Feedback

Faculté de Médecine
Faculté de Médecine
MASTER THESIS
VIEW 243 | DOWNLOAD 46

Étude épidémiologique des dermatophytes responsables de teignes du cuir chevelu en Belgique au cours de l'année 2018

Download
Magné Dassi, Myriam ULiège
Promotor(s) : HAYETTE, Marie-Pierre ULiège ; SACHELI, Rosalie ULiège
Date of defense : 6-Sep-2019 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/7384
Details
Title : Étude épidémiologique des dermatophytes responsables de teignes du cuir chevelu en Belgique au cours de l'année 2018
Author : Magné Dassi, Myriam ULiège
Date of defense  : 6-Sep-2019
Advisor(s) : HAYETTE, Marie-Pierre ULiège
SACHELI, Rosalie ULiège
Committee's member(s) : Streel, Sylvie ULiège
Arrese Estrada, Jorge ULiège
Franchimont, Claudine ULiège
Language : French
Number of pages : 56
Keywords : [fr] épidémiologie
[fr] dermatophyte
[fr] teigne du cuir chevelu
[fr] Belgique
[en] Epidemiology
[en] dermatophyte
[en] Tinea capitis
[en] Belgium
Discipline(s) : Human health sciences > Dermatology
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences de la santé publique, à finalité spécialisée en épidémiologie et économie de la santé
Faculty: Master thesis of the Faculté de Médecine

Abstract

[fr] Introduction : La teigne du cuir chevelu demeure un réel problème de santé publique surtout chez les enfants d’âge scolaire. Sa prévalence actuelle en Belgique est encore mal connue car il n’y a pas de surveillance systématique par les autorités sanitaires. L’objectif de cette étude est d’estimer la distribution des dermatophytes responsables de la teigne du cuir chevelu et d’évaluer les différentes variables qui sont associées à la probabilité de développer un dermatophyte anthropophile.
Matériel et méthodes : Une étude transversale a été menée au Centre Hospitalier Universitaire de Liège et organisée par le Centre National de Référence des Mycoses de janvier à décembre 2018. Les patients ont été sélectionnés lors des consultations dans des différents centres hospitaliers ou cabinets médicaux. Des prélèvements ont été réalisés sur le cheveu et le cuir chevelu de chaque patient à la suite d’un examen clinique suspectant une teigne du cuir chevelu. Au total 331 échantillons ont été confirmés positifs à la teigne du cuir chevelu. Grâce au logiciel d’analyses statistiques SAS version 9.4., des analyses univariées et multivariées ont été réalisées afin d’évaluer les différentes variables qui sont associées à la probabilité de développer un dermatophyte anthropophile.
Résultats : Les dermatophytes responsables de la teigne du cuir chevelu se répartissent de la manière suivante : 87.01% de dermatophytes anthropophiles avec comme espèce majoritaire M. audouinii (37.16%) et 12.99% de dermatophytes zoophiles. Suite à l’analyse multivariée, seule la variable animal de compagnie est significativement associée à la probabilité de développer un dermatophyte anthropophile (P-valeur <0.05). Cette probabilité est diminuée de 0.99 fois lorsque le patient possède un animal de compagnie.
Conclusion : Les dermatophytes anthropophiles demeurent les dermatophytes majoritairement impliqués dans la teigne du cuir chevelu en Belgique.

[en] Introduction : Tinea capitis remains a real public health problem, especially among school-age children. Its current prevalence in Belgium is still poorly known because there is no systematic monitoring by health authorities.
The objective of this study is to estimate the distribution of dermatophytes responsible for scalp ringworm and to evaluate the different variables associated with the probability of developing an anthropophilic dermatophyte
Material and methods : A cross-sectional study was conducted at the University Hospital of Liège and organised by the National Reference Center for Mycoses from January to December 2018. Patients were selected during consultations in different hospitals or medical practices. Samples were taken from each patient's hair and scalp following a clinical examination suspecting a ringworm of the scalp. A total of 331 samples was confirmed positive for ringworm of the scalp. Univariate and multivariate analyses were carried out using SAS 9.4. statistical software to evaluate the different variables associated with the probability of developing an anthropophilic dermatophyte.
Results : The dermatophytes responsible for ringworm of the scalp are distributed as follows : 87.01% anthropophilic dermatophytes with the majority species M. audouinii (37.16%) and 12.99% zoophilic dermatophytes. Following the multivariate analysis, only the pet animal variable is significantly associated with the probability of developing an anthropophilic dermatophyte (P-value <0.05). This probability is reduced by 0.99 times when the patient has a pet.
Conclusion : Anthropophilic dermatophytes remain the dermatophytes mainly involved in the ringworm of the scalp in Belgium.


File(s)

Document(s)

File
Access Mémoire Myriam.pdf
Description: -
Size: 1.36 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Magné Dassi, Myriam ULiège Université de Liège > Master sc. santé publ., à finalité

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Streel, Sylvie ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences de la santé publique > Santé publique : aspects spécifiques
    ORBi View his publications on ORBi
  • Arrese Estrada, Jorge ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences biomédicales et précliniques > Département des sciences biomédicales et précliniques
    ORBi View his publications on ORBi
  • Franchimont, Claudine ULiège Université de Liège - ULiège > Département des sciences biomédicales et précliniques > Département des sciences biomédicales et précliniques
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 243
  • Total number of downloads 46










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.