Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 76 | DOWNLOAD 1

Le mastocytome cutané canin : diagnostic, prognostic et traitements

Download
Muyle, Océane ULiège
Promotor(s) : Mignon, Bernard ULiège
Date of defense : 27-Jun-2019 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/6995
Details
Title : Le mastocytome cutané canin : diagnostic, prognostic et traitements
Translated title : [fr] CANINE CUTANEOUS MASTOCYTOMA : DIAGNOSIS, PROGNOSTIC AND TREATMENTS
Author : Muyle, Océane ULiège
Date of defense  : 27-Jun-2019
Advisor(s) : Mignon, Bernard ULiège
Committee's member(s) : Saegerman, Claude ULiège
Mainil, Jacques ULiège
Thiry, Damien ULiège
Language : French
Number of pages : vingt deux
Discipline(s) : Life sciences > Veterinary medicine & animal health
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] OBJECTIF
L’objectif de ce travail de fin d’étude a été premièrement de synthétiser les points qui m’ont semblés les plus importants concernant le mastocytome cutané canin. Par la suite, j’ai réalisé une recherche afin de mettre en place une démarche diagnostique complète ainsi qu’une évaluation du pronostic en fonction de plusieurs critères. Ensuite, j’ai détaillé les traitements utilisés à l’heure actuelle pour ce type de tumeur.

RESUME
Les tumeurs cutanées représentent 30 à 40 % de la totalité des tumeurs chez le chien. Parmi ces tumeurs, 16 à 21% sont des mastocytomes, ce qui en fait la tumeur cutanée la plus fréquente dans l’espèce canine.
Le mastocytome est le résultat d’une prolifération néoplasique des mastocytes tumoraux. Les mastocytes sont des cellules immunitaires qui participent à l’immunité innée, adaptative et peuplent en particulier les tissus conjonctifs de la peau, du tractus respiratoire et digestif. Cette tendance qu’a le mastocytome à atteindre spécifiquement certaines races laisse présager une origine génétique. Cependant, les études actuelles n’ont pas pu mettre en évidence une cause spécifique d’apparition. L’étiologie est complexe et reste dès lors inconnue.
Cette tumeur peut prendre différents aspects. Lorsqu’elle est faiblement différenciée, la tumeur a tendance à métastaser et infiltrer davantage les tissus que si elle l’est fortement. Elle présentera dès lors des critères de malignité tels que : croissance rapide et infiltrante, inflammation, ulcération. La cytologie est une technique utilisée afin de diagnostiquer un éventuel mastocytome. Elle permet également un bilan d’extension afin de prévoir le traitement adéquat. L’histologie permet quant à elle de confirmer le diagnostic mais surtout d’évaluer le pronostic du patient en fonction de son stade. Cependant, ce pronostic est évalué en corrélation avec d’autres critères.
Les traitements sont actuellement nombreux et sont proposés en fonction du pronostic, de la localisation et du stade tumorale. L’exérèse chirurgicale avec ou sans traitement adjuvant reste cependant la technique de choix lors d’un mastocytome


File(s)

Document(s)

File
Access TFE dernière version du 14 Juin.pdf
Description:
Size: 1.04 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Muyle, Océane ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Saegerman, Claude ULiège Université de Liège - ULiège > Département des maladies infectieuses et parasitaires (DMI) > Epidémiologie et analyse des risques appl. aux sc. vétér.
    ORBi View his publications on ORBi
  • Mainil, Jacques ULiège Université de Liège - ULiège > Département des maladies infectieuses et parasitaires (DMI) > Bactériologie et pathologie des maladies bactériennes
    ORBi View his publications on ORBi
  • Thiry, Damien ULiège Université de Liège - ULiège > Département des maladies infectieuses et parasitaires (DMI) > Bactériologie et pathologie des maladies bactériennes
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 76
  • Total number of downloads 1










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.