VOCs
Discipline(s) : Life sciences > Environmental sciences & ecology
Funders : Nature+asbl (Winstar Park. Rue Provinciale, 62 BE-1301 Wavre Belgique)
Pallisco (Société d’exploitation forestière, Avenue des Cocotiers, 478 PO Box 394 Douala Cameroun)
ARES (Académie de Recherche et d'Enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Belgique)
Projet P3FAC (Partenariat Public / Privé pour la gestion durable des Forêts d'Afrique Centrale)
Research unit : Unité de Gestion des Ressources Forestières et des Milieux Naturels – Laboratoire de Foresterie des Régions Tropicales et Subtropicales (Université de Liège/Faculté Gembloux Agro-Bio Tech) (Passage des Déportés, 2 BE-5030 Gembloux Belgique)
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en bioingénieur : gestion des forêts et des espaces naturels, à finalité spécialisée
Faculty: Master thesis of the Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)

Abstract

[en] Most of tropical rainforest tree species are dispersed by animals. The role of rodents in seed dispersal has been poorly documented in African rainforests. Considering that rodents are less affected than large mammals by selective hunting, they could therefore play a crucial role in seed dispersal of some species.
This study was carried out in a moist semi-deciduous forest in Cameroon, within an FSC-certified forest concession. This work aimed to deepen knowledge on the roles of two African rodent species, Cricetomys emini and Funisciurus pyrropus, in seed dispersal. In parallel, the effectiveness of three seed marking methods for monitoring dispersion was assessed. Interaction with olfactory molecules was also explored through the introduction of an attractive molecule, the sulcatone, to promote seed removal by rodents and through a preliminary study of the volatiles emitted by the arils of two species of the Myristicaceae family. A total of 454 seeds were marked with magnets/fluorescent thread tags/PIT tags in order to obtain dispersion data via detection with a magnetic detector/UV lamp/RFID system. Finally, hoards of both rodent species were searched and the seeds within were identified.
This study showed a scatter-hoarder behaviour for F. pyrropus with seeds found up to 37m and 4% of the marked seeds recovered whole and buried at a maximum depth of 10 cm. The caches of F. pyrropus contained 30% potentially viable seeds. The seeds taken away by C. emini were not found within a radius of 50m, which suggests a dispersal distance greater than 50m. Thirty-five % of the seeds were whole and 6 % potentially viable or viable in the burrows of C. emini.
The magnetic detector had the advantage of being easier to handle in the vegetation, detecting tags faster and deeper in the soil. However, it requires an appropriate soil, is annoying for C. emini because the magnets come out of the seeds to cling to each other in his cheek pouches, and the detector gives false detections. In contrast, the RFID system does not give false detections and PIT tags have a unique identifier, they can be found less deeply than magnets but do not interfere with rodents. The thread tags were a source of discomfort for both C. emini and F. pyrropus, were less easy to find but are very cheap.
The VOCs profiles of the fruits of both Myristicaceae species are very complex and it is probably in their whole that they could have an olfactory effect on rodents. There was a significant dependence in seed removal depending on whether sulcatone was present or not.

[fr] La grande majorité des arbres en forêt dense humide tropicale sont dispersés par des frugivores. Le rôle des rongeurs dans la dispersion des graines a jusqu’à présent été très peu documenté dans les forêts denses humides africaines. Or, les rongeurs sont moins touchés par la chasse sélective et pourraient donc avoir un rôle d’autant plus important dans la dispersion des graines de certaines essences.
Réalisé en forêt dense humide semi-caducifoliée camerounaise, au sein d’une concession forestière certifiée FSC, ce travail ambitionne d’approfondir les connaissances sur les rôles de deux espèces de rongeurs africains, Cricetomys emini et Funisciurus pyrropus, en tant que disperseurs de graines. En parallèle, l’efficacité de trois méthodes de marquage de graines pour le suivi de la dispersion a été appréhendée. Enfin, l’interaction avec des molécules olfactives a également été explorée via la mise en place d’une molécule attractive, la sulcatone, et via une étude préliminaire des volatils émis par l’arille de deux essences de la famille des Myristicaceae. Au total 454 graines ont été marquées à l’aide d’aimants/de fils fluorescents/de PIT tags dans le but d’obtenir des informations sur la dispersion via la détection avec un détecteur magnétique/une lampe UV/une antenne et un lecteur RFID. Enfin, des cachettes des deux espèces de rongeurs ont été fouillées et les graines présentes ont été identifiées.
Cette étude a montré un comportement de scatter-hoarder pour F. pyrropus avec des graines retrouvées jusqu’à 37m et 4% des graines marquées récupérées entières et enterrées à max. 10 cm de profondeur. Les caches de F. pyrropus présentaient 30% de graines potentiellement viables. Les graines emportées par C. emini n’ont pas été retrouvées dans un rayon de 50m, ce qui laisse présager une dispersion supérieure à 50m. Les terriers de C. emini contenaient 35% de graines entières et 6% de graines potentiellement viables ou viables.
Le détecteur magnétique présentait l’avantage d’être plus aisé à manipuler dans la végétation, de détecter des tags plus rapidement et plus profondément dans le sol. Cependant, il nécessite un sol approprié, est gênant pour C. emini car les aimants sortent des graines pour s’accoler les uns aux autres dans ses poches jugales, et le détecteur donne de faux-positifs. A l’inverse, le système RFID ne donne pas de faux-positifs et les PIT tags possèdent un identifiant unique, ils peuvent être retrouvés moins profondément que les aimants mais ne gênent pas les rongeurs. Les fils gênaient fortement C. emini et F. pyrropus, étaient moins faciles à retrouver mais présentent l’avantage d’être très peu coûteux.
Les profils en VOCs des diaspores des deux espèces de Myristicaceae sont très complexes et c’est probablement dans leur globalité qu’ils pourraient avoir un effet olfactif sur les rongeurs. Il y avait une dépendance significative dans l’enlèvement des graines selon que la sulcatone soit présente ou pas.


File(s)

Document(s)

File
Access s112556Algrain2019.pdf
Description:
Size: 4.27 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Algrain, Marine ULiège Université de Liège > Gembloux Agro-Bio Tech

Promotor(s)

  • Doucet, Jean-Louis ULiège Université de Liège - ULiège > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Laboratoire de Foresterie des régions trop. et subtropicales
    ORBi View his publications on ORBi
  • Evrard, Quentin Université de Liège - ULg > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Laboratoire de Foresterie des régions trop. et subtropicales

Committee's member(s)

  • Fayolle, Adeline ULiège Université de Liège - ULiège > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels
    ORBi View his publications on ORBi
  • Monty, Arnaud ULiège Université de Liège - ULiège > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Biodiversité et Paysage
    ORBi View his publications on ORBi
  • Hebert, Jacques ULiège Université de Liège - ULiège > Ingénierie des biosystèmes (Biose) > Gestion des ressources forestières et des milieux naturels
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 118
  • Total number of downloads 974










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.