Feedback

Faculté de Médecine Vétérinaire
Faculté de Médecine Vétérinaire
MASTER THESIS
VIEW 24 | DOWNLOAD 0

La surrénalectomie : traitement de choix dans le cadre du syndrome de Cushing d'origine surrénalienne chez le chien ?

Download
Wauters, Pauline ULiège
Promotor(s) : Noel, Stephanie ULiège
Date of defense : 27-Jun-2019 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/7211
Details
Title : La surrénalectomie : traitement de choix dans le cadre du syndrome de Cushing d'origine surrénalienne chez le chien ?
Author : Wauters, Pauline ULiège
Date of defense  : 27-Jun-2019
Advisor(s) : Noel, Stephanie ULiège
Committee's member(s) : Balligand, Marc ULiège
Hamaide, Annick ULiège
Deleuze, Stefan ULiège
Etienne, Anne-Laure ULiège
Language : French
Discipline(s) : Life sciences > Veterinary medicine & animal health
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en médecine vétérinaire
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine Vétérinaire

Abstract

[fr] La surrénalectomie est une chirurgie visant à retirer une glande surrénale lorsque celle-ci est tumorale. Rarement, elle peut également être bilatérale. La surrénalectomie est notamment pratiquée en vue d’obtenir un traitement curatif lorsque l’animal est atteint d’un syndrome de Cushing d’origine surrénalienne. Elle doit faire suite à un diagnostic rigoureux de l’hyperadrénocorticisme dû à une tumeur surrénalienne et à un bilan d’extension complet, afin d’évaluer au mieux le pronostic de l’animal et d’être certain qu’elle constitue le meilleur traitement dans le cas présenté. La surrénalectomie, bien que chirurgie à risque, offre de bons pronostics lorsque les soins pré-, péri- et post-opératoires sont gérés correctement et lorsque les principales complications, comme l’hypoadrénocorticisme, les thrombo-embolies, les pancréatites, les sepsis ou les retards de cicatrisation, sont évitées ou prises en charge à temps. Les autres traitements de l’hypercorticisme sont principalement médicaux (mis à part l’hypophysectomie dans le cadre d’un syndrome de Cushing d’origine centrale), mais, contrairement à la surrénalectomie, ils ne permettent pas une guérison mais, au mieux, une rémission de l’animal et ne préviennent pas de l’apparition de métastases. La surrénalectomie, lorsqu’elle est possible, reste donc le traitement de choix lors de maladie de Cushing d’origine surrénalienne.


File(s)

Document(s)

File
Access TFEPaulineWauterss120362.pdf
Description:
Size: 1.65 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Wauters, Pauline ULiège Université de Liège > Master méd. vété.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Balligand, Marc ULiège Université de Liège - ULiège > Dép. clinique des animaux de compagnie et des équidés (DCA) > Chirurgie et clinique chirurgicale des petits animaux
    ORBi View his publications on ORBi
  • Hamaide, Annick ULiège Université de Liège - ULiège > Dép. clinique des animaux de compagnie et des équidés (DCA) > Oncologie chirurgicale des animaux de compagnie
    ORBi View his publications on ORBi
  • Deleuze, Stefan ULiège Université de Liège - ULiège > Dép. clinique des animaux de compagnie et des équidés (DCA) > Obstét. et path. de la reprod. des anim. de comp. et équidés
    ORBi View his publications on ORBi
  • Etienne, Anne-Laure ULiège Université de Liège - ULiège > Dép. clinique des animaux de compagnie et des équidés (DCA) > Imagerie médicale
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 24
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.