Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 56 | DOWNLOAD 4

Apprentissage procédural chez des enfants dysphasiques avec ou sans difficultés motrices associées

Download
Froidbise, Céline ULiège
Promotor(s) : Meulemans, Thierry ULiège
Date of defense : 4-Sep-2015 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/870
Details
Title : [fr] Apprentissage procédural chez des enfants dysphasiques avec ou sans difficultés motrices associées
Author : Froidbise, Céline ULiège
Date of defense  : 4-Sep-2015
Advisor(s) : Meulemans, Thierry ULiège
Committee's member(s) : Majerus, Steve ULiège
Lejeune, Caroline ULiège
Language : French
Number of pages : 103
Commentary : 0 annexe
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences psychologiques, à finalité spécialisée en psychologie clinique
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Lors de l’étude des troubles spécifiques des apprentissages chez l’enfant, l’association étroite entre troubles moteurs et troubles langagiers se révèle être beaucoup plus fréquente qu’il n’y parait de prime abord. En effet, rares sont les enfants dysphasiques dont les troubles se limitent à la sphère langagière, et il n’est pas exceptionnel que ces patients soient aussi affectés par des troubles moteurs. Ullman et Pierpont (2005) postulent un déficit global de l’apprentissage procédural afin de tenter d’apporter une explication à ces troubles tant langagiers que non langagiers. Cette hypothèse d’un déficit procédural généralisé a été éprouvée lors de plusieurs études mais presque toujours de manière séparée chez les enfants dysphasiques et chez les enfants dyspraxiques. Seule l'étude de Mayor-Dubois et collaborateurs (2012) ont mis en évidence des profils d’apprentissage procéduraux distincts chez les enfants dysphasiques et chez les enfants dysphasiques avec troubles moteurs associés. Dans ce mémoire, nous avons également tenté d’explorer l’hypothèse d’un déficit de l’apprentissage procédural chez les enfants dysphasiques avec ou sans difficultés motrices associées. Nous nous sommes intéressée d’une part, aux capacités d’apprentissage procédural de ces enfants et d’autre part, aux processus qui aboutissent à la consolidation et à la généralisation des apprentissages. Notre échantillon se composait d’enfants dysphasiques, d’enfants dysphasiques avec difficultés motrices associées et d’enfants tout-venant, âgés de 7 à 12 ans. Nous leur avons administré une tâche de dessin en miroir, tâche n’impliquant pas le traitement d’un matériel séquentiel. L’entrainement était réparti sur deux séances, espacées d’une semaine. Une phase de familiarisation était accordée aux enfants. Une tâche de généralisation leur était soumise en début et en fin d’apprentissage. Les résultats indiquent que l’ensemble des enfants est capable d’apprendre une nouvelle connaissance procédurale. Ils sont en outre aptes à maintenir leur acquis (consolidation) et à étendre son utilisation à d’autres situations (généralisation). Cependant, cette compétence à généraliser serait moins efficace chez les enfants dysphasiques avec ou sans difficultés motrices associées que à celle observée chez les enfants contrôles.


File(s)

Document(s)

File
Access s091311Froidbise2015.pdf
Description: -
Size: 1.74 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Froidbise, Céline ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master sc. psycho., fin. spéc. psycho. clin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Majerus, Steve ULiège Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Psychopathologie cognitive
    ORBi View his publications on ORBi
  • Lejeune, Caroline ULiège Université de Liège - ULg > Neuropsychologie > Département de Psychologie : cognition et comportement
    ORBi View his publications on ORBi
  • Total number of views 56
  • Total number of downloads 4










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.