Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 67 | DOWNLOAD 1

Impact de l'écornage thermique sur la température intracrânienne du veau

Download
Debruyne, Hugues ULiège
Promotor(s) : Sandersen, Charlotte ULiège
Date of defense : 27-Jun-2019 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/7126
Details
Title : Impact de l'écornage thermique sur la température intracrânienne du veau
Author : Debruyne, Hugues ULiège
Date of defense  : 27-Jun-2019
Advisor(s) : Sandersen, Charlotte ULiège
Committee's member(s) : Fraipont, Audrey ULiège
Ponthier, Jerome ULiège
Serteyn, Didier ULiège
Salciccia, Alexandra ULiège
Language : French
Keywords : [fr] Veau écornage température lésion
Discipline(s) : Life sciences > Veterinary medicine & animal health
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] L’écornage des veaux est une pratique courante en élevage bovin. En Europe, 81% des veaux laitiers, 47% des animaux à l’engrais et 68% des veaux allaitant sont écornés (d’après Cozzy, 2015).
Il permet, entre autre, d’accroître la sécurité de l’éleveur et des animaux. L’écornage est faiblement réglementé, mais des préconisations mentionnent des protocoles aux fins de limiter la souffrance du veau autant que possible. Parmi les protocoles utilisés, l’écornage thermique est le plus pratiqué sur le terrain. Réalisé durant les 2 premiers mois de vie de l’animal, il se fait idéalement sous sédation, avec une anesthésie locale et un anti-inflammatoire. Le vétérinaire applique l’écorneur sur le bourgeon cornual à une température de 500 à 700° et durant un temps de l’ordre de 7 à 10 secondes. Ce protocole pose la question de l’impact d’une telle augmentation de température sur les structures situées à proximité.
On peut se demander quelles sont les lésions possibles causées lors de l’écornage du fait du couple temps-température.
Notre hypothèse est qu’il y a une augmentation de température au niveau du cerveau.
Afin d’estimer cette température, nous avons placé un thermomètre intracrânien, situé sous le bourgeon cornual, pour mesurer la température lors d’un écornage thermique sur des veaux en post-mortem. Bien que présentant certaines limites, le protocole ne permet pas de montrer une augmentation significative de température pour une durée courte (10 secondes) d’écornage. En revanche, sur un temps plus long, il est observé une augmentation de température intracrânienne de plusieurs degrés. Ainsi, le respect du temps préconisé d’écornage de moins de 10 secondes permet d’éviter une augmentation importante de température intracrânienne.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE Hugues Debruyne 2019 vétérinaire.pdf
Description:
Size: 1.74 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Debruyne, Hugues ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Fraipont, Audrey ULiège Université de Liège - ULiège > Dép. clinique des animaux de compagnie et des équidés (DCA) > Dép. clinique des animaux de compagnie et des équidés (DCA)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Ponthier, Jerome ULiège Université de Liège - ULiège > Dép. clinique des animaux de compagnie et des équidés (DCA) > Anesthésiologie gén. et pathologie chirurg. des grds animaux
    ORBi View his publications on ORBi
  • Serteyn, Didier ULiège Université de Liège - ULiège > Dép. clinique des animaux de compagnie et des équidés (DCA) > Anesthésiologie gén. et pathologie chirurg. des grds animaux
    ORBi View his publications on ORBi
  • Salciccia, Alexandra ULiège Université de Liège - ULiège > > Clinique vétérinaire universitaire (CVU)
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 67
  • Total number of downloads 1










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.